A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Lundi 7 , 17h - Dijon - Salade Party en soutien à la Villa " devant la mairie

Date Sun, 6 Jun 2010 21:03:19 +0200


####### Lundi 7 juin à 17h00, place de la Libération à Dijon - Rassemblement en
soutien à la "Villa"
##### Contre l'expulsion de la Villa, salades à tous les étages !
L'avenir de la "Villa", maison occupée rue Philippe Guignard et place
forte du jardin collectif des Lentillères, est toujours incertain. Le 27
mai déjà, 80 personnes s'étaient rassemblées place de la Libération, pour
une jacquerie urbaine comme Dijon n'en n'avait plus connu depuis belle
lurette (1). Pourtant, la "Villa" est toujours menacée et officiellement
expulsable depuis le 5 juin. Mais en coulisse, on murmure que les salades
attendent leur heure...

*****

Depuis quelques semaines, la lutte s'organise autour de la "Villa". Suite
à de nombreuses lettres de soutien et à l'opposition franche de nombreux
individus à cette expulsion, la mairie est sortie pour la première fois de
son retranchement, justifiant la dévitalisation de la "Villa" -
c'est-à-dire le démantèlement du toit tuile par tuile - par "des
conditions de sécurité insuffisante" conduisant à "la décision de
condamner la propriété, afin de ne pas prendre le risque que quelqu'un
l'occupe, et s'y blesse". Pourtant, peu de temps avant son rachat, cette
maison était habitée et dans un état tout à fait satisfaisant, sans
compter le grand jardin et ses innombrables arbres fruitiers. Mais nos
élu-e-s, trop habitué-e-s à fréquenter le luxueux Palais des Ducs,
semblent avoir perdu le sens des réalités. Pire, nos représentants
semblent être atteint de schizophrénie. En effet, quelques mois plus tôt
Francois Rebsamen avait formulé une proposition de loi sur les logements
vacants, qui intégrait d?une part une taxe sur les logements vides, et
d?autre part, la possibilité pour les maires d?exproprier les
propriétaires au bout de 3 ans de vacance (2). Disposition qui, loin
d'être révolutionnaire, peut quand même être considérée comme plutôt osée
dans un contexte où la défense de la propriété privée semble avoir pris
une démesure totale, au détriment d'un droit qui semble pourtant
incompressible, celui pour tou-te-s d'accéder à un logement. Mais sur le
terrain, la politique municipale est toute autre...

Alors même que, de son propre aveux, la mairie n'a de projet qu'à "plus ou
moins long terme" sur le terrain de la "Villa", l'institution attaqua
rapidement les habitant-e-s, n?hésitant pas à user de calomnies pour
défendre son droit de propriété : selon leur avocat, la maison aurait été
à la limite de s?écrouler, suite à plusieurs années sans toit, elle aurait
également été victime d?un incendie à l?origine de la calcination et de la
fragilisation du toit. Si le toit est effectivement endommagé, il faut n'y
voir là que les conséquences d'une politique sociale à la sauce moutarde.
Lors du procès, l'avocat municipal alla jusqu'à demander l?expulsion
immédiate de la "Villa", afin de protéger ses habitant-e-s des dangers
auxquels illes s'exposaient dans leur grande irresponsabilité. Le juge, à
qui on ne la fait pas, accorda cependant aux habitant-e-s un court délai
de 2 mois, aujourd'hui arrivé à échéance.

Mais la résistance est fertile, et deux mois après l'ouverture du potager
collectif des Lentillères, les premières salades pointent le bout de leurs
pommes. Parce que la salade est la nourriture de l'âme et la vinaigrette
un symbole éculé de résistance, jardinier-e-s et villageois-e-s vous
convient à une grande "Salade Party", lundi 7 juin à 17h00, place de la
Libération, pour manifester notre opposition à l'expulsion de la "Villa".
Parce que s'opposer à cette expulsion c'est revendiquer la légitimité des
actions de réappropriation collective des espaces laissés vides par les
spéculateurs et permettre d'expérimenter une autre conception politique de
la ville, mastiquons !

Contact : tierrayliertad@potager.org

(1) Voir le site de contre informations locales, Brassica nigra :
http://www.brassicanigra.org/contributions/contre-l-expulsion-de-la-villa-jacquerie-urbaine-devant-la-mairie.html

(2) Dijonscope, 18 novembre 2009
--
tanneries AT squat.net
Liste interne aux Tanneries
https://lists.squat.net/mailman/listinfo/tanneries

_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center