A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Erdeven : une lutte exemplaire contre l'electronucleaire

Date Sun, 11 Mar 2007 10:52:53 +0100 (CET)


En 1974 le ministre d?Ornano publie un rapport dans lequel figure une liste de
sites possibles de centrales nucléaires. Le gouvernement nucléocrate s?appuyait sur
la crise pétrolière de 1973 pour accélérer la
nucléarisation de l?électricité en France
(http://www.dissident-media.org/infonucleaire/electronuc_france.html) prévue depuis
longtemps par le comité PEON (production d?électricité d?origine
nucléaire) créé en 1950.

A Erdeven, petite localité au sud de Lorient, des habitants découvrent qu?on veut
leur flanquer une centrale nucléaire. Il y a eu une réaction spontanée de la quasi
totalité des habitants (mis à part le pharmacien qui
a eu droit à l?inscription « collabo » sur sa vitrine).

A l?origine, quelques habitants décident de se rencontrer un soir dans le café du
coin. Le bouche à oreille ayant joué l?afflux est tel que c?est une véritable
réunion publique qui doit se tenir dans un lieu plus
approprié. Ce qui est intéressant dans la réaction des habitants d?Erdeven et des
alentours c?est qu?il ne s?agissait pas seulement d?un refus d?un réacteur chez eux
mais d?un refus de l?énergie nucléaire. Les réactions publiques de 1974 firent
reculer le gouvernement et Erdeven fut supprimé des sites nucléaires. En mars 1975
une manifestation contre le nucléaire fut symbolisée sur la plage d?Erdeven par
l?inauguration d?une statue, une main ouverte exprimant le refus, portant sur
l?énorme souche servant de socle « NON AU NUCLEAIRE » « NON aux CENTRALES
NUCLEAIRES 30 mars 1975 ».

Cette réaction unanime des habitants d?Erdeven et des localités voisines (Belz,
Guidel ?) n?a guère eu de conséquences dans la ville de Lorient, pourtant proche,
et en particulier chez les politiciens lorientais.

Quand nous avons débarqué à Erdeven à quelques membres du GIT (Groupe Information
Travail- Saclay) accompagnés de Roger nous avons été surpris. Dans la petite
épicerie une affichette manuscrite disait « Mieux vaut les fesses à l?air qu?une
centrale nucléaire » (l?année précédente un club nudiste s?était installé sur la
plage ce qui avait fait scandale). Au-dessus des pommes de terre trônait notre best
seller de février 75 sur
« La sécurité du travail au Centre d?Etudes Nucléaires de Saclay » qui dénonçait
les entorses à la radioprotection ! « (?) Dans le cadre du « tout électrique, tout
nucléaire », il nous paraît important de montrer
que tout n?est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, même dans un Centre
d?Etudes Nucléaires comme Saclay. Que dire alors des centres de production, La
Hague et Marcoule, ou ceux de l?industrie privée comme Malvési, et des mines
d?uranium comme celle de La Crouzille? ».

Nous avons eu une réunion en petit comité avec des antinucléaires d?Erdeven. Nous
avons appris que leur tentative de rallier les habitants de Plogoff à une action
plus globale contre le nucléaire ?Plogoff étant
aussi sur la liste des sites? avait échoué car à Plogoff ils avaient confiance en
Giscard d?Estaing qui avait promis que les centrales ne seraient implantées qu?avec
l?accord de la population. Ils ont su plus tard combien ils avaient été naïfs et la
lutte des habitants de Plogoff a inauguré la guérilla antinucléaire. Mais avec le
recul on voit que c?était uniquement contre la centrale de Plogoff, ce n?était pas
un « NON au centrales nucléaires » en général.

Les militants d?Erdeven étaient pacifistes et chagrinés de voir que les
marins-pêcheurs n?assistaient pas aux réunions. Eux, ils avaient acheté des
cartouches? La venue du général La Bollardière, apôtre de la
non-violence les avaient laissés indifférents.

Nous avons eu un échange extrêmement intéressant « Comment, vous êtes
antinucléaires et vous travaillez au CEA ? » Nous étions 5 et tous nous étions
impliqués dans la recherche fondamentale sur des sujets n?ayant
rien à voir, même de loin, avec le nucléaire. Bien sûr on s?était déjà posé la
question : « Pourquoi le CEA nous paie-t-il ? «  et cela a alimenté nos réflexions
sur le rôle d?alibi de la recherche. Mais à notre question « Et vous qu?est-ce que
vous faites ? » on a appris qu?il y avait parmi nous un publiciste (est-ce
important pour la vie que nous aimerions vivre ?), un marchand de biens immobiliers
(idem), un paysan (et les nitrates tu en fais quoi ?). Ainsi le débat a porté, non
pas sur la gestion des moyens de production, le préalable des marxistes de toutes
tendances, mais sur « qu?est-ce qu?on devrait produire pour que la vie soit
vivable ». Ce débat a toujours été escamoté et est toujours d?une brûlante
actualité.

Nous avons été très étonnés des connaissances pointues des antinucléaires que nous
avons rencontrés. Ce qui est important c?est que la réaction à Erdeven a été
spontanée et que les gens se sont renseignés rapidement sur les dangers du
nucléaire et cela sans l?intervention de scientifiques, experts ou contre-experts.
http://www.dissident-media.org/stop_nogent/101_102_contre_exp.html

Roger et Bella Belbeoch,
Extrait de la lettre d?information du Comité Stop Nogent-sur-Seine n° 111/112,
juin-septembre 2006,
http://www.dissident-media.org/stop_nogent/lettre_111_112.pdf

Les lettres d?information sont disponibles en PDF sur le site du comité:
http://www.dissident-media.org/stop_nogent


[ expéditeur/expéditrice <infonucleaire(a)altern.org> ]

_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center