A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Hotel autogéré Bauen - Argentine

Date Thu, 24 Nov 2005 17:22:35 +0100 (CET)


En décembre 2001, le Bauen, un hôtel international construit avec un
crédit de l'Etat qui n'a jamais été remboursé, a fermé ses portes laissant
80 employé(e) à la rue. En mars 2003, quarante ex-employé(e)s ont
constitué une coopérative avec le rêve de le réouvrir et de générer les
postes de travail perdus. Quasi trois ans après, l'hôtel est une des plus
importantes entreprises récupérées sur les 160 qui existent dans le pays.

RESULTAT DE LA GESTION DES TRAVAILLEURS
- Récupération d'un édifice totalement abandonné.
- 150 postes de travail avec juste distribution juste et équitable des
revenus.
- Organisation des travailleur(euse)s en coopérative avec participation de
tous les membres dans la prise de décisions.
- Connaissance de toutes les nécessités en terme humain, de travail, de
service.
- 200 chambres remises en condition, piscine et solarium en réfaction.
- 7 salons ouverts à la communauté.
- 2 salles de théatre.
- Activités culturelles.
- Cours d'anglais, de francais et d'allemand dispensés par la Université
de Buenos Aires.
- Théatre gratuit pour les enfants.
- Bar et restaurant avec shows musicaux.
- Conventions Internationales et formation continue du personnel.
- Près d'un million de pesos investis en infrastructures, sécurité et
maintenance.
- 3 années de gestion sans entrepreneurs comme patrons, sans subventions
et sans générer de coûts à l'Etat.
- Présentation d'un projet de loi au parlement de la ville de Buenos Aires
pour que le lieu soit déclaré d'Intérêt Public.

Après trois ans de gestion de la coopérative, avec l'hôtel fonctionnant à
80 % de sa capacité, sans bénéfice d'aucun type de subvention et au milieu
d'un boom touristique, les mêmes entrepreneurs qui l'abandonnèrent passent
à l'offensive. En réponse au Projet d'Occupation Temporaire et de
Déclaration d'Utilité Publique, la droite municipale, représentant les
intérêts des "propriétaires", propose la restitution de l'édifice à ces
entrepreneurs.
Cela implique :
- Remettre l'immeuble à des entrepreneurs qui ne peuvent même pas prouver
être propriétaire du lieu.
- Liquider l'autogestion des travailleur-euses pour revenir à une relation
de dépendance sous un patron pseudo-entrepreneur responsable de la perte
progressive de 200 postes de travail.
- Le projet ne mentionne pas le fait que l'édifice a été construit avec un
crédit de plusieurs millions de dollars octroyé par un organisme public,
et qui jusqu'à maintenant n'a jamais été remboursé.
- Fermer l'hôtel durant un an pour "arranger le Bauen", temps durant
lequel l'Etat se chargera des salaires des travailleurs.
- Jeter à la rue à plus de 120 personnes, vu que le projet prévoit de ne
conserver que les 20 travailleurs qui y travaillaient en 2001.

BAUEN HOTEL COOPERATIVA Ltda, novembre 2005

Voir aussi :
Argentine : L'AUTOGESTION du BAUEN est MENACEE
http://paris.indymedia.org/article.php?id_article=47058

(expéditeur/expéditeur <santelmo2(a)hotmail.com>
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center