A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) France, Organisation Communiste Libertarie - tract OCL - Z'Y VA POUR CINQ ANS DE LUTTES! DEBUT LE 10 SEPTEMBRE

Date Thu, 14 Sep 2017 10:17:08 +0300


Etat d'urgence ou pas d'Etat du tout? ---- Partant du postulat que l'Etat est avant tout le souteneur de la société capitaliste et de la classe dirigeante, est-il judicieux de réclamer un Etat de droit? ---- Oui, répondront les un(e)s, car c'est pour notre liberté! ---- Mais, de quelle liberté, répondront les autres? ---- Les deux parties ont raison, mais mettons-nous d'accord sur l'idée de liberté. De quelle liberté, celle de la libre entreprise individuelle, de la compétition, du chacun(e) pour soi, ou celle, de l'individualité dans le collectif, de la libre association, du chacun(e) pour tou(te)s? ---- Dans la première hypothèse l'Etat a toute sa place, car sa fonction première est la défense d'une société basée sur la division par classes sociales, entre exploiteurs(euses) et exploité(e)s. Dans la seconde hypothèse l'Etat n'a pas sa place, car la société qu'elle défend est basée sur l'auto-organisation et l'abolition de l'exploitation.

Mais, alors pourquoi être dans la rue?

Vous l'avez compris, nous ne sommes pas là pour
défendre l'Etat, qu'il soit de droit, d'urgence ou bien
totalitaire. Mais bien pour défendre notre liberté, vous
savez celle de l'auto-organisation et de l'abolition des
exploitations.
Alors que les gouvernements successifs ont posé les
jalons pour le maintien de notre soumission, par le
brouillage politique et les multiples lois scélérates,
antiterroriste, antisociale, anti vie. Ce gouvernement
s'apprête à finir la besogne, par la promulgation dans
la loi ordinaire de l'Etat d'urgence permanent.

Pourquoi cet Etat d'urgence permanent?

Parce que le démantèlement social n'est pas terminé.
La fin annoncée du code du travail, les attaques
programmées sur les retraites, les fonctionnaires, les
privés d'emplois, le RSA, les bénéficiaires de la CAF,
etc. La répression de la solidarité avec les migrant(e)s.
La répression des quartiers populaires. La répression
des militant(e)s syndicaux, politiques et associatifs. La
répression des zadistes. En un mot la multitude "des
gens qui ne sont rien". Tout ce programme nécessite
en complément des lois liberticides déjà promulguées,
l'état d'urgence permanent. La précarisation de la vie,
l'ubérisation du travail, l'auto-soumission à cet Etat qui
n'est là que pour l'accumulation des profits produits
par cette multitude, pour les tenants du capital.

Nous sommes les plus nombreux(ses)!

Tous les jours nous faisons fonctionner cette société,
alors que nous gérons, organisons, produisons les
marchandises qu'ils(elles) vendent en gardant pour
eux la plus value extirpée de notre travail et qui leur
procure le capital nécessaire à notre auto-soumission.
Alors que nous sommes collectivement la société,
qu'aucun(e) homme/femme ne peut sans nous,
accumuler autant de profits. Vous continuez à croire
que seul(e) un(e) homme/femme peut nous apporter
cette société libre et égalitaire. Alors que vous croyez
encore que l'Etat est à même de nous donner cette
liberté et cette égalité, vous vous fourvoyez, car l'Etat
et ses lois ne sont là que pour reproduire cette société
mortifère, qui n'est autre que la société capitaliste.
Alors prenons conscience de notre force et
collectivement, nous pouvons choisir comment nous
voulons vivre.

Pour l'auto-organisation des luttes!
Pour l'abolition du salariat, du patronat et du patriarcat!
Pour une société libre et égalitaire!
Sans dieux, sans maîtres, sans fric!
http://www.oclibertaire.lautre.net/IMG/pdf/10092017.pdf

http://www.oclibertaire.lautre.net/spip.php?article1986
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center