A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Soutien a la revue Marginales et sommaire des prochains numeros

Date Wed, 7 Sep 2005 00:04:55 +0200 (CEST)


Bonjour,
Ce courriel présente les sommaires des prochains numéros de la revue
Marginales et vous demande un soutien sous la forme d'un abonnement (40
euros pour les 3 prochain numéros).

Marginales est l'une des très rares revues littéraires qui fondent ses
choix de textes et ses orientations critiques à partir de thèmes sociaux
comme : les paysans, l'école, les vagabonds ou bientôt la guerre, la
santé. C'est-à-dire s'intéresse à la littérature pour ce qu'elle dit du
monde dans lequel nous vivons.

C'est peut-être en ce sens que le projet de la revue Marginales est
singulier. Chaque livraison nous confirme l'importance que peuvent avoir
des textes littéraires dans l'élaboration d'une conscience politique et
historique... Nous prétendons même avec la publication de ces textes
redonner à la littérature sa place dans la production d'une pensée
émancipatrice. Doit-on rappeler que les mouvements littéraires les plus
importants du XXe siècle : dada, les surréalistes ou les situationnistes
ne sont pas réductibles à leurs noms propres et à leurs grimaces, qu'ils
doivent leur fortune au fait d'avoir été pour un instant plus ou moins
long le lieu où la prise de position de l'écrivain ou de l'artiste prenait
un sens politique ?

Le mot de Stig Dagerman résume bien notre credo: "L'écrivain ne saurait se
soustraire au devoir de prise de position puisque, malgré ce que bien des
gens lui chuchotent à l'oreille, il n'est pas seul au monde".

Nous espérons que ce courrier et la lecture des premiers numéros vous
décidera à souscrire un abonnement qui nous permettra encore longtemps de
continuer à déranger le conformisme du champ artistique et littéraire.

Samuel Autexier


--
N°5 - Harry Martinson et Jean Giono, deux ecrivains du peuple

Ce numero est publie a l'occasion d'une rencontre organisee a la
Bibliotheque de Marseille le 4 fevrier 2006. Autour de trois themes -
litterature proletarienne, voyage, pacifisme et engagement politique -
sont reunis des lecteurs attentifs des oeuvres de Jean Giono (1895-1970)
et de Harry Martinson (1904-1978), qui sont dans leurs pays respectifs, la
France et la Suede, des classiques de la litterature du XXe siecle.

A travers le parcours de ces deux ecrivains issus du peuple, sont
interroges les rapports de classes qui regissent le champ litteraire,
comme le devenir bourgeois de tout ecrivain de profession. La rencontre
improbable des ecrits d'un fils de cordonnier d'origine italienne et de
ceux d'un valet de ferme orphelin est l'occasion de prendre la mesure du
"voyage" que propose leur litterature, des tensions qui se nouent entre
l'imaginaire et le reel. Ce numero permet d'aborder egalement, a travers
le combat qu'ils ont tous les deux menes pour la paix, le role et la
responsabilite de l'ecrivain dans la societe.

Au sommaire des textes de Harry Martinson (inedits) et Jean Giono mais
aussi de : Stig Dagerman, Philippe Geneste, Ivar-lo Johansson, Marcel
Martinet, Jerome Meizoz, Pierre Monatte, Andre Not, Nicolas Offenstadt,
Henry Poulaille, François-Noel Simoneau...

Parution : janvier 2006


--
N°6 - Stig Dagerman ou la recherche de la liberte

Cherchant a definir le role de l'artiste dans le monde contemporain,
Dagerman declarait en 1946 : "Ce n'est que lorsque l'ecrivain en sera au
point de s'installer pour de bon dans la foret des paradoxes qu'il sera
assez fort pour refuter les accusations que l'on formule a son encontre.
Mais, des le début, il lui faut avoir bien conscience, a cet egard, qu'il
existe un reproche qui est bien plus fonde que les autres : celui qui
porte sur son absence de prise de position dans la lutte sociale. Sur ce
point, il doit comprendre qu'il ne suffit pas de dire que la litterature
est un monde a part, car il est evident qu'il existe des portes de
communication entre ce monde-la et tous les autres. Il ne saurait non plus
convenir de proclamer, avec des tremolos dans la voix, qu'il desire rester
libre car personne ne peut etre "libre" au point d'etre dispense de
prendre position pour les opprimes dans leur lutte contre des oppresseurs
qui, malgre tout ce que l'on pourra dire, resteront un fait indeniable
tant que durera l'actuel systeme social. Parler de liberte dans ce
contexte est synonyme de paresse, de lachete ou d'indifference. Jusque la
tout est clair. L'ecrivain ne saurait se soustraire au devoir de prise de
position puisque, malgre ce que bien des gens lui chuchotent a l'oreille,
il n'est pas seul au monde. Mais alors se presente un autre probleme, qui
parait encore bien plus delicat : comment prendre position ?"

Non pas mettre "Marx en sonates, Stirner en triolets et Bakounine en
images coloriees", mais parvenir a creer, a l'instar des aines
proletariens - Ivar Lo-Johansson, Folke Fridell, Eyvind Johnson, Harry
Martinson -, un outil litteraire de conscience. Apres la trahison à l'Est
des ideaux de la revolution d'Octobre, apres la guerre civile espagnole,
apres Auschwitz.

Dagerman repondra a ces effondrements "par une oeuvre de creusement
ethique de ce mal qui ronge les consciences, de ces failles insoupçonnees
qui travaillent jusqu'a les torturer, dans le silence du non-dit, les
individus. Sa litterature devient une arme de conscience d'une humanite
qui a pu courir a tombeaux ouverts vers les falaises abruptes de sa
negation."

Au sommaire des textes de Stig Dagerman mais aussi de : Folke Fridell,
Philippe Geneste, Alexander Kluge, Ivar Lo-Johansson, Felix Mitterer,
Heiner Muller, Victor Serge, Gosta Werner...

Parution : septembre 2006

-------------------------------------------------------------
Abonnement pour 3 numeros - 40 euros
a l'ordre de : Marginales - Les Billardes - 04300 Forcalquier
-------------------------------------------------------------

Deja parus
N°1 - Paysans - 15 euros
N°2 - Ecole - 16 euros
N°3/4 - Vagabonds - 20 euros

Les autres numeros en preparation :
N°7 - La guerre
N°8 - L'ordre moral
N°9 - Borislav Pekic ou le passage du Nord-Ouest
N°10 - Bureaucratie et enfermement
N°11 - La sante

--
Editions Agone - Collection Marginales
Les Billardes - 04300 Forcalquier
Site : http://marginales.free.fr


_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center