A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Espagne : Succés de la grève de la CGT "Enseñanza" en Anda lousie

Date Mon, 19 Apr 2010 15:04:40 +0200



SUCCÉS DE LA GRÈVE DE LA CGT « ENSEÑANZA » EN ANDALOUSIE CONTRE LA HIÉRARCHISATION
ET POUR LE MAINTIEN DE LA RETRAITE À 60 ANS.
Fruit de l'absurdité du traité de Lisbonne, l'Union Européenne pousse les
gouvernements à atteindre, coûte que coûte, les objectifs fixés. Le gouvernement
andalous va matérialiser la hiérarchisation de l'organisation des établissements
(Règlement d'organisation des établissements) en laissant aux mains de leurs
directions, un grand nombre de domaines qui jusqu'à maintenant étaient de la
compétence des assemblées d'enseignants et des conseils scolaires. C'est un
véritable "coup d'état" qui cherche à disposer de "bons chef d'équipe
idéologiquement sûrs" dans les établissements scolaires. À cela s'ajoute la vague de
privatisations qui se produit dans les services éducatifs et les prestations
directes aux élèves, fruit mûr de la non moins funeste Directive Bolkenstein.

Aujourd'hui la manifestation à l'appel de la CGT et soutenue par de nombreux
collectifs enseignants et des associations parmi lesquels figurent le Conseil des
élèves de l'université de Séville (CADUS), s'est déroulée dans une normalité
absolue, avec la participation de près de 3000 personnes. Presque trois heures de
manifestation qui s'est terminée par un rassemblement devant le Conseil d'éducation.
Son vice conseiller, M. Sebastián Cano, en l'absence de son titulaire, a reçu une
commission composée de six personnes qui lui ont transmis la très forte indignation
des enseignants devant la future adoption des Règlements d'organisation des
établissements (=ROC).

Lors de cet entretien, une demande a été présentée avec insistante, à savoir que ce
soit le Conseil d'éducation qui pousse le Ministère de l'éducation à renforcer le
système de Retraite prévue par la LOE [Loi organique de l'Education,] de façon
indéfinie afin que les milliers d'universitaires aspirant à l'enseignement aient un
espoir pour leur futur et que les milliers d'enseignants en activité désirant
prendre leur retraite à 60 ans puissent le faire comme en ce moment.

Le vice conseiller de l'éducation a reconnu devant cette commission que le Conseil
de l'éducation est conscient de l'existence de ratios illégaux mais il n'a pas
d'argent pour résoudre cette question. La CGT ne comprend pas comment il est
possible de dire qu'il n'y a pas d'argent alors que le Conseil est prêt à dépenser
400 millions d'euros en primes financières, 90 millions en ordinateurs et autant
pour des programmes phare. La CGT soutient que le ratio légal y les remplacements
pour maladies passent avant tout autre dépense et, de plus, ils génèrent des emplois
dans une période aussi critique que celle que nous connaissons. La CGT a exposé la
nécessité de faire confluer tout le réseau du privé dans un réseau dépendant du
public. En effet, la CGT pense que d'ici dix ans il va se produire des fermetures de
nombreux établissement scolaires religieux à cause du manque de personnel de
direction, conséquence de l'énorme crise de vocations au sein de l'Eglise catholique
espagnole.

La CGT appelle tous les enseignants andalous à assister aux manifestations du
premier mai avec un message clair "ENSEIGNANTS ANDALOUS CONTRE LE ROC ET POUR LA
RETRAITE À 60 ANS".

GRÈVE: la CGT estime à 30 % l'impact de la grève qui a été suivie par plus de 30.000
enseignants, le suivi a été très différent selon les établissements avec des cas de
tout le personnel impliqué et dans d'autres de quelques personnes. La CGT, tout
comme les associations appuyant ces mobilisations, considèrent que c'est un premier
pas et font un appel à toutes forces syndicales et aux mouvements associatifs
d'enseignants pour lancer en fin d'année scolaire une vaste période de grèves et de
mobilisations, vers la Grève générale si nécessaire pour tout le pays.


Rafael Fenoy Rico
Secrétaire général de la Fédération "Enseñanza" CGT


CGT Internacional <sp-internacional@cgt.org.es>


_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center