A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Plateforme du Groupe Main Noire (Montréal)

From worker-a-infos-fr@tao.ca
Date Wed, 1 Dec 1999 04:52:29 -0500


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Plateforme du Groupe Main Noire

(prenez note que cette plate forme fut adopté par le
collectif de Démanarchie en septembre 1995, nous
pensons que ces principes sont non seulement encore
d'actualité aujourd'hui, mais qu'il faut les
réaffirmer. Nous nous sommes permis de retravailler
cette plateforme et elle constitue désormais la base
politique du groupe Main Noire.)

Pour l'anarchisme de lutte de classes.

L'histoire de toute société jusqu'a nos jours n'a été
que l'histoire de la lutte de classes. Cette réalité
indéniable se constate sur tous les continents à tout
les jours par la véritable guerre que se livrent deux
classes, le prolétariat et la bourgeoisie.
L'antagonisme entre ces deux classes est
irréconciliable et ne peut se résoudre ni par la
réforme, ni par la collaboration. En opposition au
capitalisme, le communisme libertaire et le
collectivisme nous semblent être les méthodes
d'organisation sociale les plus respectueuses du genre
humain et les plus évoluées dans leur but de
réapropriation des moyens de production et de
répartition des ressources et des pouvoirs.

Contre la l'Etat et la hiérarchie.

Le groupe Main Noire est totalement opposé à
l'organisation étatisée de la société comme modèle de
gestion territorial et politique. L'état se maintient
et ne s'est maintenu historiquement que par le vol, le
meurtre et la corruption. L'Etat répression: police,
tribunaux, armée et prisons. L'état directeur de
conscience: école, médias et hôpitaux psychiatriques.
L'état abrutisseur de masses: travail et économie. La
condition essentielle de notre émancipation passe donc
par la destruction complète et radicale de l'Etat
comme moyen et instrument de la classe dominante
maintenant notre asservissement. À l'étatisme nous
opposons l'organisation volontaire collective
décentralisée et fédérative.

Contre le parlementarisme..Pour l'abstention.

Le concept de démocratie parlementaire ne sert qu'à
protéger le parasitisme bourgeois. Ces instances
gouvernementales légifératrices de la propriété et du
droit à l'exploitation sont permanentes et
irrévoquables. Le droit de choisir son exploiteur à
une élection n'est pas un choix, mais constitue de la
servitude volontaire. La démocratie parlementaire et
les institutions du privilège qui la représentent
n'abdiquerons jamais leur pouvoir volontairement. Son
renversement par la démocratie directe ne pourra se
faire que par une insurrection violente. Les
expériences sociales passées démontrent bien qu'il est
possible de s'organiser par la démocratie directe. 

Ni dieu ni maître!

Le groupe Main Noire considère le déisme comme une
forme d'oppression. Nous croyons dans l'être humain
libre qui, pour défendre et faire progresser cette
liberté, se montre hostile à toute forme de pouvoir
exterieur à lui. Par conséquent, nous nous
positionnons contre toute religion. Nous croyons
fermement que cette dictature par la pensée mine la
libre volonté des masses et a historiquement été
complice des autocraties en tous genres. 

Une race...La race humaine.

Le groupe Main Noire est ennemi de toute théorie ou
pratique de sélection par la race ou par le sang
qu'est l'eugénisme. Nous sommes conscient-e-s que
cette ségrégation en race ou en ethnie est exercée par
le pouvoir institutionnalisé de I'état et de la
bourgeoisie et sert à stratifier et diviser le
prolétariat pour un meilleur contrôle. Nous sommes
donc antiracistes, et anti-ségrégationistes par
essence. 

Patriotisme canadien, nationalisme québecois...Même
combat!

Le groupe Main Noire combat l'assimilation culturelle
qu'est le patriotisme et le nationalisme. Le
prolétariat n'a pas de patrie. Puisque la culture
contemporaine en est une de surconsommation de masse
et de productivisme, puisque les instruments de
travail n'appartiennent pas aux travailleuses et
travailleurs, nous ne voyons pas comment nous
pourrions considérer cette patrie comme étant la
nôtre. Tous sentiment nationaliste découlant des
frontières de la patrie, cette propriété privée des
riches, ne peut naître que dans des esprits asservis
et dans des mentalités d'esclaves. Le groupe Main
Noire est anti-traditionaliste et anti-nationaliste
par nécéssité.

Crève le patriarcat!

Du génocide inquisitionnel de l'église catholique en
passant par la ghettoïsation économique de tous les
capitalismes, les femmes ont été et restent
aujourd'hui les victimes du patriarcat. Nous savons
bien que la destruction du rapport marchand par une
révolution ne pourra éradiquer seule cette situation
d'oppression. Un changement au niveau de notre
comportement quotidien de même que la destruction
active des institutions patriarcales sont nécessaires
et même primordiale afin de jeter les bases d'un
rapport réellement égalitare et anti-hiérarchique
entre les sexes. Nous sommes anti-sexistes.

Notre mandat en quelque ligne?

Par notre groupe, nous espérons pouvoir affuter la
conscience politique, intervenir avec d'autres
anarchistes qui prennent au sérieux la question de
l'organisation. Ce n'est pas une mince tâche, certes,
mais nous y travaillerons malgré nos maigres moyens
avec la partialité nécéssaire à notre condition, et
avec un but en tête; celui d'un prolétariat enfin
réunis qui rejoint son poste de combat contre l'État
et le capital.

"Dans les masses qui ont été éternellement asservies,
gouvernées, exploitées, qu'est-ce qui peut constituer
la conscience politique? Ce ne peut être assurément
qu'une chose, la sainte révolte, cette mère de toute
liberté, la tradition de la révolte, l'art coutumier
d'organiser et de faire triompher la révolte, ces
conditions historiques essentielles de toute pratique
réelle de la liberté."  -Bakounine

Groupe Main Noire 
Octobre 1999

http://www.altern.org/mainnoire



			********
        ******* A-Infos News service ******
       News about and of interest to anarchists
			********
		COMMANDS: lists@tao.ca
		REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
		HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
		WWW: http://www.ainfos.ca/
		INFO: http://www.ainfos.ca/org



A-Infos
News