A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Lettre d'information de la librairie Quilombo - janvier 2007

Date Sun, 14 Jan 2007 11:52:24 +0100 (CET)


Bonjour,
Comme chaque mois, vous trouverez notre sélection de dix titres parus récemment. Le
prochain débat aura lieu jeudi prochain autour de l'ouvrage "Les millieux libres,
Vivre en anarchiste à la belle époque".
à bientôt,
L'équipe de Quilombo

*** Prochains débats
http://www.librairie-quilombo.org/debats.htm

le jeudi 18 janvier à 19H45
au CICP - 21ter rue Voltaire Paris 11e
Les milieux libres

En présence de l'auteure Céline Beaudet
AU DÉBUT DU XXE SIÈCLE, une tendance nouvelle s'affirme dans les
milieux anarchistes qu'on appela " individualisme anarchiste". Ceux
qui s'en réclament placent l'individu, son autonomie, sa liberté au
c?ur de leurs réflexions. Les discussions, et parfois les
altercations, sont rudes entre ces derniers, critiques des
organisations, des syndicats et persuadés qu'une hypothétique
révolution ne modifiera rien si les individus eux-mêmes ne changent
pas, et ceux qui prétendent que sans révolution point de salut. Pour
les anarchistes-individualistes, l'éducation est donc une donnée
primordiale. Mais plus encore, ils considèrent qu'il faut dès
maintenant vivre tel qu'ils l'entendent, passer à la pratique, vivre
la révolte au quotidien sans attendre le "Grand Soir ". C'est ainsi,
qu'apparaissent, les "milieux libres ", milieux de vie en commun. En
France, dans les années 1900, une dizaine d'expériences verront le
jour impliquant plusieurs centaines d'hommes, de femmes et d'enfants
et différents journaux comme Le Libertaire, L'anarchie ou encore
L'Ere Nouvelle. Ils/elles réfléchissent et expérimentent des idées et
pratiques variées qui témoignent de cette envie de " vivre en
anarchiste": mise en pratique du communisme, éducation libertaire,
camaraderie amoureuse, réduction des besoins, agriculture, artisanat,
végétalisme, illégalisme, propagande par le fait et par l'écrit, etc.
Avec la volonté de vivre ensemble de façon autonome, de s'éduquer en
permanence (tuer en soi l'autorité intériorisé...) et de poursuivre
la lutte contre la bourgeoisie et le capital.

le mercredi 14 février à 19H45
au CICP - 21ter rue Voltaire Paris 11e
Les coulisses du commerce équitable
En présence de l'auteur Christian Jacquiau et de Michel Besson,
fondateur de Andines et Minga

PROJECTION DU FILM 0,01 VISAGES DU COMMERCE ÉQUITABLE Réalisé par
Sandra Blondel et Pascal Hennequin, France, 2005, 52'

LES RAVAGES DE LA MONDIALISATION conduisent les citoyens à rechercher
des moyens de peser sur l'évolution de la société. Leur consommation
en est un. À la fin des années 1990, le concept de commerce équitable
conquiert le grand public avec un produitphare, le café. Très vite,
tout produit se prête à sa version "équitable ", l'équitable devient
tendance. Son concept repose sur un triple engagement, celui des
producteurs et des consommateurs arbitré par de nouveaux
intermédiaires, les "acteurs" de l'équitable: les consommateurs
paient "un peu plus cher" un produit acheté à un prix supérieur aux
cours mondiaux pour assurer un revenu décent aux petits producteurs
du Sud. Les acteurs veillent au respect des normes sociales et
environnementales. Qu'en est-il de la promesse que les uns et les
autres se font? Les organisations relais et entreprises qui font de
l'équitable tiennent-elles leurs engagements? Qui est vraiment
gagnant? Initié par le militantisme citoyen, largement
instrumentalisé par les bureaux de marketing, le commerce équitable a
été récupéré par les marchands d'illusion. En se donnant à la grande
distribution et à quelques transnationales en quête d'honorabilité,
les adeptes de la marchandisation de l'équitable ont ouvert la boîte
de Pandore. Christian Jacquiau a mené l'enquête pendant deux ans. Il
nous invite dans l'arrière-boutique d'un secteur méconnu et nous
dévoile les dérives et abus commis au nom de l'équitable.


