A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) La CNT salue la memoire de Sebastien Briat

Date Mon, 7 Nov 2005 10:41:12 +0100 (CET)


Lundi 7 novembre 2005 sera le premier anniversaire de la mort de
Sébastien Briat survenue au cours d'une action contre le transport
ferroviaire de déchets nucléaires traversant la Lorraine.

La CNT invite à commémorer ce triste événement avec fleurs, bougies et
drapeaux, et donne rendez-vous ce lundi 7
novembre à 18h00, place de la République à Nancy.

A cette occasion, la CNT rappelle l'ignominie des pouvoirs publics qui,
dans leur conclusion d'enquête, ont imputé aux seuls militants
anti-nucléaires présents ce jour là «le concours d'imprudences et de
dysfonctionnements» ayant conduits à ce drame. L'hélicoptère absent
«parti se ravitailler en kérosène», les véhicules de gendarmerie qui
précédaient le train «Castor» alors que cela ne se fait habituellement
pas, sont des éléments qui, aux yeux du procureur de la république, n'ont
pas paru justifier le manquement à l'application de la
règlementation SNCF imposant la «marche prudente» lorsqu'il y a
présomption de personnes sur les voies. A nos yeux, ces seuls éléments
suffisent pourtant à remettre en cause les soi-disant conditions de
sécurité maîtrisées accompagnant ce type de transport extrêmement
dangereux.

Au-delà des circonstances, la CNT dénonce avec force l'obstination du
gouvernement et des groupes industriels associés à poursuivre dans la
voie du nucléaire au travers de la construction de nouveaux réacteurs de
type EPR et du réacteur
expérimental thermonucléaire ITER. Outre les graves problèmes évidents
des déchets nucléaires et de la pollution industrielle que cela
continuera de générer, ce choix imposé place inévitablement les
populations en état de dépendance énergétique
généralisée, source de profits pour les classes dominantes, de précarité
pour les autres, mais certainement pas d'émancipation.

Pour toutes ces raisons, la CNT reprend à son compte cet extrait de
l'unique communiqué de presse rédigé par ses compagnes et compagnons
présents le jour de l'action: «Sébastien est mort par accident, il ne l'a
pas choisi, personne ne l'a souhaité. Il n'est pas mort au volant en
rentrant ivre de discothèque, mais en agissant pour faire entendre ses
convictions. Et c'est sans conteste pour cela que son décès ne sera
jamais, pour nous, un fait divers.»

Saluant encore une fois sa mémoire, la CNT témoigne que la détermination
et le combat de Sébastien continueront d'animer la volonté de tou(te)s
ses camarades de lutte.

Paris, le 6 novembre 2005

Confédération Nationale de Travail
Bureau Confédéral
Secrétariat médias
medias(a)cnt-f.org

Contact :
Syndicats CNT interco et
éducation de Nancy et ses environs
interco54(a)cnt-f.org

(expéditeur/expéditrice <medias(a)cnt-f.org>)


_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center