A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Compte rendu - manif 18 mars a Tours et suites repressives

Date Wed, 22 Mar 2006 09:58:26 +0100 (CET)


A Tours (37) entre 7000 et 10000 personnes ont défilé samedi 18 mars.
Vers 18 H 00 alors que la manifestation n'était pas terminée des militants
et étudiants/lycéens ont commencé un feu de manière symbolique, sur la
place ANATOLE FRANCE. Alors que deux militants graphaient leurs
revendications sur un mur ("des logements pour tous et toutes"), l'un
deux (JC BERRIER) s'est fait collé a terre par 6 ou 7 policiers en
civil, déboulant de nulle part.
La solidarité spontanée à jouer à plein. Ce militant à terre fut libéré
sur place grâce à l'intervention spontanée des manifestants présents. Les
flics casqués et armés de matraques sont arrivés et ont gazé tout le
monde, des mères accompagnant leurs enfants, des lycéens âgés de 14 ans,
une camarade du collectif des sans papier, aveugle, n'ayant pas eu le
temps de réagir, y compris les quelques jeunes ramassant une personne en
fauteuil roulant (qui n'avait rien a voir avec la manifestation) que les
bleus ont fait tomber a terre.
Deux personnes ont été interpellées.
Lundi 20 mars à 9 h sur et son lieu de travail, les policiers sont venus
interpeller JC.C'est militant libertaire, membre du syndicat SUD
Santé/sociaux.
Il a été placé en garde vue jusque vers 16 h 30 environ. On lui reproche
d'avoir tager et de s'être rebellé contre des agents. Ainsi, il aurait
essayé d'agresser physiquement les policiers lors de la tentative
d'interpellation du samedi. Il reconnaît d'avoir tager mais nie toute
tentative de rébellion. Comment aurait-il pu le faire alors que les flics
lui sont tombés dessus par derrière et l'ont plaqué au sol ? Beaucoup des
personnes présentes pourront témoigner.
Durant cette journée du lundi des actions ont été menées dans le cadre du
mouvement antiCPE, se soldant là aussi par des arrestations.
Tout cela suscita un rassemblement devant le commissariat de police, les
manifestants entourant les RG sur le thème si vous ne libérez pas nos
camarades, nous gardons les RG.
Cela ne plut pas du tout aux forces de Sarkozy qui gazèrent et
repoussèrent violemment les quelques 300 personnes présentes. Tout le
monde fut libéré.
JC attend la décision du procureur pour savoir si les poursuites seront
maintenues ou pas.

JC



_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center