A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Nous voulons encore croire qu'une autre societe est possible !

Date Thu, 22 Sep 2005 09:38:20 +0200 (CEST)


Manifestation anti-nucléaire
Le samedi 24 septembre à Bar Le Duc (Meuse)

"Déchets nucléaires, surtout ne pas enfouir, arrêter d'en produire !"

-------

NOUS VOULONS ENCORE CROIRE QU?UNE AUTRE SOCIETE EST POSSIBLE !

Le Nucléaire est le scandale d?une folie imposée par l?Etat.
Avant qu?il impose aux populations le stockage des déchets
nucléaires sous terre, dans l?espace ou dans des pays à sa
solde, nous n?avons pas d?autres choix que de lutter pour
l?arrêt immédiat du nucléaire tout en sachant que seul un
mouvement social peut l?imposer.

?Devoir de mémoire? !

En août 1999, le décret donnant le feu vert au laboratoire
souterrain de Bure était signé par les gestionnaires de l?Etat
français. Qui était au pouvoir à cette époque ? La gauche
poubelle, pardon plurielle ! La ministre de l?environnement,
une certaine Dominique Voynet, fut co-signataire de ce décret.
En effet, le Parti Vert ne pouvait pas remettre en cause son
alliance électorale avec le PS. Ah, le Pouvoir ! Pour quoi
faire au juste ?

Le 20 octobre 2001 se déroule à Lille, Colmar, Lyon, Toulouse
et Nantes une journée d?action antinucléaire sur l?initiative
du réseau. 25 000 personnes sont dans la rue dont un nombre
non négligeable de personnes qui défilent en scandant : ?Cochet,
Etat, Cogema, tout çà à la poubelle? (Cochet est le nouveau
titulaire du strapontin réservé au Vert au sein du Pouvoir) et
aussi : ?Ni rose, ni vert, arrêt immédiat du nucléaire?. C?est
à Colmar que les collectifs BURE manifestent. Ils y prennent
la parole. Eux qui ont l?habitude de se tourner vers leurs élus
locaux que l?ANDRA achète?, déclarent : ?Alors, on s?est tourné
vers la crème de nos élus : Les ministres. Mais là quelle
Bérézina ! Nous n?avons découvert que marionnettes manipulées
et sans consistance??.

Et aujourd?hui ?

Rien n'a changé ! Le parti Vert cogère avec le PS un nombre
important de Régions. En Basse-Normandie, les élus Verts ont
permis, par leur abstention, que le conseil régional de cette
région se prononce favorablement à l?implantation d?une
centrale nucléaire de type EPR à Flamanville.
Hier, comme demain, l?opposition des Verts au nucléaire est
inversement proportionnelle à leur distance du Pouvoir.
Un mouvement antinucléaire conséquent, sur des bases claires,
ne peut se construire qu?en dehors et même contre ce Parti
qui s?apprête demain à sauter dans le coffre arrière du P.S.

La coordination contre la société nucléaire
C?est ainsi que s?est constituée une coordination nationale
de collectifs antinucléaires en janvier 2004 afin de rassembler
les individus et les groupes soucieux de poursuivre une critique
de l?industrie nucléaire, ainsi que de la société qui la produit.

Notre base minimum d?accord est le refus des buts et des
méthodes du ?Réseau pour sortir du nucléaire? qui dans la
régression actuelle se présente comme ?le? mouvement antinucléaire
et ?la? voie réaliste pour une sortie à terme. A l?opposé de ce
réseau-lobby, notre minimum d?accord implique :

-D?oeuvrer pour une sortie immédiate et inconditionnelle du nucléaire
-La défense impérative de notre indépendance et le refus de toute
complaisance avec quelqu'appareil politique que ce soit
puisqu?ils peuvent être tous qualifiés de nucléaristes.
-Un mode de fonctionnement basé sur la libre association,
la prise de décision en commun et le contrôle strict de toute
délégation de pouvoir. De tels principes de fonctionnement ont
porté dans l?histoire le nom de démocratie directe.
Si vous désirez en savoir plus sur notre coordination, n?hésitez pas
à écrire à l?une de nos adresses ci-dessous :


Coordination contre la société nucléaire
c/o CICP, 21 ter, rue Voltaire
75011 Paris

Egrégore
B.P. 1213
51058 Reims Cedex

Collectif Libertaire Amiénois
B.P. 617
80006 Amiens
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center