A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Camp d?ete anarchiste - Autriche 14 au 23 juillet 2006

Date Fri, 3 Mar 2006 12:02:04 +0100 (CET)


Qu?est-ce un camp anarchiste ?

Les vacances, c?est un terme qui résulte d?un partage entre travail et
temps libre. D?un tel point de vue un camp anarchiste, ce n?est pas des
vacances : Le camp est une occasion de se rencontrer, de se faire mieux
connaître, de discuter et d?agir ensemble, et tout ça sans pression. On se
crée un espace pour essayer de lier la théorie à la pratique anarchiste et
de vivre sans autorité. Nous avons conscience qu?il peut s?agir seulement
d?une liberté relative : Tout d?abord nous portons tous les mécanismes de
domination dans nos têtes et dans nos corps et puis le camp anarchiste est
une île temporairement et spatialement limitée dans une société déterminée
par la domination.

Mais peut-être arriverons-nous à créer un espace libre au-delà de la
normalité vécue dans notre société avec toutes ses horreurs quotidiennes,
où l?on puisse éprouver pourquoi on lutte et dans quelle direction on veut
aller.

Pour y arriver il est indispensable qu?au camp personne n?accepte la
discrimination ou d?autres mécanismes d?oppression et que tout le monde
s?en sente responsable. Ça veut dire être attentif/ve, se mêler de ses
affaires, en discuter si l?on aperçoit des tels comportements ? chez les
autres ou chez soi-même. La liberté de la domination et la solidarité
vécue ne peuvent nous donner que de l?amour et de la force dans notre
engagement quotidien.

Ce que fait le groupe d?organisation

Nous, le groupe d?organisation, cherchons le terrain, nous assurons
l?information au-delà des frontières et nous occupons avant le camp des
ressources nécessaires et de l?infrastructure. A partir du début du camp,
nous ne serons plus le groupe d?organisation: A partir de ce moment-là,
c?est à tout le monde présent de prendre des décisions ensemble :
Qu?est-ce qu?on fait quand, où et comment ? organiser, faire les courses,
cuisiner et ranger.

Cependant nous avons décidé quelques points en avance (ceci partiellement
à cause d?expériences négatives dans d?autres camps) :
? Il y aura une tente réservée uniquement aux femmes et transgender ?
comme point de rencontre, espace libre ? peu importe comment ce sera
utilisé.
? Nous voulons inviter spécialement les parents de venir avec leurs
enfants. Sur le terrain il y aura beaucoup de place et la possibilité de
se dépenser et il y aura une tente pour les enfants également. Ce qui se
passera là sera le sujet de tous/toutes ceux/celles qui vont y aller
jouer. Amenez vos jouets ! Ou bien des cordes pour construire des
balançoires dans les arbres ou bien ? Ce faisant il devrait être évident
que ce n?est pas uniquement aux parents de s?occuper des enfants, mais que
c?est à nous tous de faire attention aux enfants et à leurs besoins.
? Laissez vos chiens à la maison !
D?un côté un grand nombre de chiens est gênant et d?un autre côté nous
voulons faciliter la participation aux parents. De plus : les localités
ne sont pas entouré d?une clôture et donnent directement dans la forêt où
il y a gibier et chasseurs ?

Ce qu?il y a et ce qui est possible

Le terrain s?étend sur plusieurs pelouses avec arbres, buissons, un petit
ruisseau et un endroit pour faire des barbecues. En plus d?assez de place
pour monter les tentes, le camp offre différentes infrastructures :
Disponibles sont des locaux secs, une cuisine et, si besoin, des lits. Des
installations sanitaires sont prévues en nombre suffisant. Il y a la
possibilité d?aller se baigner aux alentours.
La cuisine va être telle que tout le monde pourra en manger (végétalienne
? et aussi à l?égard des femmes allaitant).
De plus nous essayons de monter une infrastructure informatique (pour un
journal, les ateliers et accès internet par ex.)

Ce qui se passera pendant le camp au niveau du contenu dépend de ce que
les gens qui vont venir auront envie de faire ou de ce qui se produira
spontanément sur place. N?attendez pas de « programme fixe » d?exposés ou
d?ateliers ; il s?agit plutôt d?apporter des idées, d?animer des ateliers
et des exposés. Les A-Camp des années passées ont montré que divers points
de programme peuvent s?élaborer sur place.

La largeur des thèmes et des possibilités ne devrait pas se limiter à «
l?anarchisme classique ». Ensemble, nous voulons discuter de thèmes divers
d?un point de vue critique par rapport aux relations de pouvoir : À partir
d?utopies et de théories (anarchistes), à travers les relations entre les
sexes ou la critique d?une « relation amoureuse à deux », jusqu?à des
formes d?actions et l?échange des expériences pratiques du travail
politique ou des formes alternatives de la cohabitation. Le camp offre de
l?espace pour des formes multiples : rempli de théorie et de pratique ?
avec ateliers, jeux, musiques, exposés et discussions ? cuisiner, vidéos,
danse et beaucoup plus ?

Ce que ça peut devenir

Le camp anarchiste 2006 en Autriche devrait aider à abolir les «
frontières dans nos têtes ». Pendant que capitalisme et institutions
étatiques se sont mis en réseau à l?échelle internationale et que la
répression a dépassé les frontières nationales (par l?accord de Schengen
ou la « défense européenne contre les réfugiés » par ex.), les anarchistes
de langue allemande restent souvent entre eux pendant leurs
manifestations. Avec ce camp nous essayons de progresser dans la mise en
réseau avec nos ami(e)s en Europe (spécialement de l?est) et c?est
pourquoi nous avons traduit cet appel en langues diverses. Notre but est
un camp qui franchit les frontières linguistiques, pour commencer, et qui
amène à un échange entre groupes différents et personnes diverses !
Monter un camp ensemble ne veut pas dire se laisser aller à un « sentiment
communautaire narcissique » (puisque nous sommes du bon côté !). Il est
important de montrer les contradictions et d?apporter de la critique, pour
qu?on puisse apprendre les uns des autres et qu?on puisse remettre nos
comportements en question. Et puis, c?est bien de se disputer ! Mais notre
comportement entre nous devrait être marqué par la solidarité et le
respect, ce qui inclut d?accepter des approches différentes.

Avec Amour & Force

Le groupe d?organisation de l?A-Camp 2006 en Autriche
http://www.a-camp.info
info(a)a-camp.info


[ information reprise du site http://www.a-camp.info ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center