A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) LA FEUILLE D’INFOS DU CIRA #185 JUILLET-AOÛT 2016 From: CIRA Marseille

Date Fri, 8 Jul 2016 10:31:00 +0300


LA LETTRE DU CIRA DE MARSEILLE n° 13 ---- Marseille, le 1er juillet 2016 ---- Bonjour à tous et à toutes ---- Vous trouverez dans cet envoi La Feuille d’infos du mois de juillet. ---- Le local sera ouvert pendant tout l’été. Il est préférable de téléphoner ou d’envoyer un courriel pour savoir quelles permanences seront assurées. ---- La prochaine causerie aura lieu le samedi 10 septembre 2016 à 17 heures. Elle aura pour thème la lutte contre l’enfouissement de déchets à Bure (Meuse). ---- Passez un bel été ! À très bientôt. ---- L’équipe du CIRA de Marseille ---- CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L’ANARCHISME ---- 50 rue Consolat, 13001 Marseille. ---- Permanences les mardis, mercredis et jeudis 15 heures à 18 heures 30 ---- Possibilité d’ouverture sur rendez-vous. ---- Téléphone : 09 50 51 10 89 ---- Courriel : cira.marseille@gmail.com

Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

Pour les virements, IBAN : FR75 2004 1010 0803 6258 0Y02 933
------------------------------------------------------------

