A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Organisation Communiste Libertarie (OCL) - Courant Alternatif, CA #232 - Boouquins -- ARCHIVES GETAWAYS, LUTTES SOCIALES - GROUPES REVOLUTIONNAIRES +

Date Mon, 04 Nov 2013 09:56:32 +0200


ARCHIVES GETAWAYS, LUTTES SOCIALES- GROUPES REVOLUTIONNAIRES ---- Nous collectons des tracts, brochures, affiches, livres, objets, sons, images, films liés aux luttes sociales et groupes révolutionnaires. ---- Notre intérêt se porte sur la période allant des années 60 à aujourd'hui, sur ce qui s'est produit au plus près des luttes, qui émane principalement de collectifs éphémères et de mouvements tendant à dépasser le cadre des partis et syndicats, et qui donc, bien plus que les livres édités, est amené à disparaître si on n'en organise pas la conservation. ---- À partir de ces matériaux nous proposons d'organiser du travail collectif, public quand cela s'y prête, que cela soit pour enquêter à partir de documents, vérifier ou invalider une hypothèse, élaborer l'édition ou la réédition d'un texte, écrire un fragment de l'histoire des luttes.

Pour participer à ce projet ou donner des documents : getaway@inventati.org - getaway.eu.org

SALON DES EDITIONS LIBERTAIRES -LYON 23 ET 24 NOVEMBRE 2013

Le CDL (Centre de Documentation Libertaire), les Amis de la Gryffe et la librairie libertaire la Gryffe organisent à Lyon la troisième édition du « Salon des éditions libertaires».

Ce salon se tiendra à la MDA de la Croix-Rousse, 28 rue Denfert-rochereau, 69004 Lyon.

Ce salon sera donc l'occasion pour les éditeurs - trices, auteur-e-s, lecteurs- trices, militant - e - s, passant - e - s de se rencontrer et de débattre pendant deux jours. Livres, revues, CD, DVD, sites, brochures, zines, affiches, expressions artistiques... seront au menu.
Pour tous contacts : Librairie la Gryffe : 04 78 61 02 25 (du lundi au samedi de 14 à 19 heures) courriel : salonzedlib@lagryffe.net

ATELIERS BAKOUNINE, ORGANISÉS PAR L'OSL

L'Organisation Socialiste Libertaire (OSL) suisse a décidé de rendre hommage à Michel Bakounine, 2014 étant le 200ème anniversaire de la naissance de ce militant révolutionnaire. " Et quel hommage devrait-on lui rendre qui ne soit pas celui de revendiquer l'actualité de sa pensée, son apport irréductible à la théorie révolutionnaire moderne ? "

Pour ce faire, seront organisés une série d'ateliers lors desquels le plus grand nombre possible de ses oeuvres seront lues en commun, étudiées et commentées " depuis un point de vue qui privilégie l'actualité politique et théorique, le lien aux luttes dont nous sommes actrices et acteurs, la construction stratégique que l'oeuvre de Michel Bakounine appelle et contribue à rendre possible (...) Nous tirons de chacune de ces réunions une synthèse des débats, des commentaires et des conclusions. Nous nous efforçons d'ouvrir Bakounine sur d'autres oeuvres théoriques et politiques, notamment les contemporaines. Point n'est besoin d'avoir lu les textes qui seront mis à l'ordre du jour des ateliers. On peut y venir pour entrer dans l'oeuvre de Bakounine et participer au débat. On peut aussi avoir lu l'oeuvre, et avoir préparé le débat. On peut enfin, présenter un texte de Michel Bakounine voire nous envoyer une contribution écrite."

