A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) FA Communiqué - Notre-Dame-Des-Landes: Appel de COPAIN 44, ACIPA, des habitant.e.s de la zad, Naturalistes en lutte

Date Tue, 15 May 2018 07:51:52 +0300


/// Rassemblement le 14 mai pour un avenir commun dans le bocage! ---- 13h place du pont Morand à Nantes, lors du comité de pilotage. ---- #### A l'appel de COPAIN 44, ACIPA, des habitant.e.s de la zad, Naturalistes en lutte. ---- La vague d'expulsions sur la zad de notre dame des landes a suscité d'importantes mobilisations sur le terrain et des réactions à travers tout le pays. Après dix jours d'intervention, les destructions de lieux de vie ont été suspendues. Un dialogue a repris entre le mouvement et la Préfecture après le dépôt collectif d'un dossier présentant plusieurs dizaines de projets agricoles, artisanaux, sociaux ou culturels sur la zad. Ce geste collectif vise à mettre en avant ce qui lie profondément ses activités et l'usage commun des terres et ressources.

Mais la trêve apparaît extrêmement fragile: des centaines de gendarmes sont toujours déployés dans le bocage, maintenant une pression quotidienne et mettant à mal la possibilité même de mettre en oeuvre les travaux agricoles en plein début de saison. Le premier ministre a posé un nouvel ultimatum avec la menace d'une reprise des expulsions après le 14 mai. Alors qu'un cycle de rendez-vous est actuellement engagé sur la pérénnisation des projets, le gouvernement décidera-t-il de rompre une fois de plus unilatéralement le dialogue pour se livrer à une nouvelle opération de destruction?

Au-delà des lieux de vie, certains projets agricoles en cours depuis plusieurs années sont aujourd'hui menacés sur des terres convoitées par d'autres agriculteurs. Le gouvernement doit trancher au plus vite pour que les parcelles concernées aillent à de nouvelles installations plutôt qu'à l'agrandissement d'exploitations existantes.

Le 14 mai va se tenir en préfecture un second comité de pilotage censé examiner les projets portés par les habitants de la zad. Nous - paysan.ne.s, associations, habitant.e.s, naturalistes qui avons défendu les terres de la zad contre le projet d'aéroport et nous projetons dans leur avenir - appelons à un pique-nique et rassemblement calme et déterminé devant la préfecture lors de la tenue du comité de pilotage.

Il s'agira d'y affirmer le refus de toute nouvelle expulsion sur la zad et d'y apporter un soutien aux différents projets présentés, à la vision coopérative qui s'en dégage. Nous refusons qu'on impose à ce qui s'est construit d'unique dans le bocage de notre-dame-des-landes les critères du modèle agricole classique dont on connaît partout les conséquences: désertification rurale, disparition des petites exploitations et individualisme entrepreneurial, sujétions aux groupes de l'agrochimie, dégradation continue des sols et de la biodiversité.

Nous souhaitons toujours pour notre part enraciner sur la zad une pratique des communs et d'une paysannerie solidaire, réellement soucieuse du soin du bocage et de l'environnement. Nous voulons toujours un territoire vivant et partagé, qui laisse la place à des manières de l'habiter qui ne soient pas qu'agricoles et à diverses formes d'expérimentation sociales. Il faut que le temps nécessaire soit laissé pour un dialogue réel autour de l'avenir du bocage de Notre-Dame-des-Landes. Ceci implique un calendrier crédible et des délais tenables et la fin des ultimatums et des menaces. Le rassemblement du 14 mai marquera la vigilance accrue de tous et toutes sur la suite du processus.

/// Pour un avenir commun dans le bocage!

https://federation-anarchiste.org/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center