A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) La presse anarchiste dans le monde - Utopia

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Wed, 16 Mar 2005 23:51:08 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

La rédaction du Monde libertaire, en association avec les relations
internationales de la Fédération anarchiste, propose tous les quinze jours
de découvrir un journal ou un magazine libertaire ou anarcho-syndicaliste.
Le journal portugais Utopia continue cette chronique ouverte par la
publication anglaise Freedom, l'espagnole Rojo y Negro, la basque Ekintza
Susena, la sicilienne Sicilia libertaria et la sarde Su gazetinu de sa
luta kontras a sas presones (La gazette de la lutte contre les prisons).
Nous reprendrons sur ce site au fur et à mesure qu'elle sera publiée sur
celui de la FA.
Petit historique de la revue Utopia et de l'Association Culturel A Vida

Le 16 septembre 1994 eut lieu l'Assemblée Générale constitutive de l'
"Association Culturel A Vida", avec la présence de 12 camarades,
concrétisant ainsi la création légale de cette association. A sa
formalisation légale ont collaboré Antonio Candido Franco,Carlos Antonio
Nuno, José Luis Félix,José Maria Carvalho Ferreira, José Tavares et Ruiz
Vaz Carvalho.Dix ans après, l'Association Culturel A Vida intègre 27
personnes.
Durant le processus de formalisation,le camarade A.C. Franco se retira d'A
Vida,constatant que les principes éditoriaux de la revue Utopia ne
correspondaient pas à ses positions. Cette Association, dans sa génèse,
avait - et a toujours - pour objectif de publier la revue Utopia, une
revue semestrielle,mais aussi de réaliser d'autres événements, favorisant
l'émancipation sociale de ses membres et contribuant à la diffusion des
idées anarchistes dans l'état portugais. L'organisation d'un campement
libertaire, en 1997, à Izeda, au nord-ouest du Portugal, et la réalisation
de débats s'intègrent dans cet objectif.
Le premier numéro de la revue Utopia parut en avril de 1995. Le collectif
éditorial intègra des membres provenant de diverses sensibilités de
l'anarchisme et qui avaient collaboré avec le journal A Batalha et les
revues Ideia, Antitese et Maldiçao : Armando VeigaArtur Pires, C.A. Nuno,
J.M. Carvalho Ferreira, J.L. Félix, J. Tavares et R. Vaz de Carvalho. Du
premier numéro jusqu'au dernier,le 18, publié récemment, ont participé des
camarades de différentes nationalités,provenant essentiellement d'Europe
et d'Amérique Latine. Actuellement,le collectif éditorial d'Utopia est
composé des éléments suivants : Alice Bonilha, C.A Nuno,Guadalupe Subtil,
Ilidio Santos, J.M. Carvalho Ferreira, Màrio Rui Pinto et Manuel de Sousa.
Presque tous les numéros d'Utopia, en plus de l'édito,comportent un
dossier spécifique sur des thèmes importants - travail, économie, femmes,
anarchisme,entre autres -, plus des articles sur l'actualité
économique,sociale, politique et culturelle, sur la poésie et l'art, des
critiques de livres et de revues,les publications reçues et des chroniques
historiques.
Pour comprendre et interpréter le contenu d'Utopia, nous n'avons qu'à lire
les principes éditoriaux parus dans le n°1 et qui sont toujours valables :
"Utopia se définit comme revue anarchiste de culture et d'intervention,ce
qui signifie la revendication du patrimoine historique des idées
libertaires et du mouvement anarchiste, bien que sous le prisme d'une
pensée propre, actif et actuel, dans le respect des autres interpétations
de ce patrimoine.
En se définissant "de culture et d'intervention", Utopia prétend être un
espace de tolérance,de dialogue et de création,essayant de contribuer au
perfectionnement des hommes et à l'élargissement de ses possibilités
d'expression et d'intervention.
En se définissant "de culture et d'intervention", Utopia prétend être un
espace d'analyse et de débat des phénomènes sociaux et politiques des
sociétés contemporaines, en essayant de contribuer à l'émancipation et à
la liberté des individus et des groupes sujets à des situations
d'oppression quelconque, répression et intolérance, en même temps qu'elle
tentera de s'opposer aux systèmes et mécanismes conduisant à maintenir des
situations de contrainte et de désavantage social et économique
d'individus et de groupes par rapport à d'autres, et à l'Etat, entendu
comme un pouvoir auquel tou-te-s doivent obéir même s'ils/elles sont en
désaccord avec lui.Dans cette intervention, Utopia sera l'expression de la
lucidité et de la révolte, en assumant pleinement le caractère utopique
des tâches qu'elle se fixe.
Utopia guidera son action selon une éthique d'honnêteté,de
confrontation,de solidarité et de tolérance,qui tente de s'exprimer dans
ces principes éditoriaux et qu'elle mettra en pratique dans chaque édition
et dans toutes les activités qu'elle développera.
Les collaborations non sollicitées sont désirées,bien que sujettes à
l'appréciation du collectif éditorial.Toute collaboration non publiée sera
rendue à son auteur,avec la justification de cette décision.Le collectif
éditorial s'engage à ouvrir des rubriques de débat lorsque ceci sera jugé
enrichissant pour les lecteurs et pour les principes ici défendus,leurs
auteurs étant préalablement informés de cette intention.
L'indication d'un propriétaire et d'un directeur de revue répond aux
exigeances légales,tout en désirant la rotation de la direction entre tous
ceux qui font Utopia. La responsabilité des textes signés incombe à leurs
auteurs, la responsabilité du projet incombant au collectif éditorial."
Ceci sont les principes éditoriaux qui nous guident et que nous tentons
d'appliquer. Nous reconnaissons que nous n'y parvenons pas toujours
car,comme le disait un vieux compagnon décédé,Artur Modesto : "il est très
difficil d'être anarchiste". Cependant, l'Association Culturel A Vida et
la revue Utopia sont allées dans le sens de favoriser les pulsions de vie
qui existent en chacun de nous et, si possible, réduire au maximum nos
pulsions de mort par rapport à tous les êtres sociaux et à toutes les
espèces végétales et animales.
José Maria Carvalho Ferreira


[ texte repris du site de la NEFAC http://nefac.net/ ]




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center