A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Feuille d'infos du CIRA #162 - juin 2014

Date Mon, 09 Jun 2014 16:57:14 +0300


RENCONTRES ---- SAINTE-FOY-LA-GRANDE : du lundi 7 au dimanche 13 juillet 2014. Les Reclusiennes explorent les questions soulevées par le géographe anarchiste Élisée Reclus (1830-1905) à la lumière du présent. Cette année, c’est la question de la terre qui sera abordée dans son triple sens de territoire, d’outil de production et de substance vivante. ---- Les Reclusiennes sont organisées par l’association Cœur de Bastide. Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) est le lieu de naissance d’Élisée Reclus. Au programme : ateliers, conférences et débats, cinéma, concerts, expositions, livres, théâtre, apéritifs---Renseignements : téléphone 05 53 93 43 93, courriel info(a)lesreclusiennes.fr Sur Internet : http://www.lesreclusiennes.fr/

** PUBLICATIONS

Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont disponibles chez votre libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées. Seuls ceux qui sont suivis du logo CIRA peuvent être commandés à notre adresse (pensez aux frais de port).

BAKOUNINE. Les éditeurs traditionnels, d’habitude férus de célébrations, s’intéressent peu au bicentenaire de la naissance de Michel Bakounine (1814-1876). C’est donc du côté des éditeurs militants qu’un hommage est rendu au « camarade vitamine ». Bakounine et les autres est un recueil de témoignages d’auteurs célèbres, favorables ou non à Bakounine. Ces textes ont été rassemblés par l’historien du mouvement social Arthur Lehning (1899-2000). Ils avaient été publiés précédemment dans la collection 10/18 en 1976. Les éditions du Chat ivre ont réuni deux textes de Bakounine de 1866 qui présentent un premier état de son anarchisme. Le texte de Maurizio Antonioli a été écrit en 1976 à l’occasion d’un colloque qui célébrait le centenaire décès de Bakounine. Il explique qu’au début du XXe siècle, aussi bien les syndicalistes révolutionnaires que les anarchistes partisans de l’organisation spécifique se revendiquaient de ses idées. Enfin dans Actualité de Bakounine, sept auteurs discutent des diverses facettes de sa vie et de son œuvre : le militantisme, le syndicalisme, le nationalisme, la religion, la géopolitique, l’analyse politique et la philosophie.
Bakounine et les autres : esquisses et portraits rassemblés par Arthur Lehning. Les Nuits rouges, 2013. 440 pages. CIRA 17,50 euros. Principes et organisation de la société internationale révolutionnaire par Michel Bakounine. Éditions du Chat ivre, 2013. 151 pages. 9,60 euros. Bakounine : entre syndicalisme révolutionnaire et anarchisme par Maurizio Antonioli. Noir et rouge, 2014. 111 pages. 10 euros. CIRA Actualité de Bakounine : 1814-2014 : bicentenaire de Michel Bakounine sous la direction de Philippe Pelletier. Éditions du Monde libertaire, 2014. 177 pages. 10 euros. CIRA

BERNIER. L’écrivain et journaliste Jean Bernier (1894-1975) devint sympathisant anarchiste après avoir rompu avec le stalinisme en 1929. En janvier 1938, il collabore avec Victor Serge et Alexandre Croix au numéro spécial du Crapouillot consacré à l’anarchie. Il avait été marqué par la Guerre de 14-18 et en était revenu pacifiste et internationaliste. En 1924, il avait écrit Tête de mêlée qui met en scène de jeunes gens passionnés par le rugby qui vont se retrouver plongés dans les horreurs de la guerre.
Réflexions sur l’anarchisme (Esprit, 1937, Crapouillot, 1938) ; suivi de Testament politique (1947) par Victor Serge. Suivi de Actualité de l’anarchisme (Crapouillot, 1938) par Jean Bernier. Acratie, 2014. 88 pages. 8 euros. Tête de mêlée par Jean Bernier. Acratie, 2014. 144 pages. 15 euros.

BERTON. Le 22 janvier 1923, la militante anarchiste et syndicaliste Germaine Berton (1902-1942) pénètre dans les locaux de l’Action française et abat de plusieurs balles Maurice Plateau, le chef des Camelots du roi. Elle voulait tuer Léon Daudet mais n’avait pas réussi à le trouver. Elle déclare à la police avoir voulu venger Jaurès, Almereyda et protester contre l’occupation de la Ruhr. Le 24 décembre 1923, son avocat Henri Torres réussit à la faire acquitter. Les Archives de Paris consacrent un livre à ce procès à partir des croquis d’audience réalisés par l’avocat Louis Hanny. Une autobiographie de Germaine Berton est proposée en annexe.
Germaine Berton, anarchiste et meurtrière : son procès en cour d’assises du 18 au 24 décembre 1923. Archives de Paris, 2014. 290 pages. 13 euros port compris. Adresse : Archives de Paris, 18 boulevard Sérurier, 75019 Paris (chèque à l’ordre de la Régie des Archives de Paris).

CAMIONS. Le journaliste et historien Jean Dauriach s’est intéressé à un sujet original de la Guerre d’Espagne et de la Retirada : les véhicules du camp républicain. Dans un premier temps, il retrace les livraisons de matériel militaire par les cols pyrénéens. Puis, il nous parle du sort réservé aux milliers de véhicules qui se sont échoués dans les Pyrénées-Orientales lors de la Retirada. À travers l’histoire de ces camions, il s’agit d’un regard sur les réactions de la population locale et sur l’action (ou plutôt la non-action) des gouvernants.
Dans le fracas des camions : matériel et camps automobiles des Républicains espagnols dans les Pyrénées-Orientales : 1936-1940 par Jean Dauriach. Trabucaire, 2014. 208 pages. (Història). 15 euros.

