A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Italie : Grève Générale Du 6 Septembre - La Contre-attaque De s Indignés

Date Thu, 8 Sep 2011 10:47:36 +0200


La grève générale programmée pour le 6 Septembre 2011 par la CGIL et la plupart des
syndicats de base arrive à un moment crucial pour le sort de la classe ouvrière en
Italie, dans un contexte de crises de plus en plus violentes à travers le continent
qui frappent les conditions de vie du prolétariat Européen.
La grève est une réponse qui a été rendue nécessaire par l'extrême injustice sociale
qu'est le plan d'austérité (qui a pour but de réduire de moitié le déficit du pays)
instauré cet été - imposé par le gouvernement Berlusconi, la fédération des
employeurs Confindustria et les syndicats de marché - frappant les salaires, les
droits et protections syndicales et qui porte atteinte à la dignité de centaines de
milliers de travailleurs - à temps plein, occasionnels, les chômeurs et les
travailleurs migrants - ne laissant aucun moyen apparent de s'en sortir.

Après les manifestations d'automne et d'hiver 2010 avec des formes extrêmes de
résistance par les migrants et les travailleurs occasionnels, et après les grèves du
printemps dernier, le mouvement des travailleurs et de toutes les associations qui
ont lutté contre la crise depuis plus de 2 ans va une fois de plus relever la tête
afin de se battre et de résister, de retourner protester dans les rues des villes de
toute l'Italie, donnant ainsi une voix à l'indignation qui a connu une croissance à
travers le pays depuis des mois.

L'injustice sociale croissante et les conditions de vie difficiles des prolétaires
en Italie semblent avoir finalement eu un impact sur le monolithe, le leadership
CGIL réticents, le forçant à l'action en contraste net avec sa tendance plus récente
qui était de revenir à des politiques de partenariat qui avait mené à la scandaleuse
acceptation de l'Accord du 28 Juin avec le gouvernement, les patrons et les autres
principaux syndicats et la déclaration commune effectuée avec la Confindustria et
les banquiers le 4 Août dernier.

Une autre lueur d'espoir peut être vue dans ces syndicats de base qui ont appelé à
une grève générale et se sont réunis dans une coordination nationale.

La violence de cette attaque oblige les forces de l'Union de l'opposition et les
mouvements sociaux, qui donnent voix à un malaise de plus en plus fort et
irrépressible dans le pays, à se mobiliser et à coopérer entre eux.

Assurer que ce 6 Septembre ne reste pas simplement un autre jour de protestation
dans un automne de luttes contre le budget et la crise des patrons dépendra de la
force, de la résistance, de la capacité de dissidence manifeste et de l'indignation
de la partie des organisations syndicales sociales et commerciales les plus
combatives ; ceux qui n'ont rien à perdre, ceux qui n'ont pas de rôle de leadership
douillet ou des privilèges à défendre.

Les secteurs combatifs de la CGIL et des syndicats de base devront nécessairement
poursuivre leurs travaux dans d'autres manifestations et luttes, et devront s'unir
pour assurer que ce ne soit pas la classe ouvrière qui paie pour la crise du
capital.

La lutte des travailleurs d'Italie est la lutte de tous les travailleurs européens.
La convergence du syndicalisme combatif (qui tend vers une praxis libertaire) est
l'espoir de réorganisation de la résistance des prolétaires italiens et européens.

Le FdCA appelle tous les anarchistes et tous les militants syndicaux, toutes les
organisations de base dans le milieu du travail et toute la société à participer à
la grève le 6 Septembre à exiger le retrait du plan d'austérité et à construire
l'unité et la résistance collective contre la crise, contre la répression des
militants syndicaux, afin de construire une alternative libertaire fondé sur la
solidarité.


Commission Ouvrière
FEDERAZIONE DEI COMUNISTI ANARCHICI

28 Août 2011

Traduction: Tom

http://www.fdca.it
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center