A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) Coordination des Groupes Anarchistes Cga-lyon: Aucun être humain n'est illégal! Rendez-vous à 15h, Place des Terreaux le samedi 2 décembre!

Date Sat, 2 Dec 2017 11:22:20 +0200


Bonjour, ---- Samedi 2 décembre, 15h, place des Terreaux, aura lieu une manifestation en solidarité à toutes les personnes migrantes. Nous vous faisons suivre notre appel à rejoindre cette manifestation, consultable en ligne ici (avec également l'appel du collectif 69 de solidarité avec les migrant-e-s.): http://cgalyon.ouvaton.org/spip.php?article255 ---- Une situation lyonnaise inacceptable... ---- Devant l'inaction des pouvoirs publics à gérer la situation et devant la volonté affichée de vouloir "trier" les migrant-e-s, il est urgent d'afficher dans la rue notre volonté commune d'agir en solidarité avec les migrant-e-s. ---- De nombreux collectifs, associations, individu-e-s agissent tous les jours en solidarité pour essayer de trouver des solutions aux personnes vivant à la rue, aux impasses administratives que ces personnes rencontres et aux violences et racismes étatiques quotidiens qu'elles subissent.

La mobilisation importante au niveau de l'esplanade Mandela; des écoles où parents, habitant-e-s et professionnel-le-s se mobilisent pour que les enfants scolarisés et leurs familles aient un toit; des étudiant-e-s de Lyon 2 solidaires avec les expulsé-e-s de la Part-Dieu; des collectifs/associations toujours présentes pour la lutte des migrant-e-s laissent entrevoir un espoir de renversement du rapport de force face aux autorités.

Et ce notamment depuis ce mercredi 22 novembre où sur un appel du collectif Jamais Sans Toit, les différents collectifs se sont retrouvés.

Les migrantes spécifiquement ciblées par des violences

Les migrantes subissent du fait de leur genre des violences ciblées durant leur parcours. De nombreux récits relatent des violences allant du harcèlement sexuel au viol et/ou au mariage forcé qui sont le fait de passeurs, de représentants de forces de l'ordre, d'autres migrants. Mais les violences ne s'arrêtent pas au voyage, et dans le pays dit d'accueil, les violences continuent et la prise en charge physique (soins, grossesses dues aux viols...) et psychologique (prise en charge par des professionnels) est pratiquement inexistante.

Ailleurs, la situation est similaire et les projets gouvernementaux ne laisse rien présager de bon...

Que ce soit sur la capitale, dans d'autres villes ou à la frontière franco-italienne, les situations d'urgence se multiplient notamment avec la détérioration de la météo qui rend le périple des migrant-e-s à la frontière de plus en plus dangereux. Les cas de personnes lourdement blessées après quelques jours de traversée dans la montagne se multiplient et les autorités laissent faire, raccompagnant même les migrant-e-s au point de départ...

Dans ce contexte tragique, le futur projet de loi Macron-Collomb ne fera qu'aggraver la situation des migrant-e-s.

En effet, plusieurs pistes vont certainement être suivies: prendre en compte le trajet parcouru et non plus les besoins de la personne et ses craintes à retourner à son point de départ (en gros ne plus étudier de dossier du moment que le/la migrant-e vient d'un pays dit "sur"); restriction de la durée de traitement des dossiers; multiplication des expulsions; rétention administrative augmentée (donc emprisonnement des migrant-e-s avant leur expulsion); accentuation des expulsions des migrant-e-s dits dépendant de Dublin...

Lutter par solidarité et pour une autre vision de la société

La solidarité avec les migrant-e-s et les luttes collectives existent bien aujourd'hui, et sont plus que nécessaires à renforcer pour inverser le rapport de force.
Accompagner les migrant-e-s, faire pression sur les préfectures, être présent-e-s au tribunal, déposer les recours, se rassembler à l'aéroport pour éviter un renvoi, refuser d'embarquer dans un vol qui sert à expulser quelqu'un-e sont des actions à mener pour ne pas lâcher la lutte sur le terrain. C'est en menant collectivement ces mobilisations que nous aurons le plus de poids.

Nous refusons leur logique de catégorisation des «bon-ne-s» migrant-e-s de celles et ceux à renvoyer. Les politiques migratoires sont un rouage du système capitaliste et de toutes les logiques de pouvoir et de profit, qui engendrent inégalités sociales, guerres, misère et exploitation à travers le monde.
Les un-e-s les autres, nous ne subissons pas leurs conséquences avec le même degré de violence, mais pour lutter contre la précarité, le chômage, la misère, nous devons être tous et toutes solidaires face aux dirigeants et exploiteurs, ici comme ailleurs.

Aucun être humain n'est illégal!
Libre circulation et installation de tous et toutes!
Solidarité et luttes collectives face au capitalisme et aux États!

Rendez-vous à 15h, Place des Terreaux le samedi 2 décembre!
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center