A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Reedition d'un livre sur les collectivisations de la revolution espagnole

Date Tue, 16 May 2006 14:22:12 +0200 (CEST)


Ci-dessous vous trouverez les présentations ainsi qu'une souscription
pour la parution de la réédition du livre écrit en 37 par les libertaires
espagnols sur les collectivisations de la révolution
espagnole en Aragon et Catalogne

Témoignage unique que la revue libertaire toulousaine "le coquelicot"
réédite.

Donc une petit coup de pouce financier 10e au lieu de 12 et cet ouvrage
reverra le jour
chèques à l'ordre du Coquelicot
Le Coquelicot BP 4078 31029 Toulouse Cedex 4

Un dossier pour l'anniversaire (1936/2006) de la révolution libertaire
espagnole bientôt en ligne sur:
http://lecoquelicot.abri.org

1937... 1965... 2006... Attention Guignol ! Attention !


Cet ouvrage est édité une première fois en avril 1937 à Barcelone au coeur
de la tourmente révolutionnaire espagnole par la C.N.T. - F.A.I. puis
réédité par la C.N.T. en exil à Toulouse en 1965.
Document unique, il est écrit par ceux-là mêmes qui font cette révolution
libertaire.
Ces ouvriers, paysans catalans et aragonais sont nos contemporains car, à
la lecture de ces documents, ce qui frappe d'abord aujourd¹hui en 2006
c'est la puissance de leur charge en espoirs conjugués au présent. Même le
témoignage de Georges Orwel dans son Hommage à la Catalogne, pourtant
écrit seulement un an plus tard en 1938, ne produit pas le même effet.
C'est qu'entre les deux il y a les journées de mai 37 à Barcelone pendant
lesquelles les communistes grossissants sous la perfusion stalinienne
commencent l'élimination des révolutionnaires espagnols.... C'est aussi
que ces collectivisations réalisées dans tous les secteurs de l¹économie
(textile, transports, optique, agriculture...) par les travailleurs
eux-mêmes, sans autorisation étatique ou patronale, titillent à
rebrousse-poil la nostalgie actuelle du plein emploi à la mode française
des " trente glorieuses ". Une piqûre de rappel anarchisante pour nous
réinjecter l'idée que collectiviser n'est pas étatiser. Hier pas plus
qu'aujourd'hui.
En auto-organisant la production et la redistribution ces travailleurs
changent réellement leur vie, leur quotidien et pour ce faire s'attaquent
en premier lieu à l'Autorité.
A la lecture de cet ouvrage on est comme au théâtre, la scène se rejoue
sous nos yeux. Et nous les bambins du public qui connaissons pourtant la
suite, ne pouvons nous empêcher de crier "Attention Guignol ! Attention "
quand le gendarme surgit par derrière et lève son bâton.
Car il est déjà là le gendarme... On l'a bien identifié nous autres
voyageurs d'entre les pages de cet espace-temps révolutionnaire. Il est
là, en germe dans ces quelques lignes de la fin du livre où il est
question de la commune collectivisée de Fraga en Aragon
- Attention Guignol ! Attention !
Alors si les bambins faisant fi du scénario montent sur la scène et
désarment le gendarme ?
Avec cette troisième édition, Le Coquelicot revue libertaire toulousaine
entend propager ce témoignage des possibles. Notre façon à nous de les
rendre possibles.


Le Coquelicot


PRESENTATION

Partout le monde ouvrier a compris que la lutte espagnole était sa lutte à
lui ! Le silence obstiné de toute la presse bourgeoise, ainsi que toutes
les difficultés résultant des faibles moyens d'information propres des
révolutionnaires espagnols d¹une part et de la poursuite, l'escamotage,
l¹interdiction de ses informations par les ennemis de la classe ouvrière
d'autre part, ne permettaient généralement pas aux ouvriers de se rendre
exactement compte de l'oeuvre
révolutionnaire accomplie par le mouvement libertaire en Espagne ; cela ne
les a pas empêchés de prendre parti pour lui.
Cependant, nous avons estimé utile et nécessaire de rendre compte à tous
ceux dont la sympathie et l'activité sont déjà depuis longtemps à côté des
combattants de la liberté, de cette oeuvre de libération même qui fut
accomplie à l'arrière-garde.
Il nous a semblé que nous servirions le mieux ce but d'information en
laissant parler tant qu'il est possible, les révolutionnaires espagnols
eux-mêmes. Le recueil que nous présentons contient à part quelques brèves
esquisses, (jointes seulement pour compléter le tableau) surtout des
documents originaux : actes de saisies, rapports de syndicats, ordres du
jour, statuts, etc., et les récits faits sur des branches d'industries et
sur les localités différentes par les organes du
mouvement révolutionnaire.
Aussi, n'avons pas cru devoir changer ni le style, ni le contenu de ces
documents. Par eux, parle la révolution espagnole, l'action du
prolétariat, telle qu'elle était; le pathétique pourtant bien simple de
quelques récits sur ces journées mémorables de lutte en dira parfois plus
long au lecteur à l'étranger que ne pourraient le faire les statistiques
les plus précises, les analyses les plus
profondes.
On ne trouvera dans ce livre, ni des louanges, ni des calomnies; ni
exagérations, ni affirmations. Nous avons donné simplement la parole à
l'ouvrier espagnol pour qu'il raconte au monde entier ce qu'il a fait pour
obtenir et pour défendre sa liberté et son bien-être.

Les éditeurs - avril 1937
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center