A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) cnt-f: Journée de commémoration critique du 11 novembre 2017: "Chagrin révolutionnaire" -- Lettre d'information de la CNT en région parisienne

Date Fri, 13 Oct 2017 09:40:39 +0300


Abonnez-vous à la lettre d'information électronique mensuelle de la CNT en région parisienne pour être tenu au courant de nos activités. ---- Vous abonner Un exemple de newsletter ---- C'est au centenaire de la Révolution russe que nous voulons porter toute notre attention cette année. Cette fameuse Révolution russe, qui, ouvrant un siècle fortement idéologisé, voyait s'affronter les différentes écoles du socialisme voulant oeuvrer à la libération du prolétariat. ---- Et c'est bien de cette libération du Travail, sujet majeur du discours anticapitaliste, dont il sera principalement question lors de cette journée commémorative. Elle donne d'ailleurs le titre de cette journée: CHAGRIN RÉVOLUTIONNAIRE. ---- Pour la quatrième année consécutive, notre syndicat organise une journée de commémoration critique du centenaire, cette année: 1917.Retour ligne manuel

Pour la quatrième année consécutive, notre syndicat organise une journée de commémoration critique du centenaire, cette année: 1917.

Après avoir abordé:

En 2014: l'antimilitarisme et l'antipatriotisme
En 2015: Le féminisme et la guerre
En 2016: Colonialisme de guerre et immigration
C'est au centenaire de la Révolution russe que nous voulons porter toute notre attention.

Nouvel astre de l'avenir radieux, elle vint remplacer dans la mythologie révolutionnaire le fameux avènement du "Grand Soir", failli dans l'Union sacrée de la Grande guerre.

Cette fameuse Révolution russe, qui, ouvrant un siècle fortement idéologisé, voyait s'affronter les différentes écoles du socialisme voulant oeuvrer à la libération du prolétariat.

Et c'est bien de cette libération du Travail, sujet majeur du discours anticapitaliste, dont il sera principalement question lors de cette journée commémorative. Elle donne d'ailleurs le titre de cette journée:

CHAGRIN RÉVOLUTIONNAIRE

De chagrin il en est question, quand il s'agit, chaque jour, d'aller au boulot.

Mais dans le siècle qui s'est écoulé depuis 1917, les différentes écoles du socialisme (marxistes ou anarchistes) qui ont pu tenter de libérer la classe ouvrière du Travail, y sont-elles parvenues?
Leur échec le plus retentissant ne réside-t-il pas plutôt dans leur incapacité à sortir d'un modèle d'exploitation et d'aliénation hérité de la révolution industrielle et d'une notion de progrès rendant l'humanité esclave, mais responsable de sa propre perte?
De chagrin, il peut encore en être question dans le regard que nous portons sur la responsabilité des militants à entretenir des mythes qui enferment la pensée dans le simplisme du fantasme.

A défaut de fêter les «victoires» révolutionnaires du siècle passé, de vénérer béatement leurs tentatives avortées de «révolutionner le travail», cette nouvelle journée de commémoration critique tentera de mettre en pratique l'adage que nous ont légué les premiers bâtisseurs du Syndicalisme-Révolutionnaire: «La réflexion acquiert ce que l'action conquiert» .

S'il a été «Minuit dans le siècle»[1], il faut savoir en faire le bilan, sans chercher chez d'autres les responsabilités qui nous incombent, car aujourd'hui comme hier ce n'est qu'en interrogeant nos pratiques que nous construisons une véritable alternative sociale au capitalisme.

PROGRAMME DU 11 NOVEMBRE 2017

12h30: Apéro-projo
Projection du film réalisé lors de la journée de commémoration critique 2016, intitulée: «COLONIAUX DE TOUS PAYS ... ENGAGEZ-VOUS!» voir en détail le programme de la journée de novembre 2016

13H30 - 15H00 // Table ronde n°1: Du "Grand Soir" à "l'espoir levé à l'Est", comment le mythe révolutionnaire a-t-il perduré?
Le mythe s'est-il transformé? Fut-il porteur du même projet révolutionnaire? Pourquoi le mouvement révolutionnaire a-t-il considéré nécessaire d'entretenir ces mythes?
Avec la participation de:

Aurélie Carrier, auteure de «Le Grand Soir» (Editions Libertalia, 2017)
Eric Aunoble, auteur de «La Révolution russe, une histoire française» (Editions La Fabrique, 2016)
Échanges avec la salle

15H00: Intermède musical du SUB'Urbain Band

15H15 - 16H45 // Table ronde n°2: D'Octobre 17 à Juillet 36, les Bolchos et les Anarchos ont-ils remis le peuple au boulot?
Avec la participation de:

Alexandre Sumpf, auteur de «De Lénine à Gagarine. Une histoire sociale de l'Union soviétique» (Editions Gallimard, 2014) (sous réserve)
Myrtille Gonzalbo, Giménologue, auteure de «Les chemins du communisme libertaire en Espagne 1868-1937» (Editions Divergences, 2017)

16H45: Intermède musical du SUB'Urbain Band

17H00 - 18H30 // Table ronde n°3: La fin du travail marquera-t-elle l'échec du syndicalisme de transformation sociale?
Avec la participation de:

Julian Mischi, auteur de «Le Bourg et l'Atelier - Sociologie du combat syndical» (Editions Agone, 2016)
18H30 - 20H00 // Théâtre de l'opprimé: Lutter contre la souffrance au travail
A travers l'expérience de la section syndicale EAL du Ministère du Logement confrontée à la souffrance au travail, exprimée par de nombreux.ses salarié.e.s.
20H00: L'heure bleue: apéritif et repas
21h: Concert
Concert de Première ligne

Entrée à prix libre Buvette et restauration sur place

[1]Avant Koestler et Soljenitsyne, Victor Serge décrit, avec «S'il est minuit dans le siècle», la Russie de Staline comme une machine à broyer les hommes, corps et âme.

http://www.cnt-f.org/journee-de-commemoration-critique-du-11-novembre-2017-chagrin-revolutionnaire.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center