A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Feulle d'infos du Cira # 160 - avril 2014

Date Mon, 07 Apr 2014 15:34:31 +0300


** RENCONTRES ---- PRAGUE (RÉPUBLIQUE TCHÈQUE) : samedi 19 et dimanche 20 avril 2014. La 2nde Foire aux livres anarchistes de Prague proposera des stands d'éditeurs et des rencontres avec des auteurs. Des débats seront organisés sur le thème des luttes sociales internationales (Ukraine, États-Unis...).---- Renseignements : courriel, anarchistbookfaircz(a)riseup.net ---- PUBLICATIONS ---- Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont disponibles chez votre libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées. Seuls ceux qui sont suivis du logo CIRA peuvent être commandés à notre adresse (pensez aux frais de port). ---- CAMUS. En 1951, Albert Camus publiait L’homme révolté. Face au socialisme autoritaire, il y défendait un socialisme libertaire. Le livre fut en général bien reçu chez les anarchistes mais descendu en flammes par les surréalistes et la gauche marxiste. Le philosophe allemand Arno Münster en fait une lecture critique et sympathique. De son côté le professeur de lettres Jean-Louis Saint-Ygnan s’est intéressé aux idées politiques d’Albert Camus.
Albert Camus : la révolte contre la révolution ? par Arno Münster. L’Harmattan, 2014. 107 pages. (Ouverture philosophique). 12,50 euros. La vision politique d’Albert Camus par Jean-Louis Saint-Ygnan. Ovadia, 2014. 256 pages. (La petite collection). 22 euros.

CHRONIQUES. Depuis 2009, sur La Clé des ondes, une radio locale de Bordeaux, le cercle Jean-Barrué anime une émission intitulée Achaïra. André Bernard y présente des livres et des revues. Il choisit ceux qui parlent de révolte sociale, d’anarchisme, de désobéissance civile ou de non-violence active. Il présente aussi des ouvrages littéraires. Des textes parus dans Réfractions et Le Monde libertaire accompagnent ces chroniques.
Écritures et parlures de la désobéissance par André Bernard. Atelier de création libertaire, 2014. 223 pages. 14 euros.

ELF. Nicolas Lambert a pour projet d’écrire une trilogie à propos de la France d’aujourd’hui intitulée Bleu, Blanc, Rouge, l'a-démocratie. Après le premier volet Avenir radieux, une fission française (L’Échappée, 2012, 128 pages, 10 euros), il nous propose le deuxième : Elf, la pompe Afrique. Ce texte a été écrit pour le théâtre. L’auteur évoque l’affaire Elf à partir des paroles des protagonistes (dirigeants politiques et économiques, hommes d’affaires) de ce scandale politico-financier des années 1990. C’est une dénonciation du rôle de la France dans ses anciennes colonies africaines.
Elf, la pompe Afrique par Nicolas Lambert ; préface de François-Xavier Verschave ; dessins de Otto T. L’Échappée, 2014. 128 pages. 10 euros. CIRA

VULGARISATION. Le professeur anarchiste canadien Francis Dupuis-Déri (né en 1966) dialogue avec son père Tomas Déri (né en 1936). Il s’agit d’une initiation vivante et originale qui présente les notions clés, les grandes figures et l’actualité de l’anarchisme. L’anthropologue James C. Scott étudie les sociétés sans État. Il a publié en 2013 Zomia ou l’art de ne pas être gouverné (voir La feuille d’infos du CIRA n° 150). Dans son Petit éloge de l’anarchisme, il analyse les notions d’autonomie, de dignité, de justice et de résistance en prenant des exemples dans la vie quotidienne et dans l’histoire. Il s’en dégage un plaidoyer pour toutes les formes de révolte à l’école, au travail et dans la rue.
L’anarchie expliquée à mon père par Thomas Déri, Francis Dupuis-Déri. Montréal (Canada) : Lux, 2014. 240 pages. (Instinct de liberté). 10 euros. Petit éloge de l’anarchisme par James C. Scott. Montréal (Canada) : Lux, 2013. 240 pages. (Instinct de liberté). 14 euros.

14-18. En 1914, la France ne manquait pas de pacifistes mais devant les discours guerriers majoritaires, ils se retrouvèrent désemparés et résignés. Des syndicalistes, des socialistes et des libertaires ont osé rompre le consensus en créant le Comité pour la reprise des relations internationales (CRRI). Entre 1915 et 1918, ils ont milité pour un pacifisme actif et internationaliste et pour une paix « sans vainqueur ni vaincu ». Ils ont participé aux conférences de Zimmerwald et Kienthal en Suisse et ont connu la prison et les procès. Par ailleurs, Le Cherche-Midi réédite un livre de Maurice Rajsfus précédemment paru en 1999 et consacré à la censure militaire et policière entre 1914 et 1918. Les censeurs recherchent les propos défaitistes qui pourraient nuire au moral des troupes et des civils. Les chansons, le cinéma, la littérature et le théâtre sont visés. Le courrier est espionné. Tous les moyens d’expression sont devenus suspects et la liberté de création est impossible. Les éditions Casterman rééditent Putain de guerre !, une bande dessinée de Jacques Tardi réalisée avec l’historien Jean-Pierre Verney. Cet album retrace les diverses étapes du conflit.
Militants contre la guerre : 1914-1918 : formation et action du Comité pour la reprise des relations internationales par Julien Chuzeville. Spartacus, 2014. 136 pages. (Cahiers. Série B ; 186). 10 euros. CIRA La censure militaire et policière : 1914-1918 par Maurice Rajsfus. Le Cherche Midi, 2014. 327 pages. (Histoire). 19,50 euros. Putain de guerre ! : 1914-1918 illustré par Jacques Tardi, textes de Jean-Pierre Verney. Casterman, 2014. 136 pages. 25 euros.

