A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) ucl-saguenay: [Brève] Retour sur l'happening: L'embourgeoisement : La plaie des femmes au centre-ville. par Collectif Emma Goldman

Date Thu, 1 Sep 2016 12:53:53 +0300


Environ 40 personnes ont participé à l'événement qui se tenait ce dimanche au parc situé au coin des rues Sainte-Anne et Price, au centre-ville de Chicoutimi. Autour d'une bouffe, les personnes ont discuté des impacts de l'embourgeoisement sur leur vie. Un tract sur les répercussions de la gentrification sur les femmes a été distribué un peu partout dans le quartier. Lien vers le PDF du tract, ici. https://www.docdroid.net/RvLD8sa/femmesetembourgeoisementtract1.pdf.html ---- Texte du tract: ---- Sous les termes trompeurs de rénovation urbaine, d'embellissement ou bien d'aménagement du quartier, le centre-ville de Chicoutimi subit un inquiétant processus d'embourgeoisement qui a des impacts concrets dont les femmes sont les premières victimes. La mutation d'un quartier historiquement populaire en un quartier des affaires et de propriétaire de condos engendre une hausse générale des prix des loyers dans le secteur. Rappelons que plus de la moitié des femmes qui vivent seules au Saguenay-Lac- Saint Jean (59 %) consacre - plus de 25% de leur revenu pour payer leur logement, et pour une femme sur cinq (20,8 %) cela représente plus de la moitié.

Avec l'embourgeoisement viennent la répression et la sécurisation du quartier. Augmentation du nombre de caméras et de policiers, déplacement du poste de police dans le centre-ville, etc. Malgré toutes ces dispositions, cela ne garantit pas pour autant la sécurité des femmes. Les agressions verbales (sifflements, être abordée, allusions à caractère sexuel, etc.) demeurent une réalité quotidienne vécue par les femmes. Les risques de subir des agressions physiques demeurent très élevés.

D'une autre part, ce semblant de ''sécurité'' n'enraye pas la violence que subissent les femmes dans leurs logements. ''Il est question de harcèlement, d'agressions et des viols commis, entre autres, par des propriétaires, des voisins, des chambreurs, des colocataires ou encore des concierges. Ces violences peuvent être plus insidieuses telles qu'un proprio qui entre sans annoncer, un concierge qui fait des avances, un voisin qui harcèle ou un colocataire qui insiste''. (Les Hyènes en jupons, 2015) Ce n'est pas parce que cette violence se produit dans l'espace privé qu'il ne faut pas la dénoncer dans l'espace public et la combattre.

Tant que la ville appartiendra aux hommes et que la culture du viol existera, il faudra bien plus qu'une Place du citoyen à saveur béton, des nouveaux revêtements d'édifices, des pots de fleurs et des bancs en forme de Kleenex© pour que les femmes reprennent pouvoir sur leur vie! Comme le dit le slogan des années 70 : ''Ne libère pas je m'en charge!''.

http://ucl-saguenay.blogspot.co.il/2016/08/retour-sur-l-happening.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center