*** Sélection du mois
http://www.librairie-quilombo.org/selection.htm

PEDAGOGIE DE L'AUTONOMIE - Savoirs nécessaire à la pratique éducative

Paulo Freire
Editions Eres
01/2006
pages
18 euros

" L'idéologie fataliste et immobilisante qui anime le discours
néolibéral parcourt librement le monde. Avec des airs de
postmodernité, elle insiste pour nous convaincre que nous ne pouvons
rien contre la réalité qui, d'historique et sociale, passe pour être
ou devenir " quasi naturelle ". Des phrases comme " la réalité est
ainsi même, que pouvons-nous faire ? " ou " le chômage dans le monde
est une fatalité de la fin du siècle " rendent compte de cette
idéologie et de son indiscutable volonté immobilisatrice.
De son point de vue, cette idéologie n'offre qu'une seule sortie pour
la pratique éducative : adapter l'apprenant à cette réalité qui ne
peut être changée. Il en découle la nécessité de l'entraînement
technique indispensable à l'adaptation de l'apprenant, à sa survie.
Ce livre est un choix décisif contre cette idéologie qui nous nie et
nous humilie en tant qu'être humain. Il nécessite que le lecteur ou
la lectrice s'y investisse dans une attitude critique avec une
curiosité croissante." Paulo Freire.



NOTES ET MORCEAUX CHOISIS n°7

Collectif
Ed. de la Lenteur
12/2006
160 pages
10 euros

Le dernier numéro de ce "bulletin critique des sciences, des
technologies et de la société industrielle" est enfin sorti...



ELF, la pompe Afrique

Nicolas Lambert / Cie Un Pas De Côté
Bac Vidéo - DVD
06/2006
120'
20 euros

Le procès Elf, c?était quatre mois de séances et Nicolas Lambert les
a toutes suivies, du début à la fin. Soigneusement il prenait des
notes, jouant le rôle d?un journaliste. « J?ai assisté à la plupart
des audiences sur les quatre mois. Ce que je propose sur scène est
une synthèse. Les propos qui sont tenus par les personnages ont été
tenus par eux. Pour les faire rentrer dans le temps du spectacle, je
me suis cependant autorisé quelques licences. Les audiences étant
publiques, les journalistes peuvent se saisir de ce qui se dit pour
le donner à leurs lecteurs, c?est dans cet esprit que ce spectacle
est écrit. Cependant, aucun enregistrement n?est autorisé dans la
salle d?audience, ce sont donc mes notes et l?interprétation que j?en
ai qui sont soumises au public. De même qu?à la lecture des articles
de presse, les tournures de phrases peuvent varier sous la plume de
tel ou tel journaliste, je n?ai bien sûr pas noté systématiquement
tous les mots prononcés. Mais la confrontation avec les articles
parus me conforte dans l?idée que ce spectacle respecte l?esprit et
la lettre du procès. »



LA DECROISSANCE - Entropie-Ecologie-Economie, 3e édition revue et
augmentée

Nicholas Georgescu-Roegen
Le sang de la terre
07/2006
302 pages
23 euros

La pensée économique occidentale, en considérant le processus
économique comme un mouvement circulaire de va-et-vient entre
production et consommation dans un système clos, séparé de notre
monde terrestre, a complètement ignoré la métamorphose de la science
depuis la double révolution intellectuelle de Carnot et Darwin : la
découverte de l'entropie et de l'évolution. Enfermée dans le
splendide isolement de son modèle mécaniste imité de la prestigieuse
Mécanique rationnelle de l'Europe classique, la science économique de
notre civilisation thermo-industrielle ignore superbement les
interactions réelles entre l'activité techno-économique, prolongement
par d'autres moyens de l'évolution biologique, et les transformations
de l'environnement planétaire. Le dogme économique de la Croissance
est une abstraction qui trompe les gens et se trompe. En
contradiction flagrante avec la perspective globale de la nouvelle
science écologique du système Terre, l'idéologie économique du
développement et de la croissance n'est en fait qu'une mythologie qui
ignore l'irréversibilité de l'entropie croissante et refoule
l'existence même des limites de la Biosphère. En mettant en évidence
les rapports intimes entre la Loi de l'Entropie (le Second Principe
de la Thermodynamique) et le processus économique, Nicholas Georgescu-
Roegen, le dissident le plus radical de la science économique
dominante de l'Occident, a dévoilé une vérité proprement écologique
qui s'impose désormais au monde entier.



