A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Journées d'action et village autogéré anticapitaliste contre l'Union Européenne - Luxembourg juin 2005

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Thu, 24 Mar 2005 09:54:07 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Mobilisation contre l'Union Européenne au Luxembourg
Journées d'action et village autogéré anticapitaliste en juin 2005
(16.-18.)

Salut à tous, depuis le 1er Janvier le Luxembourg détient la présidence
du Conseil de l'Union Européenne. Cela signifie que c'est le
gouvernement luxembourgeois qui coordonne le travail et qui fixe les
priorités de l'UE pendant un semestre. Le programme de cette présidence
est ambitieux: le Luxembourg veut préparer à plusieurs niveaux l'UE aux
exigences du futur et accessoirement clarifier la politique extérieure
et les rapports avec les Etats-Unis. Pourtant, les points centraux sont
l'économie et le financement. Ainsi le processus de Lisbonne, qui a
comme but déclaré de faire de l'UE l'espace économique le plus
compétitif à niveau mondial, est un des thèmes principaux de la
présidence.
Notre plateforme RISE, qui regroupe des organisations des groupes et des
individus du Luxembourg et des alentours, veut opposer à cela une
critique fondamentale de l'Union Européenne et de l'ordre social régnant
en général, autant dans les contenus que dans la pratique.

Pour cela nous avons décidé de baser notre résistance sur trois principes
fondamentaux:

- l'anticapitalisme: car pour nous "renverser toutes les conditions qui
font de l'humain un être avili, asservi, délaissé, méprisable", dépasser
le capitalisme, forme toujours l'exigence nécessaire pour toute
politique émancipatrice et libératrice. Nous ne croyons pas en un "
capitalisme à visage humain", pour nous il faut radicalement remettre en
question les conditions sous lesquelles la société actuelle se constitue
et reproduit opposer. Nous opposons à l'esclavage salarial et à la
terreur productiviste la solidarité, l'entraide, le partage et
l'exigence d'épanouissement de tout être humain.
- l'antinationalisme: car l'état nation n'est pas pour nous une
alternative à la globalisation capitaliste, car l'Europe capitaliste ne
souffre sûrement pas d'un manque de nation ou d'état, car au lieu de
supprimer les nationalismes l'Europe ajoute à ceux-là une autre
identité, tout aussi ignoble et avec des conséquences tout aussi
catastrophiques que la formation d'une nation. Les combats pour la
liberté doivent viser à supprimer les frontières et non à en ériger de
nouvelles!
- l'autodétermination et l'émancipation: nous voulons mettre fin à tout
forme de discrimination et d'oppression et à tout système de domination,
que ce soit le racisme, l'antisémitisme, le sexisme, l'homophobie ou
ceux dont on a parlé plus haut. Nous ne pensons pas que cette libération
viendra d'en haut mais seulement par en bas avec l'autodétermination,
l'auto-organisation, l'autonomie et le rejet de l'autorité, car les
libertés ne se donnent pas, elles se prennent.

L'Union Européenne n'est peut-être pas à l'origine de tous ces maux, mais
en tout cas elle représente de la domination cristallisée en institution
suprême, institution dont on subit les conséquences tous les jours,
souvent sans s'en apercevoir. En plus elle profite d'un grand prestige
dans tous les milieux, même progressistes ou alternatifs, assez de
raisons pour l'attaquer dans ses fondements.

Pour ce qui est de la pratique:

Notre critique ne se limite pas aux dominations qu'on veut combattre,
elle se veut aussi une critique des moyens, car à nos yeux la
contestation institutionnalisée et rituelle des manifs et du tourisme
contestataire est dans une impasse. Si nous n'arrivons pas à ancrer nos
idées et nos pratiques dans notre vie quotidienne et si nous ne
développons pas des pratiques réellement émancipatrices et libératrices
nous ne servirons qu'à la perpétuation de l'ordre existant.

Pour cela nous voulons rompre avec les habituels rituels de protestation
par des actions créatives et ainsi rassembler une multitude d'ébauches
et de courants sur une base commune. Une telle base est pour nous:
- Le refus de déléguer notre droit à l'autodétermination aux partis et
aux institutions étatiques.
- L' autogestion et l'autonomie du mouvement selon des principes
antiautoritaires.
- L'action directe et la désobéissance civile et sociale.

Diverses formes d'actions sont envisageables : Street-Parties,
Street-Art, blocages et occupations, guérilla de divertissement et de la
communication, etc. Il ne s'agit pas d'entrer dans une logique
d'escalade militaire, nous ne voulons pas un climat de violence mais
plutôt un climat de libération. Nous allons faire comprendre que ni nos
têtes, ni les rues ne pourront être contrôlées!

Nous trouvons particulièrement important qu'il y ait au-delà de la pure
protestation un espace de rencontre, de discussion, de réflexion et
d'organisation autonome. Ainsi, pour ancrer dans la pratique les pistes
politiques que nous proposons, nous avons dans le cadre du contre-sommet
à l'Union Européenne, comme principal pari d’organiser un village
anticapitaliste et autogéré. Nous disons village parce qu'il est clair
pour nous que ce lieu ne sera pas un camping uniquement destiné à
héberger des manifestants-touristes, mais bien un lieu d'échange d'idées
et de pratiques organisé sur base de l'autonomie et de l'autogestion.
Ainsi nous ne voyons pas ce village comme celui de notre plateforme,
mais comme le village de tous celles et ceux qui participeront à sa mise
en place et qui s'y impliqueront.

Dans notre imagination un tel espace serait:
- un espace de rencontre, de réunion et de convergence pour les
différents combats politiques et sociaux, ayant pour optique la création
de réseaux et la solidarité.
- un espace de réflexion, de discussion et de développement dans lequel
seront abordés des thèmes habituels et toujours actuels mais aussi des
thèmes "litigieux" qui normalement ne sont traités qu'en marge des
mouvements. Bref, un espace de questionnement et de remise en question. -
un lieu de partage de pratiques et de savoirs alternatifs ayant la forme
d'ateliers.
- un espace de contre-culture, de fête de joie et de rage, aspect dont
aucun mouvement vivant ne peut se passer.
- un espace de contre-information, qu'elle soit liée à l'actualité du
contre- sommet ou aux différentes résistances et offensives contre les
diverses formes d'aliénation et de domination à travers le monde.
- comme déjà dit un espace de pratiques autogestionnaires autonomes et
collectives. Que se soit pour les cuisines collectives, les assemblées du
village, le nettoyage, l'espace contre-info, l'espace pour enfants, les
actions…
- un espace d'ouverture pour tous ceux qui veulent partager avec nous ces
quelques jours de décalage avec leur quotidien et le système dominant. -
un lieu d'action et de résistance, en effet nous ne pouvons pas rester
cantonnés à notre petit espace, nous allons aussi descendre dans la rue.

Beaucoup reste à faire. Si vous souhaitez en savoir plus, nous filer un
coup de main pour l'organisation pratique, pour la diffusion pour
l'information ou en proposant des projets d'ateliers ou autres n'hésitez
pas à nous contacter: eurotop(a)gmx.net

Notre site se trouve sur www.eurotop.tk, vous y trouverez des infos ainsi
qu'une version électronique de notre brochure de mobilisation à
télécharger et à diffuser librement.

Salutations solidaires,
pour RISE, kakadu




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center