A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) groupe d'Aubenas de la Fédération Anarchiste - Les anars brésiliens en proie à la répression - BRÉSIL: Le VIIIe salon du livre anarchiste de Porto Alegre annulé!

Date Fri, 3 Nov 2017 10:16:00 +0200


Nous informons les camarades de l'IFA qu'une opération de police a eu lieu à Rio Grande du Sud contre les groupes avec lesquels l'Initiative anarchiste fédéraliste au Brésil a des relations. L'opération de police visait à arrêter les anarchistes et à s'emparer de l'équipement et les matériaux ---- Hier matin (25/10), la «Polícia Civil Gaúcha» a réalisé à Porto Alegre et dans la région métropolitaine une douzaine de perquisition et a appréhendé dans les espaces libertaires et les habitations des individus qui avaient été identifiés comme des anarchistes. Les perquisitions font partie d'une enquête qui est en cours depuis plus d'un an. Nous pensons que ce n'est pas une coïncidence si cette action de la police est déclenchée seulement deux jours avant le 8 e Salon du livre anarchiste de Porto Alegre. En raison de ce contexte de répression et de persécution des groupes et individus anarchistes nous avons décidé d'annuler le Salon du livre anarchiste de Porto Alegre cette année. Nous disparaissons sous les radars, seulement pour réapparaître dans un autre point sans cesser de construire des espaces et des moments de liberté. La carte n'est pas le territoire, et pour cela l'État et le capital sont myopes.

Cela ne nous surprend pas que la police lance une campagne qui frappe l'association sans preuve. C'est le rôle de la police d'incriminer et de fabriquer des preuves. La «preuve du crime» se trouve dans les titres, les livres anarchistes, les drapeaux et les affiches anarchistes. Il est évident que toute expression qui ne se soumet pas à l'État sera criminalisée et qu'il n'y a pas de liberté dans la démocratie et le système capitalistes. En fait, cette liberté n'a jamais existé sous aucun gouvernement, sauf comme une simple illusion qui se dissipe dès que cela ne convient pas aux intérêts du capital. C'est ce qui se passe maintenant dans un certain nombre de pays, avec l'augmentation de la répression, du fascisme, de la xénophobie.

À cause de tout cela, nous considérons que, pour l'instant, il vaut mieux nous réorganiser sur un autre point, loin des projecteurs. C'est une décision qui nous fait beaucoup souffrir.
Encore plus après l'effort et le soin que nous avons mis à l'organisation de cet événement, de toutes les propositions d'activités qui venaient de près et de loin, des personnes qui s'étaient déplacées ici et aussi pour ce qui aurait été pour la huitième année consécutive la fête du livre anarchiste dans la ville.

Nous savons que ces attaques partent de ce qu'il y a de pire chez nos adversaires. Cela prend des formes différentes, mais cela fait partie de la même série que nous pouvons reconnaître dans d'autres sphères. Dans d'autres cas, ils prennent prétexte d'un discours moral pour faire de la censure, comme dans l'exposition du Queer Museum; de prétextes techniques pour maintenir les inégalités, telles que le mensonge selon lequel «l'économie se porte bien», tandis que la misère ne fait qu'augmenter.

Ils ont recours à la violence physique pour chercher à maintenir le contrôle sur les esprits et les corps des personnes qu'ils veulent dominer. Soyons solidaires envers ceux et celles qui souffrent de la criminalisation. De l'Italie à l'Argentine, des États-Unis à la Russie, notre lutte est la même.

Nous ne nous rendrons pas et nous ne perdrons pas notre ardent désir de liberté!

Initiative anarchiste fédéraliste au Brésil
Pour plus d'informations, lire:
* La police envahit les résidences anarchistes et les espaces à la veille du Salon du livre anarchiste de Porto Alegre[1]
https://noticiasanarquistas.noblogs.org/post/2017/10/25/policia-invade-residencias-e-espacos-de-anarquistas-na-vespera-da-feira-do-livro-anarquista-de-porto-
alegre-rs/
* Note de solidarité du Centre de Culture Libertaire de Azenha[2]
https://noticiasanarquistas.noblogs.org/post/2017/10/26/porto-alegre-rs-centro-de-cultura-libertaria-da-azenha-emite-nota-de-solidariedade-aos-perseguidos-e-
perseguidas-pelas-forcas-repressivas-do-estado-gaucho/
* Note de la Fédération Anarchiste Gaucho sur la répression[3]

http://www.aubanar.lautre.net/les-anars-bresiliens-en-proie-a-la-repression/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center