A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Emeute anti Sarkozy a Dijon (et ailleurs)

Date Mon, 7 May 2007 16:59:04 +0200 (CEST)


Dijon, fin de soirée. La rumeur court d'un rassemblement à 21h place de la
Libération, en face de la Mairie. Sur place, entre 200 et 300 personnes sont
rassemblées. Un groupe entreprend d'escalader la façade
de la Mairie, pour y décrocher le drapeau bleu-blanc-rouge, et tenter de le brûler,
sans grand succès.

À l'annonce qu'une centaine de sarkozystes sont rassemblés autour de drapeaux place
Wilson, un cortège se met en branle, derrière une banderole " rage sociale "
accompagnée de divers slogans. Finalement, la manif bifurque en direction du siège
de l'UMP, protégé par une rangée de CRS, qui improvisent une protection avec une
barrière de chantier.

Des écharpes commencent à recouvrir les visages, et divers slogans apparaissent sur
les murs, comme " chassons la racaille policière ", " quand les urnes mènent à
l'impasse, reste l'insoumission ", "violences policières, autodéfense populaire !".
Après quelques minutes de face à face, le cortège fait marche arrière, pour
contourner le dispositif policier.

De l'autre côté, rebelotte. Des fumigènes et pétards sont allumés, et quelques
projectiles atteignent les forces de l'ordre. Alors que la situation se tasse et
que la manifestation commence à se disperser, la police a le bon goût de charger.
Des barricades s'improvisent alors, à base de bacs à fleurs et d'arbustes, pendant
que des poubelles sont incendiées.

Des gaz lacrymogènes font refluer partie des manifestant-e-s vers le centre ville,
qui ne parviennent cependant pas à se regrouper. Certains souhaitent marcher sur la
ville, tandis que d'autres cherchent la
confrontation avec la police. L'initiative vient alors d'un bord inattendue: c'est
armée d'un djembé qu'une manifestante s'attaque à la vitrine d'un magasin Hugo
Boss, bientôt suivie par d'autres énervé-e-s.

Une rue plus loin, c'est une banque qui est attaquée, alors que les manifestant-e-s
se dispersent, et que le drapeau français brûle, cette fois pour de bon, au sommet
d'une poubelle. Plus tard, un McDo voit sa
vitrine abimée, tandis que le contrôle policier se reserre. Un petit groupe de
manifestant-e-s se voit poursuivi par une voiture de flics, qui se gare en travers
et plaque au sol deux personnes chopées au hasard, les rouant de coups.

Il semblerait que la police ait procédé à au moins trois arrestations. Pendant la
manifestation, les médias locaux annonçaient que des incendies avait commencé en
divers points des banlieues dijonnaises.


[ expéditeur/expéditrice <brassicaliste(a)brassicanigra.org> ]

[ des manifs spontanées prenant pour cibles les banques, les locaux de l'UMP, etc.
et souvent accompagnées d'affrontements avec la police ont aussi eu lieu à
Bordeaux, Caen, Grenoble, Marseille, Montpplier, Nantes, Paris, Rennes, Toulouse...
Au total il y a eu 270 personnes interpellées d'après le ministère de l'Intérieur ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center