A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Le Monde libertaire # 1414 - 3 au 9 novembre 2005

Date Fri, 4 Nov 2005 12:38:16 +0100 (CET)


Le sommaire :

Environnement : petite chronique d?une grande catastrophe annoncée, par
Patrick Schindler, page 3
L'obscurantisme qui rend fécond, par Le Furet, page 5
Une Autruche épargnée par le HSN 1 , par F. Ladrisse, page 5
Retour sur le conflit de la SNCM, par Fabrice, page 6
Brèves en lutte, page 7
L'amiante pour se débarrasser de la classe ouvrière, par Thierry, page 8
Des services publics qui se ferment au grand public, par Nathan, page 9
Suspension de la suspension de peine, par P. Pasek, page 10
Morale et justice proudhonienne, par J. Langlois, page 11
Jean-Luc Porquet, la noblesse toujours privilégiée, par N. Potkine, page
14 Entrisme dans les collectifs de soutien, par Thierry; page 15
Cinéma, l'Enfant des frères Dardenne, par H. Hurst, page 17
Les déserteurs dans les bacs, par Daniel, page 18
Pourquoi travailler? par J.M. Bougiraud, page 19
Ici l'ombre page 20
Lettre au juge, par J.M. Raynaud page 21
Culte de Jean-Paul II à Ploërmel, par Jacqueline, page 22
Agenda, page 23

Et l?éditorial :

Les pigeons que nous sommes craignent l'arrivée de la fameuse grippe
aviaire qui doit décimer, selon les plus pessimistes des pseudo experts
scientifiques, un tiers de la population mondiale. Déjà la rédaction du
Monde libertaire a eu du mal cette semaine à tirer la tête de (autruche
hors du sable où elle (avait fourré, affolée par (arrivée des cigognes
clandestines qui font fi des frontières. Il a fallu persuader le volatile
apeuré que, si son plumage avait terni; cela n'était pas dû à la grippe
autrefois espagnole, aujourd'hui asiatique, mais que, si elle se secouait
un peu, ce dit plumage redeviendrait tout aussi coruscant qu'avant. Les
renards qui nous gouvernent se réjouissent de voir que leur stratagème
pour affoler la basse-cour fonctionne à merveille, et que, pendant ce
temps, ils peuvent faire main basse sur le poulailler.

Tsunamis, ouragans à répétition, tremblements de terre et auges
soubresauts de notre planète martyrisée, font beaucoup plus de victimes
que la pandémie annoncée. Il est vrai que la plupart des catastrophes
naturelles sont inévitables, mais il est curieux de voir que, pour la
première fois depuis longtemps, les météorologues ont dû recourir à
l'alphabet grec pour, nommer les tempêtes tropicales, leur liste de noms
étant venue à épuisement. Il est tout aussi curieux de constater
(importance croissante de ces phénomènes météorologiques. Tout
rapprochement avec le réchauffement de la planète est, bien entendu, nul
et malvenu. Bien sûr, (épidémie venue de Chine, le péril jaune, est un
meilleur épouvantail que le risque d'inversion du Gulf Stream dû au
réchauffement des eaux arctiques. L'une est due à un virus étranger au nom
imprononçable (H5 N1), (autre est dû à la trop grande cupidité des
industriels qui polluent nos vies et notre planète.

Que font nos gouvernants! Ils privatisent les services publics, ou du
moins ce qu'il en reste. Les transports, (énergie, pourquoi pas
l'Éducation ou la Santé seront bientôt jetés en pâture aux investisseurs
avides, afin que ces services', dont tout le monde a besoin, soient soumis
à la loi du profit, et gérés selon le mode de la croissance continue. Si
cela flatte les intérêts des magnats de la finance, qui vont pouvoir en
faire des bulles spéculatives garanties par l'État, il est clair que, pour
nous, autrefois usagers de ces services et devenus clients captifs dans le
nouveau langage de nos exploiteurs, nos intérêts seront bafoués, foulés au
pied de ce moloch qu'est devenu le sacro-saint marché. Où est là-dedans le
prétendu intérêt général censé légitimer l'Etat ?

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages couleurs pour deux euros

(expediteur/expéditrice <relations-exterieures(a)federation-anarchiste.org>)

_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center