LA FEUILLE D’INFOS DU CIRA #185 JUILLET-AOÛT 2016

Paraît depuis novembre 1999. Toujours gratuite. Supplément au Bulletin du CIRA n° 44.
La reproduction et la diffusion de cette feuille sont vivement souhaitées.
Si le travail est l’opium du peuple, je ne veux pas mourir drogué. (Boris Vian)
RENCONTRES
QUERCY (TARN-ET-GARONNE) : du dimanche 17 juillet au dimanche 24 juillet 2016. L’organisation communiste
libertaire (OCL) organise les Rencontres libertaires du Quercy pour créer un espace de dialogue et d’échanges.
Cette année, les thèmes abordés seront : le mouvement social en cours, le féminisme, les migrations, le post
modernisme, la Palestine, les luttes de libération nationale, le Kurdistan, le racisme.... Les rencontres ont lieu dans un
gîte entouré de terrains où l’on peut camper. Les repas sont organisés et pris en commun. Les frais de séjour sont
établis en fonction des revenus.
Renseignements et inscriptions : OCL Égrégore, BP 81213, 51058 Reims cedex (courriel : oclibertaire@hotmail.com ;
téléphone : 06 41 42 00 06). Sur Internet : oclibertaire.free.fr
LIGOURE (HAUTE-VIENNE) : samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016 de 10 heures à 19 heures. Le CIRA Limousin
organise la 5e édition de sa Librairie champêtre libertaire. Au programme : des stands d’éditeurs, des débats, des
spectacles, une restauration à prix libre, un bar, un espace mômes. Pour financer ses activités, le CIRA Limousin
propose une cuvée Élisée Reclus grave de Vayres avec une étiquette représentant Gilbert Roth (56 euros le carton
de 6 bouteilles).
Adresse : Château de Ligoure, 87110 Le Vigen. Renseignements : CIRA Limousin, 58 rue du Chinchauvaud,
87100 Limoges (tél. : 06 58 92 62 38 ; courriel : cira.limousin@free.fr). Sur Internet : www.ciralimousin.ficedl
LONDRES : samedi 29 octobre 2016 de 10 heures à 19 heures. La 34e édition de la London anarchist bookfair (Foire
aux livres anarchistes de Londres) propose des stands, des rencontres et des projections, des espaces pour les
enfants. Elle a pour but de faire se rencontrer les militants et les personnes qui veulent en savoir plus sur l'anarchisme.
Adresse : Park View Schoool, West Green Road, London N15 3QR.
Renseignements : courriel, mail@anarchistbookfair.org.uk Sur Internet : www.anarchistbookfair.org.uk/
PUBLICATIONS Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont disponibles chez votre libraire préféré-e
ou aux adresses parfois mentionnées.
AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE. Le Collectif Mauvaise troupe vient de publier deux livres sur les luttes contre l’aéroport
de Notre-Dame-des-Landes et contre le Train à grande vitesse (TAV) dans le val de Suse en Italie. L’opiniâtreté du
refus des opposants, autant que l’ampleur de ces luttes, ont fait mentir toutes les prévisions du pouvoir.
Contrées : histoires croisées de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et de la lutte No TAV dans le Val Susa par le
Collectif Mauvaise troupe. L’Éclat, 2016. 411 pages. 15 euros. Défendre la ZAD par le Collectif Mauvaise troupe.
L’Éclat, 2016. 48 pages. 3 euros.
BANDE DESSINÉE. En 2011, dans le roman graphique illustré par Kim L’art de voler, Antonio Altarriba racontait l’histoire
de son père. Celui-ci avait participé à la Révolution puis avait connu les camps et était finalement rentré en
Espagne, s’ajoutant ainsi à la liste des vaincus et des humiliés. Préférant mourir debout plutôt qu’à genoux, il s’était
suicidé dans sa maison de retraite à l’âge de 90 ans. Dans L’aile brisée, Antonio Altarriba raconte cette fois-ci
l’histoire de sa mère. À travers ce portrait émouvant, c’est la condition des femmes avant et pendant le franquisme
qui est évoquée.
L’art de voler scénario d’Antonio Altarriba, dessins de Kim. Nouvelle édition. Denoël graphic, 2016. 213 pages.
23,85 euros. L’aile brisée scénario d’Antonio Altarriba, dessins de Kim. Denoël graphic, 2016. 264 pages. 23,50 euros.
BIDONVILLES. Monique Hervo a accompagné quotidiennement les habitants du bidonville « La Folie » à Nanterre
entre 1958 et 1972. Elle y jouait le rôle d’écrivain public, aidant les habitants dans leurs diverses démarches. Pendant
ces années, elle a écrit des notes qui forment la base de ce livre. On y lit les conditions faites aux immigrés, surtout
algériens, par la police, l’administration et le patronat. Bien après la fin de la guerre en Algérie, une situation de
ségrégation a perduré. Ces notes sont complétées par des extraits de presse et d’un livre qui présentent d’autres
bidonvilles.
Notes pour servir à l’histoire des bidonvilles : Nanterre La Folie, 1958-1972 par Monique Hervo. Ressouvenances, 2016.
370 pages. 35 euros.
ÉCONOMIE. Dominique Lachosme est un militant du réseau Agir contre le chômage ! (AC !). Pour lui, ce sont les
actionnaires et les banquiers qui sont les seuls décideurs en matière d’emplois et de salaires. Pour en finir avec ce
système, la lutte de classes est toujours d’actualité et doit promouvoir la décroissance et le développement de la
Sécurité sociale.
Pour une démocratie économique : en finir avec les actionnaires et les banquiers par Dominique Lachosme. Atelier
de création libertaire, 2016. 41 pages. (Critique de l’économie). 5 euros.
