A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Camping libertaire - Ariege 21 au 31 juillet 2007

Date Tue, 15 May 2007 18:06:24 +0200 (CEST)


Pour la quatrième années, l'OCL et l'OLS organisent un camping commun ouvert à
toutes et tous. Beaucoup de personnes qui y participent n'appartiennent à aucune
des deux organisations. L'idée est de profiter de la période estivale pour discuter
de thèmes - voir le programme - sur lesquels nous avons trop peu le temps de nous
arrêter lors de notre militantisme quotidien. Il ne s'agit pas pour autant d'une
université d'été où on viendrait écouter la bonne parole ou faire des cours de
rattrapage. Nous souhaitons plutôt offrir un espace de dialogue, de rencontre,
d'échanges formels comme informels.

Un débat se tient chaque soir. Les journées offrent de vastes temps libres que
chacun-e occupe à sa guise. En fonction des envies, des débats non prévus au
programme peuvent être organisés, proposés à l'improviste ou
poursuivre des questions qui se seraient posées durant les discussions précédentes.
La vidéothèque, la librairie et table de presse marchent à tout moment. Ce
fonctionnement laisse aussi place à toutes personnes qui souhaiteraient faire
partager une expérience, présenter une lutte particulière? Ce camping est donc pour
toutes ces raisons ouvert à toutes et tous.


LES DEBATS se déroulent quotidiennement, à la «fraîche», vers 20h30, après le repas
du soir. Leur structure n?est pas figée. Des propositions peuvent être faite. Le
reste de la journée permet d?insérer d?autres temps de
discussions.

Samedi 21 juillet
Pot d'accueil

Dimanche 22 juillet
L'année politique

Quels bilans peut-on tirer du dernier cirque électoral ? Quelles sont les
évolutions et les constantes de cette période appelées «campagne» ? A-t-elle
passionné les foules comme le prétendent les médias ? Quelles sont ces foules
passionnées ? Le fossé entre leur démocratie parlementaire, leur régime
présidentiel et la vie réelle sous tous ses aspects s'est-il accru ou partiellement
comblé ?

Lundi 23 juillet
L?Année sociale

Une idée courante est qu'il n'y a pas de conflits sociaux en période électorale.
Cela s'est-il vérifié ? Y-a-t-il une baisse de la conflictualité avec l'extension
du chômage et de la précarité, la baisse des adhésions aux
syndicats, la hausse de l?individualisme ? Y-a-t-il une transformation de la
conflictualité ? Les conflits sociaux sont-ils de plus en plus liés au statut
social (revendication d?une reconnaissance d'une place dans la société) ou à
l'emploi (lié à identité collective) ?

Mardi 24 juillet
Le jeu

Trop souvent considéré comme réservé aux enfants, le jeu reste une activité
fondamentale pour l'être humain. Nos sociétés mettent en avant un type de jeu,
fondé sur une mise en concurrence de tous contre tous. Les « jeux » (télévisés ou
autres) fondés sur l?élimination, mettent en scène cette lutte pour la survie,
diffusent l?idée que nous sommes toujours seuls contre tous. Les classements de
toutes sortes pullulent. Comment penser le jeu, le plaisir qu'on peut ou non y
prendre dans le cadre des luttes révolutionnaires : faut-il prôner une
réappropriation, vouer cette activité aux gémonies en tant qu'arme de l'ennemi ou
bien déclarer le sujet sans intérêt pour la lutte ?

Mercredi 25 juillet
L?explosion

Quand une partie de l'histoire du nucléaire en France rencontre une partie de
l'histoire ouvrière, cela peut provoquer une explosion d'un cocktail étonnant,
mélangeant les peurs de l'explosion nucléaire, les mécontentements de l'explosion
sociale et les départs discrets de l'explosion territoriale. Le film L'Explosion
est retourné à Chooz, dans les Ardennes, 25 ans après que s'y soit déroulée une
virulente opposition à la construction de la centrale nucléaire.
2006 | Documentaire | 52 min. | Filfil Films
réalisé par Jérôme CHAMPION

Jeudi 26 juillet
Lutte de libération nationale

Les luttes de libération nationales sont, comme bien d'autres, porteuses de
contradictions qui alimentent débats et polémiques dans les mouvements
révolutionnaires. Nées de révoltes contre le colonialisme, elles expriment souvent
des aspirations plus vastes à la fin de l'exploitation et de la domination. Mais en
même temps elles sont sujettes à des pesanteurs de reproduction de cette domination
sous la forme de la montée de nouvelles bourgeoisies aspirant à s'emparer de l'Etat
en cas de « victoire ». Exactement d'ailleurs comme pour les luttes sur le terrain
du salariat ou sur celui de la division du travail et des rôles sociaux. Nos
orientations révolutionnaires, libertaires devraient nous incliner à discerner les
éléments qui, au sein de ces luttes, dessinent des contenus émancipateurs...

