A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Compte-rendu - manif de solidarite avec les anarchistes italiens - Barcelone

Date Mon, 27 Jun 2005 21:48:03 +0200 (CEST)


Hier a eu lieu une manif de solidarité avec les anarchistes italiens à
Barcelone qui s'est terminée par des charges de la police, l'arrestation
de 7 personnes, de nombreux blesséEs dont deux flics.

Tout a commencé aux environs de 17h quand la police a cerné la place
Urquinaona où devait se réunir les participantEs à la manif. La manif
était prévue pour 18h, ce qui veut dire qu'elle n'allait pas démarrer
avant 18h30 voir 19h. Or dès 17h une dizaine de fourgons anti-emeutes ont
mis en place un système de filtrage des accès à la place.

Des policiers anti-emeutes controlaient toutes les personnes selon le
facièrs qui avaioent des sacs, confisquant sprays et pétards. Vers 18h10
une trentaine de personnes qui arrivaient avec les banderoles, sprays et
bombes de peintures furent retenues environ 20 minute par la police. Ils
ont confisqué tout le matériel laissant passer les banderoles. Une
personne fut détenue pour être sans-papier.

Avant le départ de la manif on pouvait compter une dizaine de fourgons
anti-emeutes de la police nationale, une dizaine de voiture ainsi qu'au
moins huit fourgons anti-emeutes des Mossos d'Esquadra. Sans compter les
civils. Avant le début de la manif les flics filmaient les personnes
présentes.

Malgré la pression, la manif a commencé dans le calme (un peu plus de 200
personnes) et s'est dirigée vers le centre culturel italien où une
pancarte fut accrochée et un graff réalisé. Dès le début l'hélicoptère est
venu stationner quasi en permanence au dessus de la manif.

Puis la manif s'est dirgée jusqu'au consulat italien. Là deuxfourgons
anti-emeutes empêchaient toute action et une pancarte fut accrochée en
face. Pendant ce temps un communiqué explicatif a été lu, informant des
détentions en Italie et du pourquoi de cette manif. Il faut aussi rappeler
que la manif a été très active par les slogans repris par touTes, ce qui
lui donnait beaucoup de visibilité.

La manif s'est dirigée vers le Passeig de Gracia. Là les flics sont sortis
des fourgons et ont alors encadré la manif empêchant tt contact avec les
passantEs sur le trottoir, provocant des tensions entre manifestantEs et
flics du fait de la proximité. Face à cette tentative d'encerclement la
manif a continué jusqu'à Grande Gracia, rue plus étroite.

A plusieurs reprises il a éte demandé à la police de rester derrière. Rien
à foutre. En plus des anti-emeutes, un nombre importants de civils
ouvraient le passage à 20 mètres de la tête de cortège.

Du fait de la situation les anti-émeutes se sont retrouvés au milieu de la
manif, les rendant encoreplus agressifs, jusqu'à ce que l'un d'eux sorte
la matraque. Une première charge sema le trouble en plein milieu de la
manif, et une seconde termina de couper en deux la manif. Plusieurs
manifestantEs renversèrent des conteners et lancèrent de pierres et des
bouteilles contre la police. Alors qu'elle tentait de s'echapper les
civils choppèrent la personne qui avait le mégaphone.

Suite aux charges un groupe d'une quarantaine de personnes commença à
attaquer des banques et ériger des barricades pour se protèger des flics
et ils eurent à affronter des charges de flics en civils armés de barres
de fer. (Selon un décompte approximatif il y avait au moins 43 "civils"
dont toute la Brigade d'Information - police politique). Le reste de la
manif se dispersa à coups de matraque. Plusieurs personnes furent
blessées, têtes ouvertes...

Finalement 7 personnes ont éte arrêtées : deux espagnoles mineures et 5
étrangères. Ils devraient sortir demain avec des accusations de désordres
et dommages. L'une des personnes auraient reçu des coups au visage et le
bras mal en point. Toutes ont des traces de coups qui viennent de leur
arrestation.

Il ya un rassemblement demain lundi à 11h devant le tribunal.
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center