A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Non a la chasse aux enfants, aucun etre humain n'est illegal !

Date Wed, 28 Jun 2006 14:54:25 +0200 (CEST)


Dès aujourd'hui nous pouvons nous attendre à une intensification des
arrêtés d'expulsions visant des milliers de sans-papiers, notamment des
familles avec enfants puisque ceux-ci auront finis leur année scolaire, et
donc pour l'Etat, leur scolarité sur le sol français. De plus , les
préfets ordonnent aux chefs d'établissements de remettre la liste des
enfants sans-papiers sous leur responsabilité que la police ne se gène
pas à aller chercher directement jusque dans les salles de classe et les
cours de récréation.

Ceci nous renvoie aux heures les plus sombres de notre histoire lorque ces
mêmes policiers de la République multipliaient les rafles contre les
enfants juifs et leurs familles pour les emmener vers un sort macabre tout
à fait prévisible. Parce que nous retenons les leçons de l'histoire et que
quand nous disions et nous disons toujours "plus jamais ça", nous ferons
tout pour que cela ne se reproduise plus.

Les différentes lois sur l'immigration votées par la droite ou par la
gauche sont toutes xénophobes et déshumanisantes, leur objectif commun
consistant, quoi qu?il arrive, à exclure des étrangers de tous les droits,
même les plus fondamentaux tels que la scolarisation, l?hospitalisation,
les différentes aides sociales, le droit au travail, etc. Tout contrôle de
l?immigration se traduit par la discrimination et l?humiliation envers
toute personne d?une autre nationalité, qu?elle soit homme, femme, enfant,
voir même nouveau-né.

Les gouvernements nient le droit à la libre circulation, celui de vivre et
de travailler où on le désire, de pouvoir rejoindre ses proches,
d?acquérir un peu d?aisance, dans le simple but de décourager les futurs
migrants. Pire encore, ils créent un marché de la clandestinité
incontrôlable organisé par des mafias sans scrupules.

La droite comme la gauche ne font qu?inonder les médias de propos
mensongers, dans le but de justifier leur actes et de diviser la
population, et pour ne pas reconnaître leur incapacité à partager les
richesses et fournir le minimum vital à toutes et tous. Les immigrés sont
loin de vivre dans le luxe en « nous ôtant le pain de la bouche », les
statistiques nous montrent même qu?ils sont les plus touchés par la
précarité. L?invasion des habitants des pays les plus pauvres n?est qu?un
mythe. La libre circulation au sein de l?Union européenne n?a pas eu pour
conséquence l?immigration massive des défavorisés de Grèce ou du Portugal
vers les pays scandinaves où l?on bénéficie pourtant d?une bien meilleure
protection sociale.

Ce ne sont pas les immigrés qui sont la cause de nos problèmes, mais ce
système qui précarise les uns et enrichit les autres : les patrons et leur
allié l?État qui institue la précarité comme légale et légitime. Immigrés
ou Français, ce sont toujours les mêmes qui nous contrôlent, nous
imposent, et nous appauvrissent ; ce sont ceux-là que nous devons
combattre. Nous ne pourrons supprimer la misère et la précarité sans
remettre en cause le salariat, qui n?est rien d?autre que le vol du fruit
de notre travail, sans exproprier les patronats de tous les pays. Nous ne
pourrons conquérir l?égalité économique et sociale sans supprimer l?État,
garant des privilèges et de l?injustice.

On ne peut faire confiance à aucun parti politique, de droite ou de
gauche, pour rompre vraiment avec les logiques xénophobes : la question de
« l?immigration » est trop juteuse pour qui veut se faire élire. Étrangers
ou Français, nous devons lutter ensemble, rester solidaires, et ne compter
que sur nous-mêmes pour gagner l?égalité et la liberté.

Tous les individu-e-s auquel-le-s il reste une conscience doivent se
mobiliser pour exprimer leur révolte contre ce qui se fait en leur nom,
contre ce crime qui veut que parce qu?une personne n?est pas en possession
d?un bout de papier, on peut expulser dans l?apathie générale. Les
frontières des Etats et des patrons,tracées avec le sang des populations,
ne sont pas les nôtres...

Aucun être humain n?est illégal ! Liberté de circulation et d?installation
! Abolition de toutes les barrières qui séparent les individus et les
peuples ! Abrogation des lois xénophobes, racistes et sécuritaires (Pasqua
Debré Chevènement, LSQ, loi Perben, LSI, loi Sarkozy sur la prévention de
la délinquance, loi CESEDA sur l'immigration choisie) !

Fédération anarchiste

tract fédéral du 1er juillet 2006

www.federation-anarchiste.org

[ expéditeur/expéditrice
<relations-exterieures(a)federation-anarchiste.org> ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center