REFUS. Dans cette brochure, Marianne Enckell, l’infatigable animatrice du CIRA de Lausanne, aborde le thème du « refus de parvenir ». Cette idée a été formulée par l’enseignant libertaire Albert Thierry (1881-1915). Il s’agit d’une éthique de vie : refuser la compétition entre les individus, l’esclavage salarial, les distinctions sociales, les promotions et le pouvoir. L’auteure évoque des personnages d’hier et d’aujourd’hui qui ont refusé « de vivre et d’agir pour soi et aux fins de soi ».
Le refus de parvenir par Marianne Enckell. Indigène, 2014. 37 pages. (Ceux qui marchent contre le vent). 3,10 euros.

** PRESSE

À CONTRETEMPS. N° 48, mai 2014. 76 pages. Avec ce numéro, l’aventure d’À contretemps s’achève. Depuis 2001, ce bulletin a publié des centaines de critiques de livres et d’une douzaine de dossiers consacrés à des militants anarchistes. Celui de ce numéro est consacré à Gustav Landauer (1871-1919), l’une des principales figures intellectuelles du mouvement anarchiste allemand. En novembre 1918, il participe à la République des conseils de Bavière qui sera réduite par l’armée et les corps francs en 1919. Gustav Landauer est alors sauvagement assassiné.
Adresse : Fernand Gomez, 55 rue des Prairies, 75020 Paris (courriel : a-contretemps(a)wanadoo.fr). Les nos 1 à 42 sont disponibles sur Internet : http://acontretemps.org

RÉFRACTIONS. N° 32, printemps 2014. 143 pages. 15 euros. CIRA Ce numéro a pour titre : Entre techno et éco : quelle logique pour l’avenir ? Les auteurs se sont interrogés sur la place des technologies dans le monde d’aujourd’hui ainsi que dans une société libertaire. Les textes sont signés par Pierre Sommermeyer, Ippolita, Pablo Servigne, Alain Bihr, Annick Stevens et Vincent Gerber. Ce dossier est complété par un texte de Lewis Mumford, la suite du débat sur le conflit social et par des critiques de livres.
Adresse : Les Amis de Réfractions, c/o Publico, 145 rue Amelot, 75011 Paris (courriel : refractions(a)plusloin.org). L’abonnement est de 26 euros pour deux numéros et de 50 euros pour quatre numéros (chèque à l’ordre des Amis de Réfractions). Sur Internet : http://refractions.plusloin.org

** FILM

JOSSOT. L’œuvre de l’artiste individualiste Gustave Henri Jossot (1866-1951) se compose de caricatures (les plus connues étant celles de L’Assiette au Beurre), d’aquarelles, de peintures, d’affiches et de quelques écrits. En 1913, il s’installe en Tunisie et se convertit à l’islam, tendance soufie, allant encore à rebours des idées de son temps.
Jossot : de Gustave à Abdul Karim réalisé par Marc Faye. Novanima, 2014. 54 minutes. 15 euros port compris. Adresse : Novanima, 30 rue des Mobiles, 24000 Périgueux (tél. : 05 53 35 20 12).
Sur Internet : http://novanima.free.fr/novanima/boutique.html

** SOLIDARITÉ

PASSAGER CLANDESTIN. Cette maison d’édition indépendante se veut engagée, curieuse et parfois polémique. Depuis 2007, elle a publié 116 ouvrages. La collection Rééditions propose des classiques présentés par des auteurs contemporains. Plusieurs libertaires y sont présents : Michel Bakounine, Étienne de La Boétie, Léon Tolstoï, Zo d’Axa, Voltairine De Cleyre, Élisée Reclus, Octave Mirbeau, Henry David Thoreau… La collection Désobéir propose des petits ouvrages écrits par le collectif Les Désobéissants. Ces manuels de la contestation établissent un constat de la situation actuelle, dressent un bref historique des luttes dans plusieurs domaines, avant d'aborder les moyens non violents pour combattre ou résister. Au programme : la précarité, le sexisme, l’argent, l’entreprise, le service public, le logement, le nucléaire… Le Passager clandestin propose aussi des essais sur l’écologie, des romans, des livres de photographies… Cette maison d’édition connaît actuellement de grosses difficultés financières. Pour l’aider on peut envoyer un chèque de soutien ou commander des livres sur leur site.
Adresse : Le Passager clandestin, 1 rue de l’Eglise, 72240 Neuvy-en-Champagne.
Sur Internet : www.lepassagerclandestin.fr

** ¡ HOLA !

GURUCHARRI. Salvador Gurucharri Ochoa est né à Barcelone en 1936. Réfugié en Angleterre, il participe aux activités de la CNT à Londres. En tant que secrétaire de la FIJL (Fédération ibérique des jeunesses libertaires), il est un membre actif de la DI (Défense intérieure) qui mène une campagne d’attentats et d’actions contre les intérêts franquistes en Europe. Après avoir été arrêté à Paris, il se réfugie en Belgique où il devient libraire et éditeur. De retour en Espagne après 1975, il milite à la CNT puis à Solidaridad obrera. En 2012, les éditions Acratie avaient publié le livre qu’il avait écrit avec Tomás Ibáñez, Une résurgence anarchiste : la jeunesse libertaire dans la lutte contre le franquisme : la FIJL dans les années 60 CIRA. Salvador est mort subitement le 14 mai à Gérone.

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L’ANARCHISME.
50 rue Consolat, 13001 Marseille. Permanences du mardi au vendredi de 15 heures à 18 heures 30.
Téléphone : 09 50 51 10 89 (tarif local en France).
Courriel : cira.marseille(a)free.fr Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center