A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Alternative Libertaire AL #242 - Assises de la Coordination nationale contre l'extrême droite: Renouveler la lutte antifasciste (en, pt)

Date Mon, 29 Sep 2014 12:05:03 +0300


Dans un contexte de succès électoraux successifs du Front national, la reconstruction d'un mouvement antifasciste de masse se pose de manière cruciale. Les récentes assises de la Conex fin juin à Paris et la perspective d'une forte mobilisation antifasciste à Lyon contre le congrès du FN fin novembre constituent deux étapes importantes de cette reconstruction. ---- Les assises de la Conex (Coordination nationale contre l'extrême droite) ont rassemblé à Paris 120 militants antifascistes les 28 et 29 juin, représentant plus de quarante structures différentes (collectifs locaux, associations, syndicats...). Ces assises ont permis d'aboutir à l'appel «Unir et agir face à l'extrême droite», qui précise que «faire barrage à l'extrême droite passe aussi par la lutte contre l'austérité, par le dépassement du capitalisme et par une juste répartition des richesses», et propose plusieurs axes de lutte antifasciste: - «surveillance des villes occupées, des conseillers municipaux d'extrême droite» et dénonciation des «porosités entre l'extrême droite et une partie du champ politique»; - production de matériel militant commun et valorisation des ripostes unitaires; - relais des «actions antifascistes aux niveaux européen et international» et nécessité de «faire vivre la solidarité internationale antifasciste»; - la priorité est de s'adresser «aux jeunes générations pour qu'elles se réapproprient et perpétuent le combat contre l'extrême droite. Cela nécessite d'être plus à leur écoute, de moderniser nos discours, d'aller à leur rencontre dans les quartiers populaires, les campagnes, les lycées et de mieux démasquer et démystifier Soral, Dieudonné, les identitaires et tout groupe d'extrême droite. Les ripostes que la jeunesse met déjà en oeuvre doivent être mieux connues»; - les ripostes systématiques pour ne plus laisser les fascistes parader dans la rue; - l'engagement «à soutenir les victimes de l'extrême droite et plus généralement à raviver l'espoir par la lutte antifasciste».

Se projeter sur le long terme

L'appel se conclue par l'idée de «multiplier de septembre à novembre les initiatives locales contre l'extrême droite» pour permettre de populariser et de préparer une mobilisation d'ampleur nationale contre le congrès du FN à Lyon, le week end des 29 et 30 novembre. L'idée étant d'allier manifestation, concert, conférences et débats. Comme en écho à la semaine «Marseille contre l'extrême droite» organisée lors de l'université d'été du FN à Marseille en septembre 2013 et qui avait alors permis de mobiliser 15 000 manifestants et manifestantes.

L'enjeu consistera à réussir cette mobilisation en s'appuyant sur les forces locales et, pour Alternative libertaire, de mettre en avant la diversité des tactiques, notamment avec nos camarades libertaires qui organisent localement un mois libertaire en amont. Sachant qu'il faudra également se méfier des différents groupuscules d'extrême droite qui ont fait de Lyon leur place forte et du niveau de répression policière. Au-delà de la réussite nécessaire de cette mobilisation, les militantes et militants antifascistes doivent se projeter sur le long terme car si le FN est en ordre de bataille pour les élections régionales de 2015 et surtout pour les élections présidentielles de 2017, on observe une montée en puissance de l'idéologie d'extrême droite qu'il faut combattre sur tous les fronts.

Gabriel L. (AL Paris Nord-Est)
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center