Le premier atelier a eu lieu le 20 mai, l'oeuvre traitée ayant été Dieu et l'Etat, dont le téléchargement gratuit peut se faire sur www.rebellion-osl.ch

Pour clore l'année 2014, sera publié l'ensemble des contributions des Ateliers Bakounine. Chacun-e peut participer à l'ouvrage.
D'adresser à : info@rebellion-osl.ch

HORACIO PRIETO, MON PÈRE, CÉSAR M. LORENZO, EDITIONS LIBERTAIRES, 2012

C'est connu : les fans de football «refont le match», les anarchistes,
eux, « refont » la guerre d'Espagne dès qu'on leur en offre la possibi-
lité : il aurait fallu faire ceci plutôt que cela, choisir la guérilla plutôt
que la guerre de fronts, faire alliance avec ou bien cavalier seul, pren-
dre l'or de la banque d'Espagne etc. Lorsque j'ai acquis ce livre, ma
crainte était double : que l'auteur nous propose une hagiographie
de son père, personnalité forte de l'anarcho-syndicalisme espagnol ;
qu'il nous livre un nouveau plaidoyer en faveur du circonstancia-
lisme comme dans son oeuvre majeure, Le mouvement anarchiste
en Espagne. Pouvoir et révolution sociale (Réed. aux Ed. Libertaires,
2006). Il n'en est rien.

Qui était donc Horacio Prieto (1902-1985) ? Un gamin du Bilbao pro-
létaire que son père voulait appeler Acracio (racine : acratie), ce que
l'état-civil refusa car ici-bas, « on n'admet pas de prénoms extrava-
gants » ; et comme nombre de prolétaires de l'époque, c'était un
« maketo » (un métèque), un de ces immigrés destinés à suer dans
l'industrie locale et à subir le mépris des nationalistes basques.
Horacio Prieto est une tête dure. Dans les années 1920, comme des
milliers de libertaires espagnols, il connaît la répression, la prison,
l'illégalisme, l'exil, fréquente Garcia Oliver, Ascaco... et les affronte.
Car Prieto n'a pas le romantisme révolutionnaire chevillé au corps :
une révolution, ça se prépare, ça s'organise, et s'il est bon d'avoir
confiance dans les masses, on ne peut sans risque se reposer sur
leurs capacités créatrices. Il l'écrit d'ailleurs dans une brochure,
Anarcho-syndicalisme : comment affermir la révolution, ce qui lui
vaut bien des critiques. C'est que Prieto n'en peut plus de ces ré-
voltes qui s'improvisent ça et là et déciment le mouvement ; et
toutes celles qui jalonnent l'histoire de l'Espagne jusqu'à la guerre
civile n'ont fait que renforcer ses convictions. Prieto est un « icono-
claste », un « franc - tireur » qui se méfie des anarchistes purs comme
des exaltés : jamais il n'adhéra à la Fédération anarchiste ibérique,
et quand la CNT, lors de son congrès de Saragosse (1936) se refusa à
préparer minutieusement le passage à la lutte armée (que tout le
monde pressentait), Prieto abandonna son mandat de secrétaire gé-
néral au Comité national.

Lorsque la guerre civile éclate, Horatio Prieto a fait son choix, et il
est cohérent avec ce qu'il professe depuis quelques années : pour
abattre le fascisme et sauver les conquêtes sociales révolutionnaires,
la CNT doit partager le pouvoir, accepter la militarisation des mi-
lices, mais aussi développer la socialisation des terres et de l'indus-
trie. Il accepte même de seconder un temps Juan Lopez, ministre
CNT du commerce, pour qui, d'ailleurs, il n'a guère d'affection. Tout
au long de la guerre civile (et dans l'exil), Horacio Prieto défendra
coûte que coûte l'union sacrée.

Puis vînt le temps de la Retirada, des ressentiments, des règlements
de comptes personnels ou politiques. Horacio Prieto participe pen-
dant vingt années à ce mouvement libertaire en exil, avant de se re-
tirer pour s'adonner à l'une de ses obsessions : écrire. Car ce militant
austère voire neurasthénique (si l'on en croit Garcia Oliver), peu cha-
leureux à l'égard de ses proches, écrit beaucoup. Ecrits théoriques
visant à refonder l'anarchisme, mais aussi écrits ésotériques et né-
buleux, signes de tourments intérieurs. Pour Lorenzo, sa « rage
d'écrire devenait une manière de survivre dès lors que, par défi lu-
ciférien pourrait - on dire, il avait choisi de ne pas mettre fin volon-
tairement à ses jours. » Phrase terrible qui en dit long sur la façon
dont ce Basque intransigeant et peu amène a vécu le déclin de
l'anarchisme ibérique.

Patsy
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center