GRAEBER. David Graeber est un anthropologue anarchiste étatsunien qui enseigne actuellement à Londres. Il a été l'un des initiateurs du mouvement Occupy Wall Street. Son livre sur la dette permet de mieux comprendre l’histoire du monde, la crise du crédit en cours et l’avenir de notre économie. Il montre que le système de crédit est apparu dans la société agraire avant même l'invention de la monnaie et qu'il a empêché le développement du troc. L'endettement est l'un des outils du pouvoir pour enchaîner les pays pauvres et les individus les moins favorisés des pays riches. La plupart des économistes jettent l'opprobre sur les débiteurs et rarement sur les créanciers. Dans La démocratie aux marges, il explique que l'Occident n'a pas le monopole du concept de démocratie. La culture occidentale est monopolisée par les tenants du pouvoir et les véritables avancées démocratiques ne se réalisent que dans les marges des systèmes de pouvoir.
Dette : 5000 ans d'histoire par David Graeber. Les Liens qui libèrent, 2013. 621 pages. 29,90 euros. La démocratie aux marges par David Graeber. Le Bord de l’eau, 2014. 122 pages. (Bibliothèque du MAUSS). 12 euros.

** FILM

ESPAGNE. À partir du témoignage de son père Manuel Alcalá (1920-2007) qui fut un guérillero socialiste, José Alcala évoque la résistance au franquisme de 1939 à 1975. Des images d’archives montrent la Retirada et les camps de concentration français. Des témoins (Henri Melich, Antonia Fontanillas, Michel Camilleri, Jean-Marc Rouillan) et des historiens (Sonya Torres Planes, Jean Ortiz) nous parlent des actions des résistants.
Combattants de la liberté réalisé par José Alcala. ADR production : France télévisions, 2014. 52 minutes. Le film a été diffusé sur France 3 Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon le samedi 1er mars 2014.

** INTERNET

CRAS. Le Centre de recherche sur l’alternative sociale (CRAS) a été fondé en 1979 à Toulouse. Il archive tous types de documents sur les expériences alternatives et les courants de pensée opposés à l’ordre social (anarchistes, libertaires, autonomes, communistes anti-autoritaires). Son nouveau site Internet présente un état partiel de son fonds d’archives, diverses vidéos, une belle série d’affiches numérisées classées par thèmes, une collection complète de la revue Agora et surtout 301 numéros, de janvier 1925 à août 1939, de La Révolution prolétarienne. On y trouve également des infos sur le centre, d’anciens bulletins du CRAS (1989-1990), la présentation des publications récentes…
Adresse : http://cras31.info/

** SOLIDARITÉ

L’AUTODIDACTE. La librairie associative L’Autodidacte est née en 2000 à Besançon. Ce lieu, créé à l’initiative du Groupe Proudhon de la Fédération anarchiste, est ouvert aux autres composantes du mouvement libertaire. Des conférences et des rencontres y sont régulièrement organisées. Le local a pu être acheté mais il faut rembourser des emprunts et la vente de livres n’y suffit plus. Une souscription est donc lancée pour soutenir ce lieu.
Adresse : Librairie L'Autodidacte, 5 rue Marulaz, 25000 Besançon (Téléphone : 03 81 82 14 94 ; courriel : lautodidacte(a)lautodidacte.lautre.fr). La librairie est ouverte le mercredi de 16 heures à 19 heures et le samedi de 15 heures à 19 heures. Les chèques sont à libeller à l’ordre de L’Autodidacte.

PROJET INUTILE. À 10 kilomètres de Gaillac (Tarn), la vallée du Tescou est menacée par un projet de barrage. Financé par des fonds public, ce barrage détruira 35 hectares de zone humide et de forêts et ne servira qu’à des intérêts privés (culture intensive et polluante de maïs). Des blocages ont déjà eu lieu. Une occupation des lieux est envisagée.
Renseignements : courriel, stopbarragesivens31(a)riseup.net Sur Internet, les sites de deux collectifs : www.collectif-testet.org et tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

** COPINAGE

ARCHIVES GETAWAY. Les Archives Getaway ont été inaugurées en décembre 2012. Leur but est de collecter tous les documents (tracts, brochures, livres, sons, images, films, objets, affiches) ayant un rapport avec les luttes sociales et les groupes révolutionnaires de 1960 à nos jours. Il s’agit de sauver ce qui a été créé par des groupes éphémères. Des rencontres sur des thèmes précis sont organisées : les radios pirates en juillet 2013, le cinéma militant en novembre 2013, les bidonvilles en mars 2014. On peut aider ce projet en donnant des documents, fournir une aide matérielle ou proposer un groupe de travail.
Adresse : Maison ouverte, 17 rue Hoche, 93100 Montreuil. Une permanence s’y tient le premier lundi de chaque mois de 19 heures à 21 heures 30.
Sur Internet : http://getaway.eu.org/accueil

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L’ANARCHISME.
50 rue Consolat, 13001 Marseille. Permanences du mardi au vendredi de 15 heures à 18 heures 30.
Téléphone : 09 50 51 10 89 (tarif local en France).
Courriel : cira.marseille(a)free.fr Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center