A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) France, Alternative Libertaire AL #280 - Cinéma: L'Usine de rien (en, it, pt)

Date Fri, 16 Mar 2018 09:02:50 +0200


L'irruption du monde ouvrier dans le champ cinématographique est assez rare pour être soulignée. Qui plus est, L'Usine de rien, film du Portugais Pedro Pinho, le fait avec brio, et met le paquet: trois heures de film et un contenu politique assumé. ---- L'histoire commence quand les ouvriers et ouvrières d'une fabrique d'ascenseurs de la banlieue de Lisbonne surprennent une équipe venue emporter les machines de leur usine en pleine nuit. Le lendemain, la situation devient plus claire, quand des cadres carnassiers viennent leur expliquer que, face aux difficultés que connaît leur entreprise, il serait plus raisonnable pour eux de s'en aller avec un petit pécule. Une situation qu'ont connue des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses à travers l'Europe et le monde en cette décennie de crise.

À partir de là, le film va explorer les possibilités qui s'offrent aux salarié.es pour sortir la tête haute de leur situation. Si l'inertie et le désespoir l'emportent d'abord, la grève, l'occupation, la résistance face aux patrons et à la police qui tente de les déloger, puis la perspective d'une reprise de l'usine en coopérative, sont ensuite mis en oeuvre. Même l'hypothèse de la lutte armée est envisagée - et rapidement balayée -, à l'occasion d'une scène très drôle où une caisse de mitrailleuses datant de la révolution des Œillets est déterrée par le père d'un ouvrier. Cette mise en scène du collectif et de l'autogestion est salutaire à l'époque où le repli individualiste menace toute la société et notamment le monde ouvrier. Cette réalité n'est d'ailleurs pas niée par le film: des salariés acceptent le chantage de la direction et s'en vont avec des indemnités. Mais c'est la solidarité qui triomphe.

https://www.youtube.com/watch?v=ULPDQpuaalI

Au-delà de son contenu, le film trouve sa force dans une mise en scène oscillant entre récit quasi documentaire et échappées poétiques, qui culmine dans une scène de comédie musicale fantasque et fantastique, qui semble rappeler que le collectif rend possible tous les rêves, même aux ouvriers et ouvrières malmené.es par la mondialisation.

Vincent (AL Saint-Denis)

Pedro Pinho, L'Usine de rien, 2017, 2h57.

http://www.alternativelibertaire.org/?Cinema-L-Usine-de-rien
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center