A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Alternative Libertaire AL #235 - Lutte contre les grands projets inutiles: Trois jours pour dire NON (en, pt)

Date Mon, 03 Mar 2014 16:43:24 +0200


Le 3Ãme forum europÃen contre les grands projets inutiles et imposÃs (Stuttgart, juillet 2013) avait Ãrigà le 8 dÃcembre en journÃe dâaction simultanÃe. En Ile-de-France, ce sont trois jours de mobilisation qui ont eu lieu, contre trois projets dâamÃnagement. --- Deux des grands projets inutiles (GPI) contestÃs en Ile-de-France font partie du Grand Paris. Il sâagit dâEuropa city (Auchan) à Gonesse (Val dâOise) et du pÃle de recherche scientifique et industrielle prÃvu sur le plateau de Saclay (Essone). Le troisiÃme, Ivry-Confluences, relÃve dâune mÃme logique gÃnÃrale de mÃtropolisation et de ---- gentrification de la rÃgion parisienne. ---- loi du marchà et surenchÃre capitaliste ---- Quâont en commun ces trois projetsâ Le non-sens Ãconomique, lâidÃologie de la croissance-concurrence entre les territoires, et le mÃpris technocrate pour les populations rÃsidentes, câest-Ã-dire lâensemble de lâactuelle population francilienne. ÂEuropa CityÂ, 250 hectares de commerces avec, pour clou de lâoffre de loisirsâdes pistes de ski.

Soignant la bulle immobiliÃre, il va concurrencer une offre dÃjà plÃthorique de centres commerciaux et dâattraction, crÃer des emplois prÃcaires aprÃs avoir dÃtruit lâemploi existant. On va le construire sur les terres aujourdâhui agricoles du triangle de Gonesse (700 ha). La sociÃtà Immochan a mÃme arrachà une desserte par le mÃtro automatique Grand Paris Express, avec une gare en plein champs. A cela sâajoutent dâautres nouveaux axes de transports trÃs coÃteux, qui ne laisseront aucune chance aux terres et à lâÃconomie qui existe dessus aujourdâhui. En fait ces transports anticipent lâurbanisation du triangle de Gonesse sans se baser sur les besoins actuels des habitantes et habitants.

A Ivry, pas de problÃmatique Ãcologique mais le scÃnario qui attend la population est celui dâune gentrification encore plus Ãvidente. Le quartier dâIvry-Port doit Ãtre remodelÃ, avec la construction de 5â600 logements (mais seulement 280 sociaux, sans compter lâexpulsion et la destruction prÃliminaires de quelques 400 logements), 60â000 m dâÃquipements et commerces, le tout pour faire digÃrer auprÃs des Ãlectrices et Ãlecteurs la construction de 570â000 m de bureaux, tandis que dÃjà 3,7 millions restent vides en rÃgion parisienne. Cette fois câest Bouygues qui est à la manÅuvre. A Saclay enfin, des terres agricoles dâune grande qualità semblent dâores et dÃjà sacrifiÃes à plus ou moins long terme pour accueillir lâimmense campus Paris-Saclay, concentration de chercheurs et dâÃtudiants qui revient à crÃer une ville nouvelle (240â000 logements).

bilan politique en demi-teinte

Ces trois journÃes sont à considÃrer comme les suites de lâinitiative de Âconvergence des luttes de mars dernier, qui avaient vu se rencontrer les soutiens à Notre-Dame-des-Landes en Ile-de-France et les collectifs en lutte contre les divers projets du Grand-Paris, rassemblÃs dans la Coordination pour la solidarità des territoires en Ile-de-France (COSTIF). Lâaction commune autour du 8 dÃcembre signifie que les liens ont durÃ, que de nouveaux collectifs de lutte peuvent se fÃdÃrer ou du moins se reconnaÃtre â en particulier sur lâanalyse de la gentrification. Mais pour lâinstant hormis sur ces trois jours il nây a que peu de forces disponibles pour un vrai travail de coordination, et la COSTIF nâest pas un outil de lutte rÃellement combatifâ [1]. Quant aux mouvements dâextrÃme gauche, ils gagneraient peut-Ãtre à faire plus de politique autour du Grand Paris â comme lâa fait le collectif dâIvry avec un tractage porte-Ã-porte quotidien â car des critiques radicales seraient trÃs audibles.

Mouchette (AL Saint-Denis)

[1] NÃe du FRAP 2012, elle est fÃdÃrÃe principalement sur les axes de la sauvegarde de lâagriculture locale, et de la revendication que les populations soient partie prenante des choix dâamÃnagement.
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center