A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) UCL Saguenay -[Covid-19]: L'économie ou la vie...

Date Tue, 5 May 2020 19:15:12 +0100


« Le coronavirus est suffisamment grave, mais il est bon de rappeler que deux menaces bien plus importantes se profilent, bien pires que tout ce qui s’est passé dans l’histoire de l’humanité: l’une est la menace croissante d’une guerre nucléaire et l’autre, bien sûr, est la menace croissante du réchauffement climatique. Le coronavirus est horrible et peut avoir des conséquences terrifiantes, mais il y aura une reprise. Alors que si les autres ne seront pas récupérées, c’est fini ». - Noam Chomsky[1] ---- Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, avant la crise sanitaire liée à la COVID-19, les passions s'enflammaient lorsqu’il était question du projet d’usine de gaz naturel liquéfié (GNL). Aujourd'hui, cette époque nous apparaît bien lointaine. À l'heure actuelle, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) a été reporté et on n'entend guère parler du projet. Jusque tout récemment, le sujet avait été totalement éclipsé par la crise sanitaire. Mais attention, les suites de cette pandémie, qui n'a pas tardé à entraîner derrière elle une crise économique, pourrait être très amer. Le gouvernement Legault est pressé de renvoyer les enfants à l’école pour rouvrir l’économie et il pourrait également être tenté d'accélérer les processus d'autorisations pour ce grand projet industriel, voire y injecter de l'argent public au nom de la relance économique. Évidemment, ce genre de projet se fera au détriment des enjeux liés à la crise environnementale. ---- Chose certaine, dans les prochaines semaines, nous n’avons pas fini d'entendre les zélotes du grand capital pour qui la vie sous toutes ses formes passe derrière l'économie. D’ailleurs, c’est déjà commencé... ---- La polarisation avant la COVID-19  ---- Il s'avère plutôt rare qu'un sujet divise et suscite autant de passions dans la région que celui de GNL Québec. Il est vrai qu'en 2012, on a eu le droit au clivage entre les partisans et partisanes qui veulent que les hosties de paresseux payent leurs études et ceux et celles qui s'opposaient à la marchandisation de l'éducation. En 2010, Jean Tremblay, l'ancien magistrat de Ville Saguenay, nous avait entraîné dans un débat d'un autre temps sur la prière à l'hôtel de ville. À chaque fois, on a retrouvé du côté du pouvoir et de l'argent les radios populistes de droite et leurs animateurs grassement payés pour agiter l’épouvantail communiste et faire preuve d’un anti-intellectualisme primaire. Encore aujourd'hui, on n’y échappe pas.

Des chômeurs potentiels

En 1967, le philosophe et sociologue Theodor W. Adorno tient une conférence sur le nouvel extrémisme de droite. Adorno affirme alors: « que la tendance à la concentration (du capital) entraîne toujours la possibilité permanente d’un déclassement des couches sociales qui étaient tout à fait bourgeoises par leur conscience de classe subjective et qui aimeraient fixer leurs privilèges, leur statut social, et si possible le renforcer. Ces groupes tendent encore aujourd'hui à entretenir une haine du socialisme, ou de ce qu'ils appellent le socialisme, c'est-à-dire qu'ils attribuent la responsabilité de leur déclassement potentiel non pas par exemple à l'appareil qui le provoque, mais à ceux qui ont eu... une attitude critique à l'égard du système... » ( Adorno, p.15) C’est exactement ce que fait l’animateur Jeff Fillion lorsqu’il brandit le spectre des communistes de Québec Solidaire et la peur de perdre la jouissance de vos pick-up, motoneiges et bateaux.

Adorno ajoute: « celui qui ne se plie pas à la division du travail, celui qui, par conséquent, n'est pas lié par sa profession à une position donnée et donc des réflexions bien précises, celui qui a conservé la liberté de l'esprit est donc une sorte de crapule qu'il convient de faire rentrer dans le rang. » (p.42) Cet extrait résume à merveille la mission que c’est donné certaines radios-poubelles.

Les professionnels de l'entourloupette

« La guerre c'est la paix.
La liberté c'est l'esclavage.
L'ignorance c'est la force. »
... Les hydrocarbures sont des énergies vertes.

Mais contrairement à la croisade de Jean Tremblay ou de la grève étudiante de 2012, cette fois on remarque nettement le travail des firmes de marketing et des lobbyistes.

En effet, les forces pour le maintien du statu quo s'accrochent et déploient d'importants moyens pour préserver le vieux monde. Après qu'une firme de marketing, à la solde des promoteurs et payée à même des fonds publics, ait patenté le soi-disant mouvement Je crois en ma région, les professionnels de l'entourloupette ont soutenu une nouvelle initiative dite citoyenne (manifestation pour les grands projets industriels dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean). Toutefois, cette manifestation a fait chou blanc, distanciation sociale oblige.

Pourtant, plusieurs économistes et environnementalistes ont sonné l’alarme contre GNL Québec. En 2019, le journaliste au Devoir, Alexandre Shields, mentionnait dans un article paru le 21 février 2019: « Les émissions annuelles de gaz à effet de serre liées au projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel Énergie Saguenay atteindront plus de sept millions de tonnes. Cela équivaut à annuler en une seule année l’essentiel des réductions d’émissions du Québec depuis 1990 »[3]. Nous ne croyons pas que le projet aura soudainement plus de qualité après la crise de la COVID-19, et ce, même si le grand capital a dû mettre un genou par terre.

Les régions contre la ville

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on ne veut surtout pas se faire dire quoi faire par les gens de Montréal. Mais se faire entuber par une entreprise américaine avec à sa tête un milliardaire... ça nous sommes preneurs. « Notre avenir, ce n’est pas à des gens de l’extérieur de nous dire quoi faire. Ce que je leur dis, c’est qu’ils s’occupent de leur développement économique. Nous, on s’occupera du nôtre » avait affirmé la mairesse Josée Néron au cercle de presse à l’automne 2019.  Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour quelques jobs?

Et ça c’était avant la crise sanitaire...

La présente pandémie nous a enseigné au moins une chose: les gouvernements se mettent en action une fois qu'ils ont soit plus le choix ou qu'il est déjà trop tard… Alors, avec notre mobilisation, nos actions et la mise en place d'alternatives, obligeons le gouvernement et ses amis des multinationales à plier! Non à ce projet destructeur!

Notes:
[1]Noam Chomsky: « Nous allons surmonter la crise du coronavirus, mais nous avons des crises plus graves devant nous » .
[2]ADORNO, Theodor W. Le nouvel extrémisme de droite, Édition Flammarion, France, 2019, 120 p.
[3]Source: https://www.ledevoir.com/societe/environnement/548264/l-etude-d-impact-de-gnl-quebec?fbclid=IwAR3130uyDnK0CK7sjDiuWWmJRXDGSV5l_iUNCWbRwqx4DkfLgB2zDZzglIo

http://ucl-saguenay.blogspot.com/2020/05/covid-19-leconomie-ou-la-vie.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center