LES GUERRES D'HERGÉ

Maxime Benoit-Jeannin

Aden
01/2007
200 pages
19 euros

C'est peu dire d'Hergé qu'il est une figure ambiguë de la culture
belge... et mondiale. Adulé, on voit en lui un génie, un philosophe,
un grand écrivain, un remarquable journaliste. Aucun titre
dithyrambique n'est épargné au créateur de Tintin. Ce qui ne déplaît
pas à ceux qui sont derrière le tiroir-caisse. Auteur d'une oeuvre
qui se veut positive et exemplaire, père spirituel d'un héros doté de
toutes les vertus, Hergé a cependant trempé dans la collaboration
avec les nazis, a eu des 'penchants' antisémites, fut l'auteur de
livres destinés à la jeunesse faisant l'apologie du colonialisme. Il
s'inspira d'un pamphlet fasciste pour dessiner son 'Tintin au pays
des Soviets'. C'est cette face cachée que Maxime Benoît-Jeannin
dévoile mais il va plus loin. Il montre que ces choix politiques
n'étaient pas des accidents de parcours. Il se penche sur l'idéologie
du personnage et montre, à travers ses albums en particulier,
qu'Hergé n'a jamais renoncé à ses convictions, même après guerre.
revenir en haut de la page



QUELQUE CHOSE DE POURRI AU ROYAUME UNI - libéralisme et terrorisme
Tariq Ali
Ed. Liber / Raisons d'Agir
12/2006
141 pages
6 euros

La politique étrangère de Tony Blair - occupation militaire de
l'Irak, soutien systématique aux décisions et prises de position
américaines, etc. - est la poursuite sous d'autres formes, du régime
mis en place par Margaret Thatcher. Tariq Ali montre que ce qui se
présente comme Les formes multiples d'une lutte contre Le terrorisme
relève en réalité de la logique néoLibérale. Il y a une continuité
entre les interventions militaires brutales ou l'usage de La torture
d'une part, et l'instrumentalisation généralisée des médias imprimés,
la mise au pas du service public audiovisuel et la mise en cause des
libertés individuelles fondamentales d'autre part. Ce livre, malgré
les apparences, porte donc aussi sur la France : avec ou sans Blair,
le néolibéralisme britannique se perpétue et se reproduit un peu
partout. Et nous savons bien que ses triomphes autoprocLamés servent
et serviront d'alibi et de " modèle " à toutes les gauches de droite
européennes. DIX DE DER



Comès
Castermann
10/2006
64 pages
12,95 euros

Décembre 1944, quelque part dans les Ardennes belges, lors de la
grande offensive des armées d?Hitler. Au pied d?un calvaire mutilé
par les bombardements alliés, au fond d?un cratère d?obus, un très
jeune soldat totalement inexpérimenté, tout juste arrivé
d?Angleterre, découvre qu?il n?est pas seul dans ce lieu désolé,
ouvert à tous les dangers. Trois fantômes l?habitent déjà : deux tués
de la guerre de 14, un Français et un Allemand, flanqués d?un ancien
alcoolique morts d?une cirrhose du foie entre les deux guerres. Sous
l??il de corbeaux ironiques et insolents, cet improbable trio s?est
lancé dans une partie de partie de belote dantesque, à laquelle il
manque désespérément un quatrième joueur? Entre humour noir, action
et introspection désabusée sur la vanité des conflits humains, Dix de
Der marque le grand retour de Didier Comès dans l?actualité de la
bande dessinée, dans un somptueux noir et blanc plus irradiant que
jamais.


GABRIELLE OU LA REVOLUTION RELATIVE
David Vial
Ed. Libertaires
12/2006
pages
10 euros

De loin en loin, Gabrielle rêve.
Le monde de Gabrielle est tout fait de compromis et de rencontres
entre matons citadins aux ordres de capitalistes avides et
inconscients ou rebelles libertaires non intégrés bannis des villes
et toujours en quête d'utopies bucoliques... David Vial nous peint en
quelques lignes un de "nos futurs" problables. Un futur où les
logiques schizophrènes de la mondialisation actuelle ont donné toute
satisfaction à un pouvoir absurde et coercitif. Un futur dont on se
demande si les prémices ne bruissent pas déjà ça et là...


UN DIMANCHE DE LA VIE - LA REVOLUTION ESPAGNOLE 1936
Olivier Pinalie
Ed. Libertaires
11/2006
96 pages
8 euros

