A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Discrimination syndicale à l'école spéciale d'architecture de Paris

Date Tue, 1 Oct 2019 18:16:43 +0100


Rendez-vous le 11 octobre 2019 à 11h au Palais de justice de Paris (pôle 6, chambre 2, salle 1H08), 10 Bd du Palais, Paris 1er. ---- Une histoire Ubuesque de la section CNT-ESA - Communiqué du STE 75  ---- Cela fait plus de 4 ans que les camarades de la section CNT de l'École Spéciale d'Architecture ont été mis à la porte de leur lieu de travail pour un motif économique inventé de toutes pièces. ---- Après avoir lutté pour leurs droits et leur santé au quotidien, avoir obtenu le soutien de l'Inspection du travail, avoir proposé une école autogérée contre un système patronal hiérarchique, avoir finalement entamé une procédure judiciaire pour relancer le Comité d'entreprise, les travailleuses.eurs syndiqué.es se sont vu.es supprimé leur poste pour de prétendues raisons économiques, en avril 2015, la direction de l'ESA pensant avoir rempli sa mission. ---- C'était sans compter sur la ténacité des camarades de la section qui, sous couvert de leur mandat de RSS (Représentant de Section Syndicale) ou de leur candidature aux élections de Délégué.es du personnel, ont obtenu l'interdiction de licenciement par l'Inspection du travail reconnaissant la discrimination syndicale. ---- Un recours de l'ESA auprès du Ministère du travail a vu l'interdiction de licenciement être requalifiée pour motif économique non justifié. C'est finalement le Tribunal administratif qui, en juin 2019 et suite aux nouvelles lois du code du travail, estimera que les difficultés économiques déclarées par l'ESA suffisent à justifier les licenciements! ---- Bien qu'une expertise économique a démontré que ces difficultés ne remettaient pas en cause la viabilité de l'école et qu'elles étaient amplifiées par la gestion de la direction. ---- C'est donc la discrimination syndicale qui redevient, de fait, le motif de la protection du dernier salarié concerné, en dispense d'activité rémunérée depuis octobre 2014!, mais le Ministère du travail doit encore émettre un nouvel avis.

À peu près tous les tribunaux parisiens ont du traiter des procédures concernant l'ESA...
* Le Tribunal d'instance s'est finalement prononcé en mai 2018 pour reconnaître, après une procédure qui a duré
4 ans et une expertise de plus d'un an, qu'il y avait bien plus de 50 salarié.es à temps plein et qu'un CE était obligatoire à l'époque!
* Le Tribunal pénal doit lui instruire l'affaire mettant en cause le directeur et le président de l'ESA, suite au procèsverbal de l'Inspection du travail pour discrimination syndicale. L'audience a malheureusement été reporté à octobre 2020.
* Le Conseil de prud'hommes a vu passer, entre autre, deux affaires en référé dans lesquelles il a reconnu la discrimination syndicale, et deux dossiers sur le fond dont un encore en cours.

La camarade licenciée isolément en 2016, dont la première audience aux prud'hommes a eu lieu au printemps 2018, attend toujours une décision: un probable renvoi en départage...

Le camarade licencié en septembre 2015 qui a initié ses prud'hommes dans la foulée, après report d'audience et renvoi en départage, a finalement obtenu la nullité du licenciement en mai dernier, pour suppression de poste non justifiée et discrimination syndicale. L'ESA fait opposition à l'exécution provisoire en refusant de lui verser les 4 ans de salaire, mais l'a tout de même re-salarié en dispense d'activité rémunérée depuis juin!

C'est de leur part une stratégie aberrante cherchant à amadouer le juge d'appel et à ne pas réparer la faute commise envers un travailleur...

Rendez-vous à l'audience «devant monsieur le Premier Président près la Cour d'appel» qui aura lieu le 11 octobre 2019 à 11h au Palais de justice de Paris (pôle 6, chambre 2, salle 1H08), 10 Bd du Palais, Paris 1er.

Une histoire d'un combat syndical qui paraît sans fin, malheureusement faite de procédures judiciaires, mais avec

le soutien de camarades... Ne lâchons rien, le combat continu!
La section syndicale CNT-ESA du STE 75

http://www.cnt-f.org/fte/2019/09/29/discrimination-syndicale-a-lecole-speciale-darchitecture-de-paris
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center