A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Livre - De Godzilla aux classes dangereuses

Date Sun, 13 May 2007 14:06:50 +0200 (CEST)


Alfredo Fernandes, Claude Guillon, Charles Reeve, Barthélémy Schwartz,
DE GODZILLA AUX CLASSES DANGEREUSES
Ab irato, mai 2007 (8 euros)
21 ter rue Voltaire, 75011 Paris
Commande auprès d'Ab irato (ou via Dif'pop pour les librairies)

Le spectacle du sécuritaire s'adresse en priorité aux « citoyens », cette
construction sociale abstraite qui donne l'illusion aux « gens » qu'ils ne sont
plus exploités comme salariés mais respectés comme individus. La peur est d'abord
orchestrée à leur usage. Profondément ressentie par l'ensemble des citoyens, ce
qu'on pourrait appeler le « syndrome de Godzilla » (en référence à ce film
hollywoodien d'avant les attentats du 11-Septembre où un monstre ravageait New
York), structure la vie sociale au son des sirènes hurlantes et des bruits
policiers (la peur de l'Autre, du Barbare, du Fou, du Terroriste). Tous contre
Godzilla?! tel est le mot d'ordre pour rappeler à chaque instant aux citoyens
angoissés la direction de la vie normée. En revanche, la peur du « sans-abrisme »,
de la précarité, de la vie atrophiée par la perte du travail ou du logement, est à
chaque fois rendue invisible par la peur citoyenne dans laquelle elle est
amalgamée. L'ordre policier semble le bon remède, mais un remède qui ne permet que
de vivre avec la peur.

Pourtant, à chaque fois que des luttes collectives esquissent des perspectives de
rupture sociale et dépassent un certain seuil de « dangerosité », le syndrome de
Godzilla recule, la peur s'inverse. Une nouvelle force sociale apparaît, autrement
plus intimidante?: c'est désormais le « syndrome des classes dangereuses » qui
bouscule le paysage social et l'imaginaire des classes dirigeantes. La peur ne
terrorise plus les quartiers périphériques, mais les beaux quartiers et les centres
de décision?: sus aux classes dangereuses?! tel est le nouveau mot d'ordre.

Les textes réunis dans ce livre (sauf un inédit) ont été publiés dans la revue de
critique sociale "Oiseau-tempête" entre 1998 et 2005.

Lire l'introduction de DE GODZILLA AUX CLASSES DANGEREUSE sur le site d'Ab irato
(pdf) :
http://abirato.internetdown.org/


[ expéditeur/expéditrice <abirato(a)internetdown.org> ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center