La guerre civile espagnole ne se résume pas à la seule lutte contre
le fascisme : quand le général Franco lance son soulèvement militaire
depuis le Maroc le 18 juillet 1936, la classe laborieuse espagnole
est, depuis plusieurs décennies, massivement organisée dans la
centrale anarcho-syndicaliste C.N.T. liée idéologiquement à la
Fédération Anarchiste Ibérique. Cette guerre de classes fut menée au
nom de la Révolution sociale. Dès le 19 juillet, en prenant
spontanément le pouvoir, le peuple prive les autorités de toute
compétence et l?Etat de toute légitimité. Ce mouvement populaire,
inspiré et animé par les Anarchistes, organise en peu de temps une
société nouvelle et s?impose comme une véritable alternative
révolutionnaire. A la ville comme à la campagne, le peuple prend ses
affaires en main. Ce sont des millions de travailleurs qui autogèrent
les usines et les champs, collectivisent les moyens de production et
gèrent les coopératives de consommation et de production.Tous les
secteurs économiques et géographiques sont concernés à différents
niveaux : éducation, santé, transports, services, industrie,
agriculture... Par endroits, l?argent est aboli, ailleurs le troc est
le moyen d?échange. Contre le fascisme, les démocraties bourgeoises
et le stalinisme, les ouvriers de la révolution sociale ont mis en
place le communisme libertaire. Ce court moment de l?Histoire où les
hommes ont su se dresser debout et secouer le joug de l?oppression
étatique et capitaliste est un exemple pour tous ceux qui luttent
pour un monde meilleur. Pour savoir où l?on va, il est essentiel de
savoir d?où l?on vient. Avec cet ouvrage, Olivier Pinalie participe à
la clarification nécessaire à notre époque.


(...NON !) ENCORE UN FAIT DIVERS
J.P. Levaray, G. Dumont
Ed. Libertaires
12/2006
57 pages
8 euros

Quand on est écrivain ou metteur en scène de théâtre, comédienne,
technicienne, costumières, on a toujours envie de raconter des
histoires. Et ceux qui aimrnt le plus les hisoires, ce sont les
jeunes. Donc, on a forcemebt envie de faire un spectace pour les
jeunes. C'est ce qu'on appelle un spectacle jeune public. Les jeunes,
ce ne sont pas des idiots. Au contraire ! Les jeunes sont beaucoup
plus malins qu'on ne le croit. C'est un excellent public qui comprend
tout, bien plus de choses que les vieux. C'est un public à qui on a
vraiment envie de faire plaisir, et souvent, il nous le rend bien.
Les adultes diront que je suis démagogue ! Un démagogue, c'est
quelqu'un qui flatte les gens, fait semblant de penser comme eux,
pour leur faire plaisir, et ainsi, avoir le pouvoir. Par exemple, si
je dis que j'aime les enfants, pour qu'il maime bien, et qu'ils ne
fassent pas de bruit durant le spectacle, c'est pas de la démagogie,
c'est... de la prudence. Bref. Nous allons vous raconter l'histoire
de Lucil. Cela commence quand elle était petite.


HISTOIRE SECRETE DE LA Ve RÉPUBLIQUE

Collectif

La Découverte
11/2006
752 pages
25 euros

De l'opération " Résurrection " en 1958, coup d'Etat fondateur qui ne
dit pas son nom, à l'affaire Clearstream de 2006, la véritable
histoire de la Ve République ne s'apprend pas dans les manuels
scolaires. Il y est question d'officines discrètes, d'agents secrets
et de " barbouzes ", d'opérations militaires clandestines et souvent
sanglantes, d'assassinats, de torture, de disparitions, de suicides,
de manipulations en tous genres, de corruption et de scandales
financiers, de réseaux occultes et de lobbies puissants et
invisibles. Dans ce livre, nourri de nombreuses révélations, sept
journalistes d'investigation chevronnés racontent pour la première
fois cette histoire secrète sous une forme aussi accessible
qu'excitante et rigoureuse, dans une vaste fresque d'une centaine
d'articles. Des affres de la décolonisation et de ses suites, sous de
Gaulle et Pompidou, aux affaires financières qui ont jalonné les
règnes de Giscard d'Estaing, Mitterrand et Chirac, en passant par les
man?uvres méconnues des lobbies du nucléaire et de l'armement, ils
révèlent à quel point la Ve République s'est construite sur le
secret. Cette République monarchique a organisé une concentration
inédite des pouvoirs entre les mains de ses présidents successifs.
Elle a conduit des guerres secrètes en Afrique et ailleurs. Elle a
accordé des pouvoirs sans limites à ses hommes de l'ombre, éminences
grises et hauts fonctionnaires, qui ont construit de puissants
réseaux d'influence et mené des politiques dont les citoyens français
ne surent jamais rien. Une " bombe " salutaire, qui lève enfin le
voile...



Quilombo est ouvert
du mardi au vendredi de 14h à 20h
et le samedi de 11h à 20h

et se trouve
23 rue Voltaire
75011 Paris
M° Rue des Boulets (l. 9) ou Nation (l. 6)

Pour nous joindre par téléphone
01 43 71 21 07

Pour nous contacter par mail
quilombo(a)globenet.org

Pour visiter notre site
http://www.librairie-quilombo.org

[ expéditeur/expéditrice <quilombo(a)globenet.org> ]


_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center