A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Conference - Milieux libres : 'vivre en anarchistes' a la Belle-epoque en France - Marseille 4/11/06

Date Sat, 28 Oct 2006 22:41:48 +0200 (CEST)


INVITATION à notre local du C.I.R.A.
3, rue Saint-Dominique 13001 Marseille (angle Place des Capucines) Le samedi 4
novembre 2006 à 17 heures
Conférence-débat avec Céline Beaudet

Les Milieux libres : « vivre en anarchistes » à la Belle-époque en France?

La Belle-Epoque est bien souvent désignée comme "l'âge d'or" de l'anarchisme.
Seulement, cet âge d'or est généralement associé au seul anarcho-syndicalisme. Or,
au sein de l'anarchisme français, il a toujours existé deux courants. L'un plus
"officiel", mieux connu par l'histoire, composé par les théoriciens et les
syndicalistes.
L'autre, négligé mais pas pour autant négligeable, avec ses pratiques et journaux
distincts et ses défenseurs, et exerçant une influence sur la façon de penser et de
se comporter dans les milieux anarchistes. Il s'agit - pour le dire vite - de la
tendance individualiste. Les anarchistes qui s'en réclament placent l'individu, son
autonomie, sa liberté au coeur de leurs réflexions. Les discussions font rage entre
ceux qui prétendent que sans révolution il ne peut y avoir d'émancipation et les
autres persuadés qu'une hypothétique révolution ne modifiera rien si les individus
eux-mêmes ne changent pas. Pour ces anarchistes-individualistes,
l'éducation est donc une donnée primordiale. Plus encore, ils considèrent qu'il
faut dès maintenant vivre tel qu'ils l'entendent, vivre leur révolte au quotidien
sans attendre le "Grand Soir".
C'est ainsi, qu'apparaissent, les "milieux libres", milieux de vie en commun qui
doivent permettre à chacun et chacune de se libérer du salariat, du patriarcat,
de la famille, etc. Un milieu libre regroupe quelques individus, entre cinq et
vingt le plus souvent, qui s?efforcent de vivre ensemble et autrement. En France,
une dizaine d'expériences verront le jour impliquant plusieurs centaines
d'hommes, de femmes et d'enfants et différents journaux comme Le Libertaire,
L'Anarchie ou encore L'ère Nouvelle. Ils/elles réfléchissent et expérimentent des
idées et pratiques variées qui témoignent de cette envie de « vivre en anarchiste
» : éducation libertaire, camaraderie amoureuse, réduction des besoins,
agriculture, artisanat, végétalisme, illégalisme, propagande par le fait et par
l'écrit, etc. Avec la volonté de vivre de façon autonome (vis-à-vis du salariat et
de l'Etat), de s'éduquer en permanence (tuer en soi l'autorité intériorisé...) et
de poursuivre la
propagande anarchiste de façon beaucoup plus efficace.

Les milieux libres anarchistes en France au début du 20ème siècle par Céline
Beaudet. Saint-Georges-d?Oléron : éditions Libertaires, 2006. 360 p. 15 euros.


CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L?ANARCHISME. BP 20040, 13381 Marseille
cedex 13.
Permanences du lundi au vendredi de 15 h à 18 h 30 avec une prolongation le mardi
jusqu?à 21 h
au 3 rue Saint-Dominique,13001 Marseille.
Téléphone et fax : 04 91 56 24 17.
Téléphone : 08 70 51 10 89 (tarif local en France).
Courriel : cira.marseille(a)free.fr
Sur Internet : cira.marseille.free.fr

_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center