A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Comme toujours, la seule reponse de l'Etat a la jeunesse est la repression

Date Sun, 2 Dec 2007 11:48:12 +0100 (CET)


Dans les facultés, les fermetures administratives des universités se multiplient
montrant des présidents comme exécutants directs du gouvernement. L'état, à travers
sa police intervient pour mettre fin aux
blocages des universités et l'y installe pour soit disant « sécuriser » la reprise
des cours.

Dans les banlieues françaises la mort tragique de deux adolescents a mis le feu aux
poudres. L' État envoie la police pour mettre fin aux affrontements générés par le
harcèlement quotidien des contrôles au faciès et leur lot de brimades. Le
quadrillage policier des quartiers, le fait de laisser sans perspective
d'émancipation toute une population isolée, reléguée et criminalisée, engendre
forcément de la violence.

Banlieues, universités, la police est omniprésente et reste la seule réponse.
L'État régule le malaise et la contestation sociale par sa violence habituelle :
coups de matraque, arrestations.

A Montpellier, comme dans beaucoup de villes en France, le mouvement étudiant est
en phase ascendante contrairement au message martelé par les médias et bénéficie du
renfort des lycéens.

Ce mouvement pose des questions globales sur le fonctionnement inégalitaire de la
société.

Dans les quartiers populaires, à l'opposé de ce que déclare Nicolas Sarkozy, la
situation explosive des banlieues s'explique par les inégalités économiques et
sociales. La voyoucratie dénoncée par le président n'étant qu'une pâle
correspondance dans les conditions de vie populaire des malversations du MEDEF ou
de l'UMP. S'il existe bien une voyoucratie, c'est chez eux qu'il faut la chercher.

Malaise des banlieues et contestation étudiante présentent deux visages d'un refus
de la société dessinée par tous les tenants du pouvoirs. Le groupe Un Autre Futur
de la Coordination des Groupes Anarchistes affirme
sa solidarité avec les victimes de la répression étatique et appelle la jeunesse à
traduire son mal être et sa révolte sur le terrain des luttes sociales, loin des
politiciens à visée électoraliste.

Du malaise de tout un pan de la jeunesse et du monde salariés doivent naître et
converger des luttes pour construire une autre société, émancipatrice, solidaire et
libertaire.


Groupe UAF de la Coordination des Groupes Anarchistes Montpellier - relations
extérieures

http://www.c-g-a.org/public/index.php
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center