A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Monde libertaire # 1441 - 1er au 7 juin 2006

Date Thu, 1 Jun 2006 18:18:41 +0200 (CEST)


Le sommaire :

Profits et licenciements par Jean-Pierre Germain, page 3
La prostitution et Coupe du Monde , par R. Paradis, page 4
Non au bordel mondial!, par la Marche mondiale des femmes, page 5
L?autruche, tout simplement, par F. Ladrisse, page 5
Brèves de combat, page 6
ANPE et chiffres officiels, par R. Hamm, page 7
Alstom, responsable et coupable, par J.-P. Levaray, page 9
Décroissance avec le groupe de la FA d?Ivry, page 9
Or noir, des news!, par F. Roux, page 10
Pour un courant syndicaliste de luttes des classes, par S. Mahé, page 11
Tout n?est pas perdu au Portugal, par A. G. de Carvalho, page 12
Ne tirez pas sur le lampiste, par A. Sulfide, page 14
La voix des prisons en Israël-Palestine, par U. Avnery, page 15
Les derniers nomades d?Europe, les Roms, par P. Schindler, page 17
La Mort de l?asile, P. Le Corre, page 18
Détruire les prisons, par J. Lesage de La Haye, page 19
Criminalisation de l?immigration, par P. Paseck, page 20
Bilan des Rencontres libertaires, Grenoble, par Bibo, page 21
Radio libertaire, page 22
L?agenda, page 23


L?éditorial :

PERSONNE N?EST DUPE : « Super Vilain », le héros de Matignon, s?il vient
au secours des salariés de l?usine Sogerma de Mérignac, c?est simplement
pour essayer de gagner des points dans les sondages. Un peu plus et on
croirait que les différents gouvernements successifs de gauche comme de
droite, dont celui de monsieur de Villepin, n?ont jamais laissé la
population s?appauvrir. Mais avons-nous la mémoire aussi courte que cela ?
Avons-nous déjà oublié les différentes délocalisations, les licenciements
boursiers ; le CNE et le CPE ?

Non évidemment... Le Premier ministre est au plus bas depuis le Mouvement
anti-CPE et l?affaire Clearstream, et le sera probablement encore, même
avec son soutien aux employés de Sogerma et son « plan Solidarité grand
âge pour 2007-2012 ». Heureusement pour lui, le ridicule ne tue pas.

Mais au-delà de la manoeuvre politicienne de notre super héros, l?affaire
Mérignac émeut, même si le scénario a encore un air de déjà vu: des
licenciements annoncés, une grève, des négociations, la moitié des
effectifs sont préservés... Et il y a toujours cette incompréhension : une
multinationale qui fait des bénéfices colossaux et qui, parallèlement,
ferme des sites. Stupéfaction pour certains, scandale pour d?autres. Les
actionnaires et patrons s?en contreficheraient-ils ? N?auraient-ils donc
pas de coeur ? La question n?est pas là. Qu?ils aient un coeur ou non,
c?est ainsi que fonctionne le capitalisme moderne. Les concurrents sont
eux aussi très puissants, et il y a de l?argent à gagner à licencier et
faire bosser une main d??uvre moins cher, ou à remplacer des êtres humains
par des machines.

On ne peut prendre le risque de ne pas faire de bénéfices, sinon, c?est la
spirale infernale, car il faut toujours investir, inventer du nouveau, du
neuf, du moins cher, du plus rentable pour rester sur le marché. Voilà où
nous mène la logique de profit, voilà où nous mène ce système.

À Matignon on voudrait nous faire croire que l?État a son mot à dire. Oui
il a son mot à dire, celui de l?allié, et celui du bras droit. Car l?État
c?est le GIGN envoyé contre les salariés de la SNCM en grève ; car l?État
c?est le tribunal qui punit les syndicats de la Régie des transports de
Marseille à payer 10000 euros par jour si ils continuent leur grève ; car
l?État c?est l?instrument législatif par lequel on légalise les contrats
précaires comme le CNE.

En l?occurrence, c?est le bras droit, en déficit d?image, qui demande un
coup de main à son allié en préservant la Sogerma. Et ce dernier, lui
chuchote qu?un contrat sur certains avions militaires serait bienvenu...


Et en prime un article de Rose Paradis !

Coupe du monde de football

Combattre le système prostitutionnel !

GRÂCE À LA DIFFUSION d?une pétition initiée par la CATW (1), une certaine
médiatisation a montré le phénomène de développement de l?offre
prostitutionnelle (ou de la demande, selon que l?on se place du point de
vue des personnes prostituées ou des clients de la prostitution) au moment
de la Coupe du monde de football en Allemagne en juin 2006.

Rappelons que lors des Jeux olympiques d?Athènes en 2004, la ville avait
failli autoriser l?ouverture de trente maisons closes mais que le
mobilisation avait mis un terme, au moins dans son aspect public, à ce
projet.

