A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) La SIEMP et la ville de Paris envoient la police a la permanence d'AC !

Date Thu, 20 Jul 2006 23:17:03 +0200 (CEST)


Ce mercredi 19 juillet, comme tous les autres , AC ! Paris tient sa
permanence au 23, bis rue Mathis ( 75019 ).

Comme toutes les semaines, des précaires tentent de résoudre ensemble
leurs problèmes : radiations de l'ANPE, coupures EDF, trop-perçus
ASSEDIC, conflits du travail, galères de logement. Des courriers sont
rédigés, chacun a accès à Internet, au Code du travail ou de l'action
sociale pour tenter de trouver des réponses.

A partir de la permanence, c'est toute l'activité d'Ac ! qui s'organise :
nos actions et nos revendications en sont issues.

C'est à cette permanence qu'a choisi de s'attaquer le propriétaire de
local la SIEMP, société HLM qui appartient à la Ville de paris : la SIEMP
a en effet décidé de ne pas reconduire, malgré nos courriers, le bail
conclu il y a maintenant deux ans et d'entamer une procédure d'expulsion.

Hier ce sont donc un commissaire et un huissier qui se sont invités à la
permanence : ils ont alors tenté de contrôler les identités de toutes les
personnes présentes, les précaires d'AC ! et ceux venus à la permanence.

La Siemp se vante sur son site d'héberger de nombreuses associations et de
contribuer à la vie des quartiers : quand aux élus de la Ville de Paris,
et notamment celles en charge des affaires sociales et de l'exclusion, ils
n'hésitent pas à clamer leur soutien aux précaires et à leurs collectifs.

Depuis deux ans, rue Mathis, des précaires se battent sans subventions :
la solidarité y est une réalité vivante : dans un local ou tout est
financé par les gens qui y luttent au quotidien des chômeurs, des
travailleurs précaires avec ou sans-papiers y organisent leur lutte :
cette lutte passe souvent par des confrontations avec les institutions de
la Ville de Paris, sur la gestion du RMI , des contrats précaires ou des
hébergements d'urgence.

En envoyant la police intimider des précaires dans le cadre de notre
permanence, en tentant de mettre fin à nos activités d'auto-défense des
pauvres et des précaires par la violence d'une expulsion et avec le
concours du Ministère de l'Intérieur, quel est l'objectif de la SIEMP et
de la Ville ?

La réponse à cette question, nous l'exigeons de Fabienne Giboudeaux,
présidente de la Siemp et élue de la majorité municipale, de Christian
Sautter, adjoint à l'Emploi et aux Finances ( PS), de Gisèle Stiévenard ,
adjointe aux Affaires Sociales ( PS ), de Mylène Stambouli ( les Verts ).

Le local de la rue Mathis n'est pas seulement celui des collectifs
parisiens d'AC !, mais aussi celui des collectifs de toute la France : s'y
tiennent notamment notre permanence.

AC ! Paris 23 Bis rue Mathis 75019 Tel : 01 40 09 27 49
daté du 20 juillet 2006 par AC ! Paris Air Libre

http://www.ac.eu.org/article.php?id_article=1305

_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center