A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Paris : non a la mise a sac du servic.e municipal

Date Wed, 13 Jul 2005 08:43:38 +0200 (CEST)


Forte mobilisation du personnel technique du CRECEP (Centre de
recherche, d'expertise et de contrôle des eaux de Paris) qui par la grève
du 23-24 juin 2005 ont appelé à: l'arrêt du processus de privatisation du
laboratoire et son retour avec la globalité de ses agents au sein des
administrations parisiennes.

La ville de Paris en modifiant la structure du CRECEP en Régie à autonomie
financière et à personnalité morale a fait par ce choix de garder la
structure de ses laboratoires dans le domaine publique mais toute en
donnant à celle-ci la possibilité de ne fonctionner qu'avec du personnel
avec un statut du droit privé.

Il y a cent ans, le CRECEP fut crée pour combattre les épidémies de
typhoïde et choléra qui ravageaient la commune de Paris, aujourd'hui,
c'est une politique de rentabilité qu'elle doit mettre en place.

Une mission qui à défaut d'être au service de la santé publique des
parisiens, sera par contre efficace pour leur vider leur portefeuille, car
c'est 2,1 millions d'euro que devra verser la collectivité pour couvrir le
déficit budgétaire du CRECEP se défaussant par cette enveloppe de sa
mission de service public.

Delanoë, comme ses prédécesseurs, par leur volonté de mettre à disposition
les biens publics dans l'espace marchand et de la libre concurrence ont
adoptés une politique de ne plus servir la collectivité parisienne et de
détruire le statut de fonctionnaire des agents de la ville.

Extrait de la lettre de Delanoë adressé aux personnels du CRECEP , le 22
juin 2005 :
?Cet engagement va se traduire de manière très immédiate, dès le budget
modificatif de juillet prochain, par un soutien financier exceptionnel de
la Ville de 2,1 Millions d'Euro nécessaire au CRECEP pour poursuivre son
activité.?


******************************************************************
SOLIDARITÉ INTERCORPORATIVE - CRECEP & LHVP

Lors de l'Assemblée Générale du Vendredi 20 Mai 2005, les agents du
CRECEP, ont apporté leur solidarité à la contestation mené par les agents
du Laboratoire d'Hygiène de la Ville de Paris (LHVP) en soutien aux
contractuels à qui on a mis en attente leur nomination et leur
réintégration à la LHVP, suite à la décision de la Ville de Paris de
réserver prioritairement les leurs postes de travail aux agents du CRECEP.

Le personnel du CRECEP refuse que leur retour à la ville, suite à la mise
en régie de l'entreprise, se fassent à l'encontre et au dépend des nominés
reçus au dernier concours de technicien de laboratoire.

C'est dans un principe d?éthique et de refus de la casse du service
publique que le personnel du CRECEP s'oppose à la politique des élus et de
la DRH de la ville de Paris.

Ce positionnement a été réaffirmé, le 21 juin 2005, par les agents du
CRECEP lors de leur rencontre avec la DRH de la Mairie de Paris.

1) CRECEP: 144/156 rue Vaillant-Couturier 75014 Paris
(CRECEP : Centre de recherche, d'expertise et de contrôle des eaux de Paris)

2) LHVP: 11 rue Georges Eastman 75013 Paris

-----------------------------------------------------------------------
CNT * AIT
Confédération Nationale du Travail
Association Internationale des Travailleurs

Syndicat des Travailleurs, Chômeurs, Précaires de Paris.
BP 352 75526 Paris cedex 11
stcpp.cnt-ait75(a)club-internet.fr



_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center