A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - T36. En finir avec le capitalisme est une urgence vitale!

Date Sat, 23 May 2020 19:15:30 +0100


CRISE SANITAIRE & SOCIALE: ---- En finir avec le capitalisme, est une urgence vitale! ---- La crise sanitaire que nous connaissons toutes et tous actuellement, nous montre une fois de plus les conséquences dramatiques d’une société capitaliste basé sur une seule logique: Faire du profit pour les intérêts du patronat au détriment de nos conditions de travail et de vie. Le mépris de classe est de rigueur. ---- Alors que Macron et son gouvernement, considéraient la santé de la population comme étant une priorité, comment comprendre qu'il ait fallu plus d’un mois pour prendre des mesures « protégeant », par ailleurs imparfaitement, les millions de travailleurs et travailleuses les plus précaires? Intérimaires, privé.es d'emplois, salarié.es à la pige, intermittent.es, caisier.es, éboueur.euses sont les plus touché.es par la crise actuelle et l'inévitable crise économique que va nous faire payer le patronat! ---- L'arlésienne de la prise d'otage revient à chaque mouvement de grève de salarié.es. Comment devrait-on qualifier cette situation où des travailleurs et travailleuses doivent aller au front, au mépris de leur sécurité et du respect minimum de leurs conditions de travail sous peine de laisser crever une partie de la population. ---- Emmanuel Macron annonçait à la veille du confinement que nous étions « en guerre ». Nous avons le sentiment de revivre la mobilisation de 1914 où la piétaille sera sacrifiée massivement pour pallier l'incompétence et les erreurs stratégiques de la hiérarchie. ---- Le gouvernement a-t’il l'intention de rétablir les conseils de guerre et les fusillé.es pour l'exemple? ---- « Crise économique »: Les travailleur.euses sacrifié.es Au prétexte de la prétendue « crise économique » à venir, le gouvernement et le patronat ont dès le lendemain du confinement annoncé des mesures anti-ouvrières dans le cadre de la loi « d’urgence sanitaire et droit du travail ».

"Le mot d’ordre est maintenant celui de la flexibilité. C’est en temps de crise que l’on se rend compte de la nécessité d’avoir les règles les plus souples possible pour permettre à notre appareil productif de s’adapter. Espérons d’ailleurs que cette prise de conscience ira au-delà de la crise.

Cela concerne au premier chef notre Code du travail.", a déclaré le gouvernement le 25 mars dernier.

De son côté, le président du MEDEF estimait que « "l'important, c'est de remettre la machine économique en marche et de reproduire de la richesse en masse, pour tenter d'effacer, dès 2021, les pertes de croissance de 2020".

http://www.cnt-f.org/fte/2020/05/22/t36-en-finir-avec-le-capitalisme-est-une-urgence-vitale
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center