ÉCOLE. La question scolaire apparaît comme un terrain d’intervention privilégié de l’offensive réactionnaire. Au-delà
des seuls cercles de l’extrême droite, on distille le soupçon de la décadence, on conteste toute avancée sociale et
toute remise en cause des privilèges, on en appelle à la restauration des hiérarchies ou des inégalités qui seraient
naturelles, on prône le retour de l’autorité et de l’ordre moral... Mieux connaître l’histoire de la « pédagogie noire »
est nécessaire afin de ne pas laisser aux réac-publicains le monopole de la contestation d’un ordre scolaire injuste et
déjà par trop traditionaliste.
L’école des réacs-publicains : la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs par Grégory Chambat. Libertalia,
2016. 240 pages. (N’autre école ; 7). 10 euros.
LASCARS. Ce texte est sorti sous forme de tracts en 1986 durant le mouvement social contre le projet de loi
Devaquet. Ceux-ci ont été écrits par des élèves du LEP électronique de Paris. Alors que les étudiants se battaient
contre la sélection dans le cadre de l’université, ces élèves eux, luttaient contre la sélection à l’école, contre la
ségrégation sociale, contre la misère et contre la vie en usine qui les attendait.
Vous ne pouvez rien contre nous, nous vous empêchons de vieillir par les Lascars du LEP électronique. Les éditions du
Commun, 2016. 19 pages. (Culture des précédents). 3 euros.
LITTÉRATURE PROLÉTARIENNE. L’anarcho-syndicaliste Jean Prugnot (1907-1980) fut l’un des plus proches compagnons
d’Henry Poulaille. Avec lui, il a fait connaître les écrivains du peuple à travers la notion de littérature prolétarienne.
Ce recueil réunit des articles parus dans la revue syndicale des postiers PTT à la veille de la Seconde Guerre
mondiale. Il y présente un grand nombre d’auteurs, de livres et d’éditeurs.
Des voix ouvrières : précurseurs, écrivains, militants, éditeurs par Jean Prugnot ; préface d’Henry Poulaille. Plein chant,
2016. 416 pages. (Ceux d’en bas). 21 euros.
PRESSE
LES CAHIERS DU CTDEE. N° 4, décembre 2015. 80 pages. 11 euros. Le Centre toulousain de documentation sur l'exil
espagnol (CTDEE) est une association qui archive des documents sur l'activité des réfugiés politiques espagnols à
Toulouse et sa région à partir de 1939. Le dossier de ce numéro est consacré à la Colonie d’Aymare, collectivité
anarcho-syndicaliste située au Vigan, près de Gourdon (Lot). Elle fonctionna de 1939 à 1967. Au sommaire
également : l’histoire du camp d’internement de Mazères (Ariège) et les relations entre Albert Camus et Maria
Casarès, exilée républicaine et galicienne en France.
Adresse : CTDEE, 12 rue des Cheminots, 31500 Toulouse (téléphone : 05 61 85 93 60 ; courriel :
exilespagnol.tlse@gmail.com). Sur Internet : http://www.documentationexilespagnol-toulouse.fr/
RÉFRACTIONS. N° 36, printemps 2016. 189 pages. 15 euros. Ce numéro a pour titre Réinventer la révolution. Alors que
les perspectives d’une révolution libertaire semblent éloignées, on peut observer ici et ailleurs que de nombreuses
expériences ayant l’esprit révolutionnaire sont menées en Grèce, en Espagne, au Mexique ou au Kurdistan. Les
auteurs de ce dossier se sont interrogés sur les formes que pourrait avoir la révolution. Ils analysent aussi les divers
aspects de la contre-révolution : état d’urgence et terrorisme. Les textes sont signés par Tomás Ibáñez, Jean-
Christophe Angot, Eduardo Colombo, Annick Stevens, Jean-Jacques Gandini... Ce dossier est complété par un texte
de Gustav Landauer sur la révolution mexicaine et par des critiques de livres et de revues.
Adresse : Les Amis de Réfractions, c/o Publico, 145 rue Amelot, 75011 Paris (courriel : refractions@plusloin.org).
L’abonnement est de 26 euros pour deux numéros et de 50 euros pour quatre numéros (chèque à l’ordre des Amis
de Réfractions). Sur Internet : http://refractions.plusloin.org
CINÉMA
ANGEL. Angel Fernandez Vicente est né à Barcelone en 1928. Sa mère meurt sous les bombardements en 1937. En
1939, il part en exil avec son frère et sa sœur et retrouve son père disparu à Lyon. En 1949, il fait partie d’un groupe
de dix guérilleros armés par la CNT de Toulouse qui mènent des actions en Aragon. Arrêté par la police, il est
condamné à trente ans de prison alors que plusieurs de ses compagnons sont fusillés à Saragosse. Libéré en 1964, il
rentre à Toulouse. Le réalisateur a suivi Angel en compagnie de son ami Domingo dans un voyage sur les routes de
France et d’Espagne à la recherche de son passé mouvementé : Barcelone, l’Aragon et les plages de l’exil. Des
séquences d’animation sont insérées dans ce film documentaire.
Angel, une enfance en exil réalisé par Stéphane Fernandez. Le-loKal production : France télévisions, 2015.
52 minutes. Ce film a été diffusé sur France 3 Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon le 23 mai 2016.
Sur Internet : http://www.lelokalproduction.com/production/angel
CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L’ANARCHISME
50 rue Consolat, 13001 Marseille.
Permanences mardi, mercredi et jeudi de 15 heures à 18 heures 30. Possibilité d’ouverture sur rendez-vous.
Téléphone : 09 50 51 10 89 Courriel : cira.marseille@gmail.com Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

