A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Presentation du film La ferme des animaux - Montreal 31/03/06

Date Fri, 24 Mar 2006 10:29:14 +0100 (CET)


Le collectif Anarkhia présente le film LA FERME DES ANIMAUX de George Orwell.

LE 31 MARS à 19H, à l'UQAM (l'INDEX ET LE MAJEUR, A-2480)

Description:
Un soir, M.Jones, fermier anglais, rentre complètement saoul et oublie de
nourrir
les animaux. Cette fois c'en est trop pour la basse-cour, qui ruminait
déjà depuis
quelques temps des velléités de putsch vis à vis du tyran.
Les cochons mènent la révolte, Jones est chassé de sa ferme, et s'instaure
une sorte
de République animalière basée sur l'égalité entre tous les animaux. Aucun
animal ne
doit porter de vêtement, dormir dans un lit, boire de l'alcool ou tuer un
autre
animal.
Hélas, ces beaux idéaux vont vite prendre l'eau, pervertis par ceux-là
mêmes qui les
avaient énoncés.
La Ferme des Animaux est une parodie de la Révolution Russe. ORWELL y
décrit, sous
le couvert de la fable, la façon dont les grandes idées humanistes de Marx
sont
devenues un prétexte au pouvoir absolu de Staline [l'ouvrage est publié en
1945].
Grandes déclarations humanistes, élans communs des "travailleurs" : la
révolte des
animaux est un mouvement "populaire" qui part d'un vrai sentiment
d'injustice.
Mais trahisons, procès, et assassinats politiques se succèdent. Chaque pas
mène
davantage vers la tyrannie tant les dirigeants, [les cochons], une fois au
pouvoir,
ne pensent plus qu'à leur confort au mépris des autres animaux.
Pour finir ils pactisent avec les Hommes et mènent la ferme comme Jones
avant eux,
sinon pire. ORWELL ne condamne pas l'idéal communiste, mais il constate
que les
Humains n'ont pas su le concrétiser.

En fait, comme dit Emma Goldman, seul le communisme libertaire est le vrai
communisme.

Author:
Collectif Anarkhia
Suggested link:
www.anarkhia.org



_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center