A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Debat - Ou va la Bolivie ? - Paris 22/02/06

Date Wed, 15 Feb 2006 12:35:53 +0100 (CET)


Réunion publique organisée par Alternative libertaire Paris Nord-Est
Avec Franck Poupeau, sociologue et auteur de nombreux articles sur la
Bolivie

Mercredi 22 février 2006
A 20h00
Au 92, rue, d'Aubervilliers, 75019 Paris, métro : Stalingrad ou Riquet

Evo Moralès et son parti, le Mouvement vers le socialisme (MAS), viennent
de remporter l'élection présidentielle en Bolivie. Moralès et le MAS
veulent que l'État bolivien reprenne le contrôle des richesses
énergétiques (pétrole et surtout gaz) afin de redistribuer une partie de
la rente énergétique à la population d'un pays qui est le plus pauvre
d'Amérique latine. Ils prétendent changer la constitution bolivienne pour
démocratiser la société. Ils veulent également
s'opposer à la domination politique, militaire et économique des
Etats-Unis dans la région.
Mais qui est Moralès ? Qu'est-ce que le MAS ? Quel est leur programme ?
Quelles sont leurs pratiques ? Quelles alliances ont-ils passé pour
remporter les élections et au prix de quels compromis ? Cette victoire
électorale intervient après trois années de crise politique, de grèves et
de mouvements insurrectionnels contre un pouvoir à la fois libéral et
autoritaire, contre la misère fruit de l'accaparement et du détournement
des richesses par l'oligarchie bolivienne et les
multinationales qui opèrent dans ce pays.
Les paysan(ne)s, les ouvrier(e)s, les enseignant(e)s, les jeunes qui se
sont révolté(e)s, parfois au prix de leur vie, depuis 3 ans aspirent à
une société égalitaire et à une véritable redistribution des richesses.
Que peuvent-ils/elles attendre d'un nouveau pouvoir qui prétend changer
la société par les institutions ? Les mouvements populaires boliviens
vont-ils s'intégrer au nouveau pouvoir ou vont-ils conserver leur
autonomie et leur rôle de contre-pouvoir qui ont eu raison de
l'ancienne oligarchie ? Quelles peuvent être les conséquences de cette
expérience politique sur les mouvements sociaux d'Amérique latine qui
reste la région du monde où les expériences d'auto-organisation et de
rupture avec le capitalisme atteignent un niveau inégalé ailleurs ?
Enfin, après le Venezuela, la Bolivie souhaite rompre avec les Etats-Unis.
Quelles peuvent en être les conséquences pour l'Amérique latine ? Ces
deux pays sont-ils en train de devenir une référence pour une gauche
réformiste en panne de projet de transformation sociale ? Nous vous
proposons de venir en débattre.
Vous pouvez aussi lire l'interview de Franck Poupeau paru sous le titre
"Pas de chèque en blanc à Moralès" dans Alternative Libertaire, n° 148 de
février 2006.

[ info reprise du site http://alternativelibertaire.org ]


_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center