---------------------------------------------------------

Centre
International de
Recherches sur
l’Anarchisme

INVITATION À NOTRE LOCAL
50 rue Consolat, 13001 Marseille
(entrée libre)

Le samedi 10 septembre 2016 à 17 heures
À Bure pour l’éternité : La Maison de résistance et ses
alternatives au nucléaire : projection suivie d’un débat avec
Sébastien et Aymeric Bonnetti
Le film documentaire À Bure pour l’éternité aborde la problématique du nucléaire
avec le projet de stockage des déchets nucléaires à Bure dans la Meuse. Il pose
clairement la question de l’environnement, et en filigrane celle du modèle
économique et social, que l’on souhaite offrir aux générations qui nous
succèderont, en présentant des alternatives au nucléaire existantes.
Après la présentation du projet d’enfouissement des déchets nucléaires les plus
radioactifs issus de nos centrales sur le site de Bure, dans la Meuse, le film nous
propose une immersion au cœur de la Maison de la résistance, véritable lieu de vie des militants
antinucléaires qui construisent chaque jour leur combat contre ce projet, tout en proposant un modèle
de vie alternatif : un retour à la terre, aux savoir-faire et aux valeurs de solidarité humaine.
Des témoignages de citoyens engagés et d’experts viennent ponctuer le film, comme Justine et Frank,
militants permanents à la Maison de la résistance, Corinne Lepage ancienne ministre de l’Écologie ou
bien encore Marc Stenger, évêque de Troyes, spécialiste des questions d’écologie pour l’Église de
France.
Au-delà de Bure, le documentaire explore une autre piste avec l’exemple de la commune de Beckerich
au Luxembourg, qui a mis en place un système d’auto-suffisance énergétique et de politique
participative active des habitants. En concluant ainsi, le film propose une réponse aux enjeux
économiques, écologiques et sociaux auxquels est confrontée notre société. Destiné à éveiller les
consciences sur le projet de stockage des déchets nucléaires de Bure, il nous laisse entrevoir quelques
lueurs d’espoir vers un possible avenir éco-responsable.
Sébastien Bonetti est journaliste au Républicain lorrain depuis plus de 10
ans. Il prête sa plume au journal Fakir, aux magazines Z et Offensive. Il est
membre depuis 2012 du collectif Cycl-one, spécialiste de l’audiovisuel à
Metz. Il a réalisé À Bure pour l’éternité avec son frère Aymeric, qui a une
belle expérience dans l’audiovisuel.
À Bure pour l’éternité réalisé par Sébastien et Aymeric Bonnetti. Zebra
films : Mirabelle TV, 2014. 52 minutes. Le DVD coûte 10 euros.
Sur Internet : www.bure-lefilm.fr (on peut y voir la bande annonce).
Contact : téléphone 06 03 60 81 00 ; courriel : bure.film@gmail.com
CIRA 50 rue Consolat 13001 Marseille Téléphone : 09 50 51 10 89
Courriel : cira.marseille@gmail.com Site Internet : cira.marseille.free.fr
Permanences : mardi, mercredi, jeudi de 15 heures à 18 heures 30

_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center