Vendredi 27 juillet
Révolutionnaire aujourd?hui

Que faire pour changer radicalement cette société ? Personne aujourd?hui ne peut
prétendre avoir la solution ? Début Janvier, Courant Alternatif et Offensive ont
publié un numéro commun intitulé « Révolutionnaire aujourd?hui ». Loin d?être un
livre avec mille et une façon de faire la révolution, ce numéro pose le débat de
quel engagement aujourd?hui... Quelle organisation ? Quelles luttes ? Quelles
alternatives ?

Samedi 28 juillet
La prostitution

La prostitution a toujours divisé le milieu militant car elle soulève un certain
nombre de questions qui dérangent relevant de l'intime, comme celles de notre
rapport au corps et à la sexualité. Comment se positionner entre la lutte contre la
marchandisation du corps des femmes et la solidarité avec les personnes
prostituées, qui subissent la répression de l'État de plein fouet ?


Dimanche 29 juillet
Les luttes de classes au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, des hommes et des femmes, athées et croyants, chômeurs, ouvriers,
syndicalistes et féministes cherchent à sortir de la soi-disant alternative entre
islamistes et impérialisme américain. Comment défendre les droits des femmes face à
des gouvernements islamistes ? Comment défendre les syndicalistes face à la
stratégie américaine ? Quelles luttes sociales mener pour défendre l'égalité et les
droits des salariés ? Quelle doit être notre attitude face à une situation
complexe.

Lundi 30 juillet
Les luttes de l?immigration

La volonté de contrôle des migrations justifie le déploiement d?un arsenal policier
et juridique sans précédent. Cette démonstration de force s?accommode très bien de
l?exploitation de la force de travail des migrants
« légaux » et « illégaux » par l?économie occidentale. La répression de
l?immigration accentue ainsi leur précarité administrative et sociale tout en
remplaçant les dispositifs et sécuritaires.

Organisation matérielle du camping

Nous sommes accueilli.e.s dans une ferme en activité dont les exploitant.e.s
mettent à notre disposition un local comprenant un coin cuisine, un salle de repas,
une pièce pour les débats, des sanitaires (douches, lavabos, WC) et des terrains
pour le camping.
Pour ne pas gêner les travaux quotidiens un parking pour les voitures (autres que
camping-car) est disponible à Esplas-de-Sérou, qui se situe à dix minutes à pied.
Téléphone sur place : 05 61 65 80 16

Les repas

Ils sont pris en commun et confectionnés par des équipes tournantes. Chaque jour,
une équipe « bouffe » s'occupe des courses et des deux repas de 13h et 19h en
fonction d'un budget quotidien (le petit déjeuner est autogéré service/vaisselle).
Une seconde équipe s'occupe de la vaisselle, de la propreté des sanitaires, de la
salle de réunion et de l'entretien quotidien du lieu.

Les prix, les tarifs

Ils comprennent les trois repas et les frais du camping et sont établis en fonction
des revenus par souci égalitaire. Le séjour est gratuit pour les bébés mais un
tarif de 5 euros par jour est demandé pour les enfants.
Tarifs journaliers selon les revenus mensuels

5 euros si inférieurs à 400 euros
7 euros entre 400 et 700 euros
8 euros entre 700 et 800 euros
9 euros entre 800 et 900 euros
10 euros entre 900 et 1 100 euros
12 euros entre 1100 et 1200 euros
14 euros entre 1200 et 1500 euros
18 euros entre 1500 et 2000 euros
20 euros si supérieurs à 2000 euros

Y accéder

Le camping se situe à Eychenat sur la commune de l?Esplas de Sérou.

En train : gare de FOIX, prévenir à l'avance de votre arrivée et on peut venir vous
chercher.

En bus : à la sortie de la gare de FOIX, prendre le bus direction St Girons et
descendre à La Bastide de Sérou où nous irons vous chercher. Si vous tenez vraiment
à l'autonomie intégrale, suivre les panneaux indiquant «
Camping libertaire » à la sortie du village (à gauche), prendre son souffle et çà
grimpe pour deux petites heures !

Par la route : vous venez de FOIX, prendre la départementale 117, direction St
Girons. A la sortie de La Bastide de Sérou, suivre le fléchage temporaire Camping
libertaire.

Pour plus de renseignements
Organisation Communiste Libertaire c/o Egregore
B.P. 1213 51058 Reims Cedex
lechatnoir(a)club-internet.fr
03 26 82 36 16

Offensive Libertaire et Sociale
c/o Mille Bâbords
61 rue Consolat, 13001 Marseille
ols(a)no-log.org
06 62 75 28 46




_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center