A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Canada, ucl-saguenay, Collectif Emma Goldman - Embourgeoisement: De quartier populaire à quartier des affaires (en, pt)

Date Thu, 07 Aug 2014 13:37:07 +0300


Après avoir imposé sans consultation la place du citoyen de Chicoutimi, Jean Tremblay, lance une importante opération de relation publique. Dans un huit pages (tout en couleur et fait de papier glacé), distribué dans toutes les chaumières de la ville, le premier magistrat et directeur de promotion Saguenay s'évertue à légitimer un projet aussi inégalitaire que l'embourgeoisement. Dans ce bien mince et redondant pamphlet signé Promotion Saguenay, les promoteurs et affairistes font à tour de rôle l'éloge de cette place du citoyen «à l'européenne» et de ses «formidables» retombés. ---- «La place du citoyen est au coeur de la vaste opération de revitalisation et de redynamisation dont est l'objet le bas de la rue Racine. Avec ce projet parvenu à terme le visage de cette partie de l'artère historique de l'arrondissement de Chicoutimi fait plus que rajeunir. C'est un point de départ vers de nouveaux horizons».-Jean Tremblay

Toutefois, l'historique ouvrier et populaire du quartier, ne fait pas partie de ces nouveaux horizons, seuls les bonnes affaires et la maximisation du taux de profit font partie de l'équation. Encore une fois, ceux qui déterminent ce qui est bien pour les habitants et habitantes de la cité démontrent en repoussant toujours plus loin du centre-ville les personnes les plus vulnérables, leur incapacité à traiter des problèmes de pauvreté urbaine.

Sécuriser le centre-ville, pour qui, pourquoi ?

Parallèlement à la présence des pelles et des bétonnières, il est possible en circulant sur la Racine, d'apercevoir des instruments de vidéosurveillance installée sur plusieurs bâtiments. Est-ce une simple coïncidence? Si nous ajoutons le fait qu'en septembre prochain, la ville et la sécurité publique inaugureront un nouveau poste de police au centre-ville, tout porte à croire que l'administration municipale s'est donnée comme mission de rassurer et attirer les investisseurs. Néanmoins, bien avant avoir pris possession de leurs nouveaux locaux, les agents et les agentes de police de la ville étaient déjà à l'oeuvre dans le « nouveau quartier des affaires », en efforçant sans aucune subtilité, de chasser les personnes considérées comme indésirables (les jeunes, les pauvres et les personnes qui refusent de demeurer passives). De nombreux témoignages et observations furent reportés en ce sens (notamment au vieux port et à la place du citoyen).

Stratégie de légitimation

En naturalisant les transformations urbaines en cours, par l'emploi de métaphores organiques telles que « renaissance », « revitalisation » ou « renouveau ». La ville apparaît tel un organisme vivant, mais moribond que les partenaires publics et privés s'attelleraient à soigner en bonne intelligence. Il s'agit, plus largement, de construire une tension entre, d'une part, une rhétorique du « déclin urbain » (désindustrialisation, appauvrissement, dégradation environnementale, etc.) et, d'autre part, la promesse d'un « sauvetage » de quartiers longtemps délaissés, grâce au retour de la puissance publique et d'investisseurs éclairés (Van Criekingen, 2008).

Contrairement aux discours véhiculés, l'alternative à l'embourgeoisement n'est pas l'abandon des quartiers, mais bien la socialisation du parc locatif, l'appropriation collective de l'habitat, la rénovation des quartiers populaires aux bénéfices de leurs habitants et habitantes actuels, etc. Évidemment, Il nous faudra plus que des lobbies et des entrepreneurs sociaux pour changer les choses. Seule la lutte et la mobilisation paieront!

Gérons la ville nous-mêmes!

C'est ainsi que des militants et militantes et des gens qui ont à coeur l'avenir de Saguenay décidèrent de se joindre à l'appel lancé initialement par le collectif Emma Goldman et de jeter les bases à une campagne intitulée : Gérons la ville nous-mêmes!

À la suite des deux premières rencontres, trois comités furent formés soit : camp de formation, éducation populaire et réappropriation des espaces collectif.

La campagne c'est avant tout ...

Une assemblée autonome qui fonctionne en démocratie directe.
Une assemblée ouverte à tous ceux et celles qui rejettent toute forme de domination, de discrimination et d'exploitation : le capitalisme, le patriarcat, le racisme, l'homophobie, la transphobie, etc.

-------------------------------
Voici le fameux dépliant vantant la Place du citoyen et les divers investissements réalisés pour «revitaliser» le bas de la rue Racine dans le centre-ville de Chicoutimi: http://industrie.saguenay.ca/fr/media/viewst/promo/commerce_et_services/bulletin_horizon/bulletin_horizon_commerce_juin_2014.pdf

Il est intéressant de noter qu'ils parlent sans cesse de commerces, commerçants, investissements, argent, mais jamais des gens qui y vivent et de la répercussion de tout cela sur leur vie...
-------------------------------
VAN CRIEKINGEN, Mathieu , « Comment la gentrification est devenue, de phénomène marginal, un projet politique global » Agone, no 38-39, p. 71-88
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://lists.ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center