A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Présentation de Offensive # 14 - L'horreur touristique - Paris 7 juin 2007

Date Wed, 30 May 2007 13:52:14 +0200 (CEST)


jeudi 7 juin à 20h au bar le Lieu-dit
6 rue sorbier, Paris XXe, m° Ménilmontant

horreur touristique
avec Rodolphe Christin, auteur de Anatomie de l'évasion et de Dissidence de la
broussaille

Le tourisme est un phénomène de civilisation. Il se développe alors que le monde
s'industrialise et s'urbanise. Dans une société polluée et agressive, les individus
stressés et oppressés par un travail rationalisé cherchent une compensation
thérapeutique. Le monde idéalisé, épargné des ravages de la société industrielle
que promeuvent les voyagistes les attire. Ils ont soif d'exotisme et de
dépaysement. Ils veulent jouir d¹une pureté originelle fantasmée. Pourtant,
l'industrie touristique vend ce qu¹elle contribue à détruire. Le monde est alors
mis en production et les villes se transforment en musée et les campagnes en parcs
d'attractions géants. Tout se consomme, la nature comme les humains. Le marché
globalisé des corps et des espaces se généralise, plus aucune zone ne doit être
préservée. Au contraire, plus une zone apparaît protégée, plus elle attire, car la
recherche d'authenticité est devenu le leitmotiv de l'industrie touristique. Des
peuples se retrouvent ainsi folklorisés par ceux là même qui les ont déculturés et
ont entraîné des désordres sociaux irréversibles. Cette horreur touristique ne
concerne pas que les pays du Sud. Elle touche l¹ensemble du monde et les flux se
diversifient. La mise en concurrence des espaces est globale. Cette «
touristification » participe de la spécialisation des territoires et du déploiement
de monocultures qui déstructurent les sociétés. Le touriste
lui-même, en partie responsable de cette situation, devient une marchandise que
l'on échange et qui doit dépenser ce qu¹il a durement gagné tout au long de
l'année.

Dans le cadre de la Librairie éphémère

organisé par OLS Paris, 21ter rue voltaire, Paris XIe
http://offensive.samizdat.net, ols.paris(a)no-log.org

[ expéditeur/expéditrice <ols.paris(a)no-log.org> ]



_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center