La prise de position du sélectionneur de l?équipe française (2) est assez
laconique et prête à discussion: quand il dit « s?élever contre la traite
des blanches », il oublie que des femmes du monde entier, et notamment
d?Afrique, vont subir cette violence. Quand il se désole que l?on « ramène
le foot à une dimension écharpe, bière et nanas », il nie l?existence de
la violence, de l?alcool et du machisme inhérents aux clubs de supporters.
Il se dit « presque choqué qu?on puisse parler de femmes comme ça, comme
des esclaves ou du bétail »: pourquoi ce « presque »? Il ne serait donc
pas totalement choqué ?

Quelques arguments de Didier Bariani, vice-président de l?UDF, publiés par
le Monde le 20 avril 2006, sont également discutables.

« Incapables d?endiguer une violence qui les dépasse et de contrôler un
racisme qu?elles déplorent, les fédérations se constituent en souteneurs
de surcroît. »

Ces propos font sans doute allusion au racisme que les supporteurs
expriment envers certains joueurs. Or le racisme devrait, non pas « être
contrôlé », mais être puni, comme le prévoit la législation française.

« Si le sport se fonde sur le respect de l?autre et de sa dignité, cela
passe forcément par le respect de la moitié de l?humanité. »

Quand on voit les pratiques concurrentielles exacerbées entre les
sportifs, le dopage, le sexisme (avec, par exemple, l?oubli quasi
systématique des sportives), on peut s?interroger sur le respect et la
dignité! Cette phrase entretient le leurre d?un sport fair-play, éducatif,
situé hors de la société et indépendant des financiers. Le prix des places
au stade de France montre bien l?inverse: 2000 euros au noir pour un match
récent, occasionnant une agression et une tentative de vol.

Entre mafia qui organise la prostitution et foot qui propose son spectacle
toujours payant, ce sont deux facettes du business mondialisé qui sont en
complémentarité pour assurer le plus de profits possibles.

Cependant, la pétition initiée par la CATW est sujette à réflexion: par
exemple, « dire non à la prostitution des femmes » reviendrait-il à dire
oui à la prostitution des hommes? Ou encore se prononcer contre la
prostitution « pendant la Coupe du monde de football » aura-t-il pour
conséquence de dire oui à la prostitution avant et après l?événement ?
Comme le fait remarquer Marie-Victoire Louis, utiliser des termes comme «
acheter du sexe » ou « des femmes importées » banalise l?acte en lui
donnant un vernis commercial, de même quand il est question d?« acheteurs
», et de « touristes sportifs/sexuels ». Aucun de ces termes ne s?inscrit
dans une logique de condamnation, bien au contraire.

Le Conseil de l?Europe a demandé au président de la FIFA de condamner la «
prostitution forcée ». Une campagne intitulée Ab Pfiff (coup de sifflet)
exige que les prostitueurs (ceux qui paient pour ça) s?informent auprès
des personnes prostituées pour savoir si elles sont là volontairement ou
non. Belle hypocrisie !

Rappelons que la prostitution est légale en Allemagne et qu?elle connaît
une croissance qu?envieraient bien des entreprises! Les autorités
estimaient le nombre de personnes prostituées à 200000 en 1998 et à 400000
en 2006. Environ 75 % d?entre elles seraient d?origine étrangère, victimes
du proxénétisme international.

La seule dénonciation de la prostitution forcée légitime la prostitution
légale en la faisant passer par une prostitution librement choisie. Or
toutes les associations venant en aide aux personnes prostituées le savent
bien: personne ne rentre jamais librement dans le système prostitutionnel;
il arrive seulement qu?on y reste par manque de choix de solution et
d?aides réelles pour son abandon. En France, plusieurs associations ont
lancé une campagne dont l?objectif est la sortie de la prostitution et la
revendication « Pour sortir de la prostitution, un titre de séjour! ». (3)

La mobilisation s?organise à l?initiative d?associations féministes. De ce
fait, et par ses fermes positions abolitionnistes, il semble que la Suède
ait retiré la participation de son équipe nationale à cette Coupe du
monde.

Le véritable scandale n?est donc peut-être pas tant dans le développement
de la prostitution en juin dans douze villes allemandes que dans
l?existence même de ce type de relations entre des êtres humains:

Nous refusons cette marchandisation des corps et cette commercialisation
de la sexualité humaine;

Nous dénonçons les profits des proxénètes et les revenus des taxes et
impôts qui font de l?État allemand un des principaux souteneurs d?Europe;

Nous revendiquons la libre disposition de nos corps et des relations
amoureuses librement consenties et gratuites!

Rose Paradis

(1). Coalition Against Trafficking in Women, http://catwepetition.ouvaton.org

(2). www.football365.fr/bleus. Page consultée le 24 avril 2006.

(3). ATMF, FASTI, GASProm, ASTI Nantes, LDH, Mouvement du Nid, RAJFIRE
(liste en cours).
Contact: FASTI, 58, rue des Amandiers, 75020 Paris.


Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à
l'Internationale des Fédérations Anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages en couleurs pour deux euros

[ expéditeur/expéditrice <exterieures(a)federation-anarchiste.org> ]

_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center