A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Organisation Communiste Libertarie (OCL) - Courant Alternatif #242 - RENCONTRES LIBERTAIRES -- d'Eychenat en Ariège 25 juillet - 5 aout 2014

Date Mon, 03 Nov 2014 17:07:36 +0200


Chaque année, l'OCL (organisation communiste libertaire) organise des Rencontres Libertaires ouvertes à celles et ceux que les thèmes choisis intéressent. L'idée est de profiter de la période estivale pour échanger autour de ces thèmes ou d'investissements militants sur lesquels nous avons peu le temps de discuter au quotidien. Il ne s'agit pas pour autant d'une université d'été où l'on écouterait la bonne parole. Nous souhaitons offrir un espace de dialogue, d'échange formel comme informel. Les débats se tiennent «à la fraîche», à 21h, après le repas du soir. Les journées offrent de vastes plages de temps libre qui peuvent permettre de proposer et d'organiser d'autres débats, de partager une expérience, de présenter une lutte particulière... ou de consulter la vidéothèque, la librairie et les tables de presse.

Nous sommes dans une ferme en activité (élevage)
qui met à disposition un local collectif. Ce local a une
histoire : il a été créé à la fin des années 70. Au sortir
d'expériences de vie communautaire et après une ins-
tallation en Ariège pour travailler la terre, il a paru né-
cessaire de construire un lieu collectif : cette
construction s'est fait avec la participation de beaucoup
de monde (des voisins, des gens de la ville et des alen-
tours). Ce sont des jeunes de la cité du Mirail à Toulouse
qui ont inauguré le local : ils-elles y passaient leurs va-
cances en échange d'une aide aux travaux de la ferme.
Depuis, ce lieu sert toujours à des initiatives menées par
des associations ou à des activités partagées (réunions-
débats, ateliers...) Les rencontres libertaires organisées
par l'OCL s'y déroulent depuis de nombreuses années.

Nous avons à disposition un local comprenant un
coin cuisine, une salle de repas, une pièce pour les dé-
bats, des sanitaires (douches, lavabos, WC) et des prés
pour camper (prévoir une tente, seul mode de logement
possible). Pour ne pas gêner les travaux quotidiens de la
ferme, un parking pour les voitures (autres que cam-
ping-car) est disponible à dix minutes à pied. Pour la
même raison les chiens sont malvenus.

La vie quotidienne est collective : les repas sont pris
en commun et confectionnés par des équipes tour-
nantes. Chaque jour, une équipe différente s'occupe des
courses et des deux repas de 13h et 19h en fonction d'un
budget précis. Une seconde équipe s'occupe de la vais-
selle, de la propreté des sanitaires, de la salle de réunion
et de l'entretien quotidien du lieu. En dehors des repas,
chacun fait sa vaisselle (en particulier le soir et le
matin).

Les tarifs pour les trois repas quotidiens et les frais
de fonctionnement du lieu sont établis en fonction des
revenus. Ils s'échelonnent de 5 à 20 euros/jour pour les
adultes, et sont de 5 euros/jour pour les enfants. Pour
les bébés, le séjour est gratuit.
S'inscrire au plus tard la veille de l'arrivée en télé-
phonant sur place à partir du 25 juillet au 05 61 65 80
16 ou avant sur internet : oclibertaire@hotmail.com


Vendredi 25 juillet : début des rencontres, pas de débat

Samedi 26 juillet : Lutte du Testet
(+ Morvan + lutte contre les éo-
liennes industrielles)

Depuis plusieurs années, le projet de bar-
rage de Sivens, dans le Tarn, suscite une
vive opposition citoyenne. Ce projet, des-
tiné principalement à l'irrigation inten-
sive du maïs, détruirait s'il était mis en
oeuvre la zone humide du Testet, lieu de
biodiversité remarquable (94 espèces
protégées y vivent). L'occupation active
du terrain et la naissance de la ZAD du
Testet, fin 2013, marque un tournant
dans la lutte et a permis pour l'instant de
retarder le début des travaux.
Lors des rencontres libertaires d'Eyche-
nat seront présentés : Les tenants et
aboutissants économico-politiques du
projet ainsi que les moyens de lutte mis
en oeuvre !

Dimanche 27 juillet : Lutte des
femmes, la fin de l'histoire?
Tout aurait été gagné et grâce aux lois
nous serions libérées du joug patriarcal.
Mais il y a comme un malaise à affirmer
cela devant la persistance des
contraintes faites aux femmes. L'inven-
taire de nos victoires se rétrécie devant
chacune de nos défaites. Ce qu'on a
perdu par exemple : la lutte féministe est
totalement discréditée; la mise en scène
du rôle féminin s'amplifie; le droit à
l'IVG devient une tolérance mal appli-
quée,... On peut dire qu'on a perdu le
droit d'être différente, d'être heureuse et
épanouie sans devoir répondre aux codes
«féminins» instaurés par la société pa-
triarcale; on a aussi perdu le soutien po-
litique des hommes qui se sentent bien
peu concernés par une lutte des femmes
en pleine déliquescence qui ne pose plus
politiquement la question de la servitude
féminine. Ce qui est perdu c'est le prin-
cipe même de libération, le fondement
de la révolte féministe; aujourd'hui il
semble que tout soit aménageable, il ne
faut rien bouleverser, le temps n'est plus
aux revendications radicales... et pour-
tant !

Lundi 28 : Les luttes dans l'espace européen

Nous avons un problème : il existe un es-
pace capitaliste européen, de très grands
projets nuisibles à l'échelle européenne,
un projet européen de démantèlement
des acquis sociaux que ce soit en termes
de protection sociale, de services publics,
de droits sociaux ou de salaires, des trai-
tés européens actuels ou en projet pour
mieux criminaliser et écraser nos
luttes... et, en revanche, il n'existe pas de
luttes européennes à proprement parler.
Les échéances ne sont pas les mêmes
d'un pays à l'autre, la solidarité a déjà du
mal à exister dans le cadre national : les
priorités ne sont pas les mêmes, nos ré-
férences culturelles restent nationales.
Bref, l'internationalisme a du mal à dé-
passer le stade de la proclamation. Il y a,
certes, quelques tentatives de structura-
tion européennes (No Tav, No Border...)
mais elles demeurent limitées. Est-il pos-
sible d'établir des relations de luttes à
luttes au niveau européen? Comment
pouvons-nous aborder cet aspect-là des
mobilisations sociales et politiques?

Mardi 29 : Luttes d'entreprise et
situation sociale

Deux ans après le retour de la gauche,
il flotte dans l'air un doux parfum de
luttes de classes. Bien que les discours
sur la «crise» ne tourne plus en boucle
sur les antennes, vu que la plupart des
places financières ont retrouvé leurs
niveaux de début 2009, voire connu des
performances notables, c'est pourtant
aujourd'hui que ses effets sociaux
commencent à apparaître dans toute
leur brutalité.
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center