A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Bulletin # 1 de la coordination contre la societe nucleaire

Date Tue, 21 Feb 2006 22:55:15 +0100 (CET)


Sommaire

** Activités
Paris Page 6
Tract «En attendant les liquidateurs, faites place aux cobayes !»
Amiens Page 8
Réunion-projection. Tract «Trains nucléaires, trains de la mort».
Reims Page 10
Intervention sur le site militaire de Moronvilliers. Tract «Mourir à
Moronvilliers».
Essonne Page 12
«Discipline nucléaire», critique du du nucléaire : les simulations, etc.
Paris Page 13
Tract «Retour d?expérience», par Lonesome cobaye? 
Amiens-Reims Page 15
Tract diffusé à Bac-le-Duc contre les poubelles nucléaires en Meuse.

** Informations Page 16
 Les luttes en Val Susa, dans le Piémont, contre le TGV.

** Images Page 17
Des vidéos contre le nucléaire, par le groupe Louise Becquerel.

** Notes de lecture Page 18
«Le complexe nucléaire?», de Bruno Barrillot.
«Le Mémento Malville?», de Simples Citoyens.

** Retour sur le passé Page 20
Le Carlos, coordination radicale antinucléaire des années 1970.


Texte de présentation

Une coordination nationale de collectifs anti-nucléaires s?est constituée
suite à la manifestation parisienne de janvier 2004 afin de rassembler, au
départ au sein de «la mouvance libertaire», les individus et les groupes
soucieux de poursuivre une critique de l?industrie nucléaire civile, ainsi
que de la société qui la produit et qu?elle contribue en retour à
transformer.
Nous souhaitons aussi ne pas négliger les aspects militaires du nucléaire,
que la critique a souvent tendance à oublier à l?heure actuelle, ou à
identifier de manière un peu trop simpliste avec le nucléaire civil.

La base minimum d?accord pour la constitution de cette coordination fut le
refus des buts et des méthodes du Réseau pour sortir du nucléaire, qui
dans la régression actuelle voudrait se présenter comme «le» mouvement
anti-nucléaire et «la» voie réaliste pour une sortie à terme. A l?opposé
de ce réseau-lobby, notre minimum d?accord implique :
* D??uvrer pour une sortie immédiate et inconditionnelle du nucléaire,
aussi légères que soient nos forces, et faibles les chances de voir se
réaliser cette exigence ? pourtant minimale devant la folie que constitue
une prolongation de cette industrie, quelque forme qu?elle prenne. * La
défense impérative de notre indépendance et le refus de toute complaisance
avec quelque appareil politique que ce soit ? puisque aussi bien tous sans
exception peuvent être qualifiés de nucléaristes et ont généralement ?uvré
activement pour imposer cette industrie à la société. * Un mode de
fonctionnement basé sur la libre association, la prise de décision en
commun et le contrôle strict de toute délégation de pouvoir. Bref,le refus
de la séparation entre organisateurs et piétaille militante juste bonne à
manifester devant les médias, voire entre dirigeants et activistes
professionnels.

Notre but n?est pas d?acquérir une «pseudo-représentativité» comme lobby,
en multipliant les signatures ou les adhésions formelles, mais de dé-
fendre des idées et une critique que chacun puisse s?approprier par lui
même. De tels principes de fonctionnement ont porté dans l?histoire le nom
de démocratie directe, et les multiples formes de récupération et de
déformation qu?ont connues ces principes ? jusqu?aux appels actuels à la
«démocratie participative» ? ne nous dissuadent pas de revendiquer ce nom.
Remarquons enfin que la critique du nucléaire avec ses inévitables aspects
techniques et la «spécialisation» qu?ils imposent exige d?être d?autant
plus vigilants pour éviter que ne se reproduisent des rôles hiérarchiques,
comme la figure du «contre-expert».
[...]


|RECEVER CE BULLETIN PAR COURRIER EN ECRIVANT A LA COORDINATION|
Coordination contre
la société nucléaire
c/o CNT-AIT, BP 46,
91103 Corbeil cedex

|Diponible aussi en fichier électronique au fromat PDF|
ccsn(a)no-log.org



_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center