A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Un nouveau squat à Limoges : La clef de 12

Date Tue, 7 Nov 2006 11:35:49 +0100 (CET)


La Clef de 12
Mais qu'est-ce qui se passe au 12 rue Porte-Panet?

Un collectif d'individus occupe ce bâtiment vacant, afin d'en faire un espace et un
projet collectifs.
Nous partageons tous l'idée que ce monde est insensé et dangereux : dès lors, la
première chose qui nous intéresse est de faire un pas de côté, pour tenter de
s'aménager un espace plus sain et plus humain, et
d'organiser la résistance à cette situation.

Mais qu'est-ce qui se passe ?
Nous ne sommes pas pour autant sans avoir quelques règles de bon sens. Nous
cherchons simplement à choisir par nous-même nos modes de vie, à laisser s'exprimer
et vivre les différences. Sans chef, sans ordre, sans dogme, sans compétition.
Mais avec de l'humour, de l'organisation, de la coopération, de
la joie, du sérieux, du temps, et l'envie d'en découdre.
Nous cherchons à créer un îlot d'expressions, de résistances, d'alternatives à la
domination spectaculaire-marchande, capitaliste-patriarcale, sexiste-polluante,
bien-pensante et surmenée.
C'est dans cette optique que nous mettons en place un espace d'activités et
d'habitat collectifs, qu'il appartient à tous d'enrichir et de partager :
Une bibliothèque-infokiosque, pour se documenter et nourrir des discussions
passionnées.
Un atelier-récupération, pour transformer notre espace et sortir du tout consommable.
Une zone de gratuité, pour partager et échanger nos ressources.
Une échange de savoirs permanent, pour partager aussi nos connaissances et
savoir-faire.
Une cuisine collective, pour des repas conviviaux.
Une boutique de droit, pour que chacun puisse apprendre à se défendre face à
l'exploitation organisée.
Une coopérative participative, pour se nourrir sans l'industrie chimique
agro-alimentaire et son réseau de distribution.
Un espace de vie collectif pour les habitants permanents, Et tous les projets liés
à une recherche de solidarité et d'égalité, auxquels vous penserez sûrement et qui
ont toute leur place dans ce lieu.
Evidemment, toutes ces activités sont ouvertes, gratuites, et autogérées.

Des anormaux?
Si la norme c'est de fermer les yeux et rester silencieux alors que cette
civilisation nous entraîne tous dans sa chute (pire : elle la met en scène avec
notre complicité passive) ;
Si la norme c'est de vivre seul avec chacun ses grosses emmerdes, chacun ses petits
objets, chacun ses petites dépendances contractuelles ;
Si la norme c'est de laisser s'installer à l'échelle mondiale un système de
domination sans précédent qui généralise l'exploitation et la destruction de la
planète et de la vie ;
Si la norme c'est de laisser agir une minorité de spéculateurs qui touchent des
rentes mensuelles sur l'habitat d'une majorité de locataires à vie, une minorité de
patrons et actionnaires qui vit sur le dos de populations pacifiées à coups de
matraque et de mensonges, une minorité de bureaucrates qui décident à notre place
et organisent notre quotidien (allant jusqu'à nous espionner nuit et jour « pour
nous protéger de nous-même »), tout cela avec l'appui armé des outils de
propagande télévisuels et publicitaires ;
Si la norme c'est de chercher à concilier les acteurs de ce jeu, ou d'y prendre part ;
Si la norme c'est d'entretenir avec toutes les formes de vie et d'échange des
rapports calculateurs, marchands, faux, concurrentiels, spécialisés, aveugles ;
Si la norme c'est de se laisser noyer dans le rôle d'individualités séparées, qui
reproduisent à leur corps défendant l'ordre existant ; Si la norme c'est d'accepter
comme notre lot cette tristesse passive qui naît du constat de la gravité de la
situation, et de notre impuissance face à celle-ci ;
Alors oui, nous sommes anormaux. Et irrécupérables.

Ici & Maintenant
Nous ne prétendons pas détenir des solutions toutes faites : nous prétendons
chercher à les construire. Ensemble.
C'est ici et maintenant que nous voulons résister et nous organiser. Ici et
maintenant que nous voulons construire d'autres possibles.
Ici et maintenant que nous voulons vivre.


Le Collectif de la Clef de 12


[ info reprise de la la mailing liste [ac-forum] - http://www.ac.eu.org ]






_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center