A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Non a la coupe du monde de footre !

Date Tue, 6 Jun 2006 14:02:18 +0200 (CEST)


Le scandale de l?ouverture de bordels géants en Allemagne ne cesse de
s?amplifier à l?approche du Mondial de football. Le sport-business a
toujours facilité le marché de la prostitution, en marge des grands
événements sportifs. Et la légalisation de la prostitution outre-Rhin
permet dorénavant aux capitalistes d?exploiter cette manne financière.
Ainsi, le plus grand bordel d?Europe, Artémis, peut accueillir à Berlin,
650 clients pour 100 prostituées et ce n?est que le premier d?un marché
florissant.

La conséquence directe de la création d?Artémis est l?arrivée de milliers
de prostituées venues des pays économiquement dépendants (Europe de l?est
mais aussi de l?Amérique latine). Il s?agit là d?une véritable traite
humaine, orchestrée pour le compte des « entrepreneurs » d?Artémis,
proxénètes officiels qui considèrent les femmes comme des marchandises, et
traite les clients comme des consommateurs de produits de supermarché.

Ces bordels sont la conséquence d?une société inégalitaire où la logique
de profit prédomine : ils sont remplis de femmes « au rendement »
auxquelles on fait miroiter des revenus « faciles », sans aucune
protection sociale. Artémis est le rêve de tous les patrons et surtout, la
conséquence de la dégradation des droits sociaux et de la précarisation
générale. L?industrie de la prostitution est tellement porteuse que
l?investissement de 6,4 millions d?euros est déjà quasiment remboursé
après 6 mois d?exploitation. Les promoteurs d?Artémis se revendiquent
eux-mêmes, comme issus du modèle « Mac Donald?s » ... Rappelons qu?il
s?agit de l?un des marchés les plus importants avec les armes et la
drogue.

La légalisation de la prostitution en Allemagne et aux Pays-Bas n?a pas
changé le fond du problème et si la légalisation a permis de sortir d?une
situation hypocrite d?invisibilité, celle-ci n?a pas réussi, en revanche,
à améliorer les conditions de nombreuses prostituées : précarité, suicide,
emprise de réseaux mafieux, violences, drogues, etc. De plus, le risque
est d?augmenter le nombre de prostituées précaires : déjà 25 % des
prostituées d?Artémis seraient des femmes sans-papiers, et les services
sociaux allemands sont dans l?incapacité de faire un travail d?information
et d?enquêter sur les conditions de prévention et d?hygiène : on leur
interdit l?entrée du centre.

L?État allemand a sa pleine responsabilité dans cette situation, d?autant
que cette manne financière lui permet une entrée d?argent facile en
développant le tourisme sexuel ! En France, les lois Sarkozy criminalisent
davantage les prostituées que les proxénètes et les clients.

La paupérisation engendrée par l?économie libérale développe la
prostitution, le meilleur moyen de lutte contre les bordels organisés est
donc de lutter pour l?égalité sociale et le partage des richesses.

Par nature, l?État préfère toujours défendre les intérêts des capitalistes.

Combattre les bordels et la prostitution c?est lutter contre le
capitalisme et l?ordre patriarcal.

Pour un monde solidaire, égalitaire et d?amour libre !

Fédération anarchiste, le 4 juin 2006

www.federation-anarchiste.org

[ expéditeur/expéditrice
<relations-exterieures(a)federation-